Surfcasting Méditerranée

Fluorocarbone ou nylon : le point sur la question

Peut-être vous êtes-vous déjà demandé ce qui justifie le prix élevé du fluorocarbone comparé à celui du nylon. Si tel est le cas, vous avez sûrement été abreuvés d'informations vantant les mérites du fluorocarbone mais êtes-vous bien certain que ces informations soient fiables ?

Je vous propose aujourd'hui un article qui compare point par point le fluorocarbone et le nylon afin de vous permettre de comprendre où s'arrête la réalité et où commence le marketing.

Les points de comparaison

Pour comparer correctement le nylon et le fluorocarbone, j'ai sectionné un certain nombre de propriétés qui les différencient.

Chacune de ces caractéristiques sera développée dans le reste de l'article, mais voici pour commencer un tableau qui résume les principales différences entre les deux matériaux.

 NylonFluorocarbone
Visibilité dans l'eau :Visibilité supérieureVisibilité inférieure
Densité :Densité inférieureDensité supérieure
Imperméabilité :Mauvaise imperméabilitéExcellente imperméabilité
Élasticité :Très bonne élasticitéFaible élasticité
Résistance à l'abrasion :Résistance moyenneRésistance supérieure
Résistance aux UV :Sensible aux UVRésistant aux UV

Visibilité dans l'eau

Le fluorocarbone, appelé aussi "PVDF" en anglais, est souvent prétendu invisible dans l'eau car il dispose d'un indice de réfraction (entre 1.37 et 1.42) très proche de celui de l'eau (1.33). Cela signifie que la lumière n'est pas beaucoup plus déviée quand elle traverse le fluorocarbone qu'elle ne l'est quand elle traverse l'eau. L'indice de réfraction du nylon (de 1.53 à 1.62) étant supérieure à celui du fluorocarbone, il est logiquement un peu plus visible dans l'eau que ce dernier.

Contrairement à ce que veulent nous faire croire certaines marques de fluorocarbone, l'indice de réfraction du matériau ne suffit pas à prétendre que celui-ci est invisible. L'étude de Jeff Thomson intitulée "Mathematical Theory of Fishing Line Visibility" prouve par les mathématiques qu'un corps cylindrique restera visible dans l'eau même si l'indice de réfraction du matériau qui le compose est très proche de l'eau. En effet, un corps cylindrique dévie une plus grande part de rayons lumineux qu'un corps plat ou qu'un pavé droit, ce qui le rend plus visible que les deux autres.

Le fluorocarbone présente bien un petit avantage par rapport au nylon mais il ne suffit pas à compenser la perte de discrétion causée par la forme du fil.

L'auteur du blog swiftflyfishing.com a réalisé un certain nombre de tests dans différentes conditions avant de parvenir à la conclusion que les monofilaments en nylon et en fluorocarbone sont pratiquement aussi visibles l'un que l'autre... tout du moins avec une vision humaine : https://swiftflyfishing.com/blogs/news/15472069-cutting-through-the-bullshit-the-mono-vs-fluoro-debate

Pour conclure ce paragraphe, je tiens à attirer votre attention sur le fait que la notion de visibilité est toute relative car nous réfléchissons avec nos sens humains et non avec les sens des poissons. Nous ne savons pas exactement quelles sont les facultés visuelles des poissons. Leur perception des couleurs est sans doute différente de la nôtre, de même que la distance à laquelle ils voient (beaucoup de poissons sont supposés myopes). La différence de visibilité entre le nylon et le fluorocarbone est probablement moins évidente pour les poissons qu'elle ne l'est pour nous.

Note : Si la vue n'est pas le fort de certains poissons, ils disposent d'autres organes sensoriels très développés comme l'odorat ou la ligne latérale qui compensent très largement leur vue approximative.

Densité

Le nylon a une densité environ 10% supérieure à celle de l'eau. Le fluorocarbone quant à lui présente une densité supérieure à celle du nylon d'environ 65%. En conséquence, le fluorocarbone a tendance à couler plus vite que le nylon. On peut penser que le fluorocarbone sera mieux plaqué au fond de l'eau mais cela reste encore à prouver.

L'intérêt majeure d'une densité supérieure est qu'elle permet au fluorocarbone de mieux retranscrire les vibrations. On a souvent tendance à croire que le fluorocarbone traduit mieux les vibrations car il est moins élastique que le nylon mais c'est en réalité un bénéfice provenant de sa densité supérieure.

Une autre conséquence de la différence de densité est l'écart de poids entre le nylon et le fluorocarbone. Lors du lancer, le poids du fil contribue à freiner la course du plombs. Plus il y a de fil sorti de la bobine et plus le plomb doit tracter un volume important de fil. Plus le fil est léger et plus il sera plus facile à tracter par le plomb. Inversement, plus le fil est lourd et plus il ralentit le vol du plomb or, à diamètre égal, le fluorocarbone pèse 20 à 25% plus que le nylon. Le nylon présente donc un gain de poids qui peut permettre d'atteindre quelques mètres de plus lors du lancer.

Imperméabilité

L’imperméabilité du fluorocarbone est une seconde propriété qui découle de sa densité. En effet le fluorocarbone n'absorbe pas d'eau car il est plus dense que celle-ci.

Le caractère imperméable du fluorocarbone lui évite de gonfler après avoir été baigné dans l'eau et assure ainsi une meilleure longévité du fil. Après plusieurs utilisations, le nylon qui aura bu de l'eau va s'affaiblir et présenter des signes de mémoire (spires causées par la bobine du moulinet) alors que le fluorocarbone enregistrera beaucoup moins les spires.

Bien que sur le papier cette propriété soit un avantage du fluorocarbone, Il faut toutefois penser que les nylons modernes sont traités d'une couche imperméabilisante. Ainsi, de nombreux fils de nouvelle génération sont gainés de silicone ou recouverts d'une pellicule de fluorocarbone (on les appelle "fluoro-coated").

Élasticité

Attention à ce faux ami qu'est l'élasticité car on confond souvent l’élasticité et l'extensibilité.

L'extensibilité du fil est une propriété qui lui permet de s'étirer sans se rompre. La plupart des fils de nylon et de fluorocarbone ont une capacité d'extension de 15 à 30% avant de se rompre, ils ne sont pas fondamentalement différents sur ce point.

L'élasticité est la capacité d'un matériau à reprendre sa forme initiale après avoir été déformé. Dans le cas de fil de pêche, l'élasticité se rapporte à la capacité du fil à reprendre sa forme après avoir été étiré. Sur ce point le nylon surpasse le fluorocarbone car le nylon peut reprendre sa forme alors que le fluorocarbone reste étiré et affaibli en raison d'une élasticité très faible.

La faible élasticité du fluorocarbone n'est donc pas nécessairement un avantage. Elle ne signifie pas qu'il ne peut pas s'étirer mais simplement qu'il ne peut pas reprendre sa forme.

Résistance à l'abrasion

Le fluorocarbone offre une meilleure résistance à l'abrasion que le nylon brut. Cette caractéristique est en partie liée à la densité plus élevée du fluorocarbone.

Il faut toutefois modérer cet avantage historique du fluorocarbone car les nylons de nouvelle génération revêtus d'une couche protectrice de fluorocarbone offrent une résistance à l'abrasion accrue qui rivalise avec les fils 100% fluorocarbone (100% PVDF).

Résistance aux UV

Le nylon est connu pour être sensible aux rayons UV. Un fil de nylon longuement exposé aux UV perd de son élasticité et de sa résistance.

On estime qu'un nylon exposé aux UV peut perdre jusqu'à 20% de sa résistance dans les 100 premières heures d'exposition (cf article en anglais sur activeanglingnz.com). Autrement dit, au bout d'une douzaine de sorties pêche d'une durée de 8h en journée, votre fil aura perdu environ 20% de sa résistance. Si vous pêchez souvent en journée, vous devrez changer votre fil régulièrement. Il m'est arrivé de devoir changer une bobine de fil fin (14.8/100) après seulement 3 ou 4 sorties passées sous le soleil. Le nylon avait perdu toute résistance.

Le fluorocarbone se montre beaucoup plus résistant aux UV, ce qui limite son vieillissement par le soleil. Cependant, cette résistance est peu exploitée en surfcasting car nous utilisons habituellement le fluorocarbone pour les bas de ligne et non pour le fil du moulinet. Si vous pêchez principalement aux heures les plus ensoleillées de la journée alors il peut être intéressant d'adopter le fluorocarbone pour garnir vos moulinets.

Comprendre les appellations

Vous avez peut-être remarqué qu'on trouve différentes appellations de monofilaments aux rayons fluorocarbone des boutiques.

Il existe en fait plusieurs types de polymères et d'assemblages différents qui se partagent le marché.

100% fluorocarbone (100% PVDF)

Les appellations 100% fluorocarbone et 100% PVDF font référence à des monofilaments entièrement composés de fluorocarbone.

Leurs propriétés suivent de près les descriptions faites précédemment des propriétés du fluorocarbone. Ces monofilaments sont généralement les plus coûteux du rayon.

Les fils Seaguar sont parmi les plus réputés des monofilaments 100% fluorocarbone. La marque propose une large gamme de fils de haute qualité avec des spécificités différentes. C'est d'ailleurs l'une des rares marques à savoir faire des fils 100% fluorocarbone souples mais le prix reste élevé.

Fluoro coating (ou fluoro coated)

Les monofilaments dits "fluoro-coated" ou "fluoro-coating" sont des nylons recouverts d'une pellicule de fluorocarbone qui leur donne l’imperméabilité et la résistance à l'abrasion du fluorocarbone tout en conservant la résistance du nylon et sa souplesse.

Les fluoro-coated sont des produits intéressants car ils sont à la fois performants et beaucoup moins coûteux que les produits 100% PVDF.

Les fils Asari Prestige, Falcon Prestige, Parallelium Fluorotex et Parallelium Fluoro Hybrid sont de bons exemples de polymères fluoro coated.

Fluorocarbone hybride

Il s'agit là d'une catégorie de monofilaments composés partiellement de fluorocarbone. Ces polymères contiennent du fluorocarbone en quantité variable et on ne connaît pas vraiment la part de fluorocarbone qu'ils détiennent.

On trouve dans cette catégorie d'excellents fils et d'autres sans le moindre intérêt.

Le Tubertini Gorilla UC-4 est un excellent fil hybride qui contient un fort taux de fluorocarbone. C'est mon fil favori pour la réalisation des bas de lignes car il est performant et bon marché.

Nylon fluorine

On termine le tour d'horizon des nylons hybrides avec les polymères traités à la fluorine.

La fluorine, qui entre dans la composition du fluorocarbone, apporte au polymère une bonne étanchéité tout en préservant son élasticité d'origine et sa souplesse. Le fil obtenu possède un indice de réfraction un peu plus élevé que le fluorocarbone mais plus faible que le nylon.

Le prix de ce type de fil moderne reste raisonnable. Le tubertini Gorilla Power est un très bon polymère à la fluorine que j'utilise beaucoup pour sa souplesse exemplaire.

Conclusion

Le fluorocarbone est un matériau qui présente des propriétés intéressantes mais elles sont surestimées par de nombreux pêcheurs. Non il n'est pas invisible et sa résistance aux UV n'est pas forcément déterminante pour le pêcheur en surfcasting mais sa densité élevée et sa bonne résistance à l'abrasion peuvent représenter un réel intérêt pour la confection des bas de ligne.

Les fils 100% fluorocarbone (ou 100% PVDF) sont des produits coûteux. Les moins chers d'entre eux sont souvent raides et cassants et ne présentent alors pas beaucoup d'intérêt. Il est préférable d'utiliser un nylon fluoro-coated qu'un fluorocarbone bas de gamme.

Les nylons modernes dotés d'un traitement au silicone restent les plus appropriés pour remplir les moulinets. Ils sont à la fois résistants et plus économiques que les nylons fluoro-coated.

Si vous souhaitez approfondir le sujet, je vous recommande de lire ces quelques articles (en anglais) :

J'espère que cet article vous aura permis de comprendre quelles sont les véritables propriétés du fluorocarbone et comment il se différencie du nylon.

Aucun de ces deux matériaux n'est mieux ou plus performant que l'autre. Ils ont simplement des caractéristiques différentes qu'il faut connaître pour les exploiter dans les bonnes conditions.

A très bientôt pour un prochain article.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Mahmoud 24/01/2020 00:03

merci c intéressant

Julien B 07/01/2018 08:36

Merci beaucoup pour ta reponse.
Pourrais tu m'indiquer des adresses de sites ou tu te procures nylon et autres materiels ?
Bon Dimanche.

Jérémie 07/01/2018 14:22

Envoi moi un mail par le formulaire de contact du site. Je te donnerai les adresses de mes sites favoris.
Quand tu commandes à l'étranger, il faut compter 17 à 20€ de frais de port en moyenne. Je commande donc suffisamment pour que ce soit rentable.
Nous nous groupons avec des amis pour que les commandes soient rentables.

Julien B 05/01/2018 17:53

Salut Jeremie,

Bel article, qui m'enleve un doute.
J'ai toujours peche jusqu a l'heure actuelle, avec du fluoro powerline super hard.
Ce fil est, je pense de qualite, mais vachement raide, il falait donc beaucoup descendre dans les diametres, pour avoir une meilleure souplesse.
Cette annee, j'ai decide de faire de nouveaux essais, mais cette fois ci avec de l'hybride ou du coated fluorine.
Je pense notamment au Yuki 3G Invisible, en 0,20.
Aurais tu des retours sur ce monofilement ?
Que me conseillerais tu en hybride autre que tubertini, qui semble difficile a trouver autre qu'en bobine de 500m ?

Bien a toi.

Jérémie 07/01/2018 00:25

Je viens de voir que j'avais mal compris ta question sur le Tubertini.

On trouve le Gorilla UC-4 en bobine de 100m, 150m et 350m dans les boutiques internet à l'étranger (Italie, Espagne).
Il est vrai qu'il devient difficile à trouver en France, je ferais bien de faire du stock :)

Le Gorilla Power en bobine de 120m est plus facile à trouver. Je l'aime beaucoup également.
Sinon une valeur sure est le nylon fluoro coated "Falcon Prestige". Très bon produit assez courant en boutique et prix raisonnable.

Jérémie 06/01/2018 08:53

Effectivement le Tubertini se trouve en bobine de 350m en Espagne mais je ne l’ai jamais vu en 500m.

Pourquoi 500m d’ailleurs ?

J’ai eu des soucis avec le 3G. Fil pincé tous les 2m en militent de bobine de 150m mais c’était sur gros diamètre pour les corps de montage. Sinon, sa réputation est bonne.