Surfcasting Méditerranée

Comment bien choisir son plomb ?

Le choix du plomb est une étape anodine qui se révèle pourtant décisive en action de pêche.

En effet, il ne suffit pas de propulser sa ligne au loin pour que celle-ci se montre "pêchante". L'utilisation d'un plomb approprié aux conditions de pêche est primordial car un montage soigneusement sélectionné pourra perdre toute son efficacité si le plomb qui l'accompagne ne se comporte pas comme il le faudrait.

Je vous propose dans cet article de voir comment le plomb peut influencer le travail de votre montage afin de vous aider à faire le meilleur choix possible au bord de l'eau.

 

Modèle et forme du plomb

Il existe sur le marché une quantité incroyable de modèles différents de plomb. Les nuances sont parfois subtiles alors je vous propose de rassembler les modèles par famille pour identifier plus facilement les usages auxquels ils sont destinés.

  • Plombs percés (in-line) olives et hexagonaux : Pêche à courte ou moyenne distance par temps calme avec un montage coulissant en ligne équipé d'un traînard.
  • Plombs de casting : Plombs profilés pour la pêche à longue distance.
  • Plombs boules : Plombs très stables sur fond souple. A utiliser en présence de courant ou lorsqu'un effet auto-ferrant efficace est recherché.
  • Plombs pyramides : Très stable sur fond souple et dur, on les utilise pour faire face à un courant modéré à soutenu.
  • Plombs ancres : Utilisés sur fond souple pour limiter la dérive de la ligne.
  • Plombs grappins : Solution ultime pour faire face aux courants les plus puissants d'une mer formée ou d'une marée montante de l'océan.
  • Plombs amorceurs : Destinés à transporter appâts et amorce sur la zone de pêche, on les utilise surtout par temps calme car ils s'allègent en se vidant de leur contenu et peuvent alors dériver.
Pour un descriptif plus détaillé et illustré des différents plombs, je vous invite à lire l'article sur le sujet : Les plombs de surfcasting.

Plombs percés ou plombs à anneau ?

En méditerranée les plombs percés de type olive ou hexagone sont très populaires chez les pêcheurs en bord de mer. Ces plombs économiques ne sont pas beaucoup employés en surfcasting lourd moderne pour les raisons suivantes :

  • Aérodynamisme perfectible qui ne permet pas d'atteindre de grandes distances de lancer
  • Montage en ligne non détachable qui force à couper la ligne pour changer de plomb
  • Conception prévue pour un montage coulissant avec traînard unique qui ne permet pas l'utilisation d'empiles

Le standard des plombs de surfcasting est le format à anneau. Il offre les avantages suivants :

  • Peut servir à la réalisation de montages coulissants ou fixes
  • Monté sur une agrafe, le plomb à anneau est facilement remplaçable par un autre
  • Permet d'optimiser l'aérodynamisme et l'inertie du plomb
  • Autorise la conception en grappin

Pour des raisons pratiques, je vous invite à laisser de côté les plombs in-line (percés) afin de vous concentrer sur les plombs à anneau. Vous gagnerez ainsi grandement en faculté d'adaptation et pourrez associer vos plombs avec de nombreux montages différents.

Forme du plomb

On choisit la forme du plomb en fonction du comportement attendu de celui-ci au lancer ainsi qu'au fond de l'eau en action de pêche.

Plus le plomb est profilé et plus celui-ci sera adapté aux lancers à longue distance mais en contrepartie sa stabilité au fond de l'eau sera amoindrie. Il sera donc plus difficile de maintenir la ligne en tension sans risquer de déplacer le plomb.
A l'inverse, plus le plomb est trapu et plus il sera stable au fond de l'eau mais son aérodynamisme sera moins favorable à l'atteinte de grandes distances de lancer.

Il faut noter également que certains plombs (dotés d'aspérités) sont plus pénibles à récupérer que d'autres car ils ont tendance à "gratter" le fond de l'eau ce qui entraîne une sensation de lourdeur au bout de la ligne. On privilégie donc l'utilisation de plombs lisses lorsque les conditions le permettent.

Pour simplifier votre choix, voici un tableau qui compare l'aérodynamisme, la stabilité et le confort de récupération de différents types de plombs.

 Aérodynamisme et distance de lancerStabilité
au fond
Facilité / confort de
récupération
Plombs olives percés :
 
 
 
Plombs hexagonaux :
 
 
 
Plombs de casting :
 
 
 
Plombs boule :
 
 
 
Pyramides :
 
 
 
Ancres / quadrilobes :
 
 
 
Plombs plats :
 
 
 
Plombs grappins :
 
 
 
Plombs amorceurs :
 
 
 
 

Poids du plomb

Le choix du poids est sans doute ce qui fait le plus débat, alors je vais rappeler la règle : La taille du plomb ne dépend pas du poisson recherché mais des conditions de pêche et de la puissance de la canne... c'est aussi simple que ça.

La puissance réelle des cannes varie d'un modèle à l'autre même s'ils sont théoriquement de même puissance. Il est difficile d'établir une règle valable pour tous les modèles de cannes mais en général on peut résumer le rapport poids du plomb / puissance de la canne de la manière suivante :

 Canne 100-200gCanne 100-225gCanne 100-250g
Tailles de plombs :80g à 150g90g à 160g100g à 175g
Meilleure taille de plomb :110g120g130g

N'ayez pas peur de pêcher lourd si cela est nécessaire. Beaucoup de pêcheurs ont tendance à pêcher trop léger par crainte de perdre en discrétion et en sensibilité mais ils ne se rendent pas compte qu'une ligne trop légère n'est pas efficace non plus. Pêcher avec des plombs de plus de 100g ne vous empêchera pas de prendre de petits poissons mais peut vous permettre d'atteindre la distance de lancer requise pour trouver les beaux poissons.

Note : en Languedoc, je pêche à 80% du temps avec des plombs de casting de 110 à 130g.

Par ailleurs, on choisit également le poids du plomb en fonction de la taille de l'appât car plus l'appât est gros et plus il va falloir de puissance pour le tracter jusqu'à la zone de pêche. En conséquence, les appât les plus imposants vous forceront à employer des plombs lourds pour atteindre la distance désirée.

Pêcher c'est avant tout s'adapter à la situation du moment et pour cela vous aurez besoin d'un certain nombre de plombs dans votre stock. Voici un tableau qui résume les modèles, la taille et le nombre minimum de plombs que je vous recommande d'emporter avec vous pour faire face à la majorité des conditions que vous pourrez rencontrer.

 100g à 110g120g à 130g140g à 150g
Plombs de casting :333
Plombs pyramides :333
Plombs grappins :-22

Pourquoi 3 exemplaires de chaque ? Tout simplement pour pouvoir pêcher à 2 cannes avec le même plomb tout en gardant un exemplaire en réserve en cas de casse. C'est un principe de précaution que vous n'êtes pas obligés de suivre mais qui peut vous sauver une sortie.

En dehors des coups de mer, il est très rare de devoir pêcher au plomb grappin en méditerranée. Pour cette raison, vous n'aurez pas besoin d'un gros stock de grappins en temps normal.

Astuce : Si votre spot de pêche n'est pas trop loin du parking, alors laissez une partie de votre stock de plomb dans votre voiture pour éviter de tout transporter.

Ancrer ou laisser dériver la ligne

Quand le courant se renforce, se pose alors la question de laisser la ligne dériver pour étendre la zone de prospection ou de la caler au fond.

Choisir entre laisser dériver et ancrer la ligne est une question de stratégie qui doit répondre aux conditions de pêche et au relief du fond. Tous les spots ne sont pas propices à une prospection par dérive. On évitera par exemple de laisser la ligne dériver si le fond est jonché d'obstacles.

La dérive de la ligne est contrôlable de trois manières que vous pouvez cumuler :

  • En augmentant le poids du plomb
  • En choisissant un plomb plus trapu dont l’inertie sera plus importante
  • En choisissant un plomb qui présente des arêtes et des aspérités qui vont accrocher le fond

Vous devez rechercher le juste équilibre qui permettra à votre ligne de prospecter lentement la zone de pêche en quête d'une fosse ou d'un couloir entre deux bancs de sable. La prospection par dérive demande donc un peu de travail de la part du pêcheur avant d'espérer obtenir le résultat souhaité.

Caler une ligne est en revanche plutôt simple mais on essaiera toujours de trouver la solution qui se montrera la moins contraignante lorsqu'il s'agira de récupérer la ligne. On tente habituellement de caler la ligne à l'aide de plombs boules ou pyramides avant de monter des plombs grappins, si toutefois cela se montre effectivement nécessaire.

Comportement lors de la touche

La majorité des montages modernes de surfcasting sont réalisés avec des bas de lignes fixes (empiles ou traînards). De ce fait, le poisson est souvent amené à déplacer le plomb lorsqu'il s'enfuit avec l'appât.

Plus le plomb sera trapu et plus son pouvoir auto-ferrant sera important. Autrement dit, l'hameçon aura de plus grandes chances de se piquer suffisamment pour empêcher le poisson de s'en débarrasser avant que vous n'ayez eu le temps de voir la touche et de ferrer votre prise.

Toutefois, en présence de poissons de petites tailles il est possible que vous ne remarquiez pas la touche. Dans ce cas, un plomb allongé doté d'une inertie plus faible (pour le même poids) se montrera plus facile à déplacer par le poisson et améliorera la lisibilité des touches.

La taille et la forme du plomb ont un impact sur la lisibilité des touches. N'hésitez pas à changer de plomb si les touches ne sont pas suffisamment visibles ou que vous ratez plusieurs touches à la suite.

Plomb brut ou coloré

Si les plombs bruts sont moins chers à l'achat, les plombs peints ou plastifiés peuvent présenter certains avantages en terme de visibilité ou de discrétion.

Il vous sera possible d’accroître la discrétion du montage avec un plomb camouflé (couleur sable) ou au contraire éveiller la curiosité des poissons par une couleur vive.

Les plombs phosphorescents sont très utiles la nuit pour visualiser la trajectoire du lancer et s'assurer de ne pas croiser pas une autre ligne. La lueur émise par le plomb peut également attirer l'attention des poissons.

Note : J'utilise presque exclusivement des plombs phosphorescents qui me laissent le choix de les charger ou non pendant la nuit.

Il n'y a pas de règle qui permette de définir quelle couleur de plomb sera la plus efficace. Vous devrez faire des essais pour tirer vos propres conclusions.

Sur mon secteur de pêche, les couleurs chaudes comme le rose fluo et le rouge fluo donnent de très bon résultats sur les dorades alors que les couleurs froides comme le vert fluo et le bleu semblent donner de meilleurs résultats sur les marbrés. Les plombs blancs ont toujours donné de très bons résultats sur les deux espèces.

Je ne peux pas affirmer que ces observations soient reproductibles en toute situation ni même qu'elles soient justes mais je dois reconnaître que j'ai tendance à m'y fier.

Que penser des plombs pour la carpe ?

Certains plombs conçus pour la pêche de la carpe ont des caractéristiques proches des plombs de surfcasting. Il est donc possible d'utiliser des plombs pour la la carpe lors de vos sorties en surfcasting mais il faut bien avoir conscience des limites de ce matériel.

Les plombs pour la carpe ont été conçus pour un usage en eau douce. Les émerillons qui les composent s'oxydent rapidement en milieu salin et finissent par casser. Pour conserver vos plombs en bon état, vous devrez les rincer à l'eau douce après chaque sortie.

Le prix des plombs pour la carpe est généralement supérieur à celui des plombs de surfcasting. L'intérêt économique est donc limité, à moins que vous ne disposiez déjà d'un stock de plomb à réutiliser.

Conclusion

Plus qu'un simple lest, le plomb est un composant à part entière de la ligne qui agit directement sur le travail et le comportement de celle-ci au lancer comme en action de pêche.

N'hésitez pas à faire des tentatives avec des plombs différents pour trouver la combinaison qui conviendra au lieu et aux conditions de pêche du jour.

Évitez de vous éparpiller, soyez méthodique dans votre approche pour pouvoir analyser les résultats que vous obtenez et en tirer les bonnes conclusions. Après quelques tentatives sur le même poste vous parviendrez à sélectionner le meilleur plomb du premier coup.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Jean Grenson 15/01/2020 18:41

Bonjour,
Quelle résistance minimum choisir pour les agrafes ou les émerillons montés sur la ligne par rapport au poids du plomb ? J'utilise des plombs de 80 à 150 gr avec un arraché de 50 ou 60/100.
Merci d'avance pour l'info. Meilleures salutations.

Jérémie 16/01/2020 00:33

Bonjour Jean.

Sur le corps de montage, il est recommandé d’utiliser des émerillons des taille 8 minimum, le plus souvent je prends la taille 6 ce qui correspond en moyenne à une résistance de 25kg à 40kg selon les marques. A noter qu’il existe une seconde numérotation où l’on doit rajouter 10 pour trouver l’équivalent (8 devient 18, 6 devient 16).

Pour les empiles j’utilise des modèles 14 (ou nº24 sur certaines marques), 12 (22) ou 10 (20). Cela correspond à des résistances de 4, 9 et 14kg.

J’utilise généralement des agrafes d’une résistance minimum de 25kg. La majorité de mes agrafes sont données pour plus de 30kg.

Les agrafes sans émerillon sont les plus solides. Il est aussi préférable d’éviter les agrafes qui s’ouvrent à la manière de mousquetons comme les agrafes Anglaises ou Américaines.

Mes préférées sont les agrafes avec gaine. Je les prends en Espagne car les modèles à gaine noire que l’on trouve en France ne me conviennent pas.

Voir article ici : http://www.surfcasting-mediterranee.com/articles/le-petit-materiel-de-montage.html#agrafes

Lemrabott ABED 02/05/2019 11:35

Bonjour,
Merci pour cet article intéressant.
Je pense à acquérir une canne surf de 420 cm avec une puissance 300-800 gr pour la pêche de gros spécimens éventuels et aussi pour utiliser les plombes lourdes devant la forte vente fréquente dans notre zone. Quel poids de plombe qui sera adaptée pour cette canne ?
Meilleures salutations.

Jérémie 02/05/2019 12:24

Les cannes 300-800 sont des cannes de pêche exotique que je ne connais pas du tout. On ne les utilise pas en France métropolitaine (à part peut-être pour pêcher le maigre sur l’atlantique).
Je ne peux pas t’aider, désolé.

Mikael 26/07/2018 17:53

Article très intéressant est ce qu’il serait possible d’illustrer l’article de photos de chaque type de plombs pour s’y retrouver

Jérémie 27/07/2018 11:13

Hello Mikael. J'ai écrit un autre article sur les plombs qui décrit et illustre chaque type de plomb.
L'adresse est ici : http://www.surfcasting-mediterranee.com/articles/les-plombs-de-surfcasting.html

grillon 29/12/2017 18:14

Intéressant et bien pensé comme toujours. A+

Jérémie 22/03/2018 01:38

Content que ça te plaise :)

Mohamed 21/03/2018 19:34

Merci, article très intéressant.

Jérémie 29/12/2017 21:53

Merci JM. On se voit bientôt pour l'AG du club.