Surfcasting Méditerranée

Escher un couteau (3 méthodes)

Selon la pêche que vous pratiquez et la taille de votre couteau, vous utiliserez l'une de ces trois solutions pour monter le couteau sur l'hameçon.

  1. Décortiquer le couteau de sa coquille
  2. Enfiler le couteau avec sa coquille
  3. Glisser les hameçons entre les coquilles

1) Décortiquer le couteau

La première méthode, de loin la plus simple, consiste à extraire le couteau de sa coquille puis l'enfiler sur une aiguille avant de le ficeler avec du fil de latex. Enfilez ensuite votre "rôti" de couteau sur l'hameçon comme vous le feriez avec un ver.

Cette solution fonctionne aussi avec des morceaux du couteau. Vous pouvez par exemple séparer le pied et le mou (les tripes et le siphon) et les ficeler séparément pour garnir deux hameçons différents.

Pour faciliter le passage du couteau sur l'hameçon, je vous recommande de ne pas trop serrer le fil de latex autour de l'appât et d'employer une aiguille de gros diamètre si vous en avez une. J'utilise pour ma part des aiguilles espagnoles à bibi d'un diamètre compris entre 1.2mm et 2mm selon la taille du couteau.

Escher un couteau (3 méthodes)Escher un couteau (3 méthodes)

2) Enfiler un couteau entier

La seconde méthode a pour but de pêcher avec un couteau entier, c'est à dire avec sa coquille. Elle s'adresse en majorité aux pêches à courte distance depuis les digues et non au Surfcasting en raison de la perte de distance causée par un gros appât.

Vous devez utiliser une aiguille à locher pour faire passer le fil de votre bas de ligne au travers du couteau. Ficelez la coquille pour éviter qu'elle ne s'ouvre.

L'inconvénient de cette solution est qu'il est nécessaire de détacher le bas de ligne. Si comme moi vous n'utilisez pas d'agrafe et préférez nouer votre bas de ligne à un émerillon, alors vous devrez couper votre bas de ligne à chaque fois que vous allez escher un nouveau couteau.

Lorsque les petites dorades sont sur le coup et vous cassent les couteaux les uns après les autres, vous risquez rapidement de perdre patience. Pour cette raison, je préfère la 3ème méthode.

3) Glisser les hameçons entre les coquilles

Cette troisième méthode s'applique également au couteau avec sa coquille. Il faut ouvrir délicatement le couteau pour glisser votre bas de ligne entre la bête et la coquille, puis le refermer en le ficelant avec du fil de latex ou de petits élastiques. Cette solution offre deux avantages par rapport à la méthode précédente :

Escher un couteau (3 méthodes)Escher un couteau (3 méthodes)

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Tresse Daniel 21/05/2020 18:24

Très explicite ! Surtout pour un débutant comme moi qui ne prend jamais rien .je pêche depuis deux ans et pris quelques dorades mais jamais un loup.

Jérémie 21/05/2020 19:25

C’est sans doute aussi lié à la saison que tu pêches.
Le loup de fait rare quand la température augmente. En dehors des coups de mer, il est peu courant d’en attraper entre avril et octobre.
L’hiver et les coups de mer sont beaucoup plus propices. Moi non plus je ne prends pas souvent de loups car je ne le cherche pas.