Surfcasting Méditerranée

Installer correctement son poste de pêche

La pêche est un loisir où il est d'usage d'attendre la touche, parfois longtemps, mais pour que la session soit une réussite il faut savoir exploiter au mieux les périodes d'activité des poissons.

L'organisation est une qualité qui peut faire toute la différence en action de pêche. Un poste bien installé permet de gagner en efficacité et de profiter au maximum du passage des poissons. C'est ce que nous allons voir dans cet article.

Organisation du petit matériel

Une caisse de matériel bien rangée

Avant de s'intéresser à l'installation du poste en lui-même, il me paraît essentiel de commencer par tenir une caisse de matériel correctement rangée.

  • Une caisse ordonnée facilite l'accès au petit matériel et vous évite de devoir chercher vos accessoires. En action de pêche vous gagnerez du temps et éviterez de perdre patience sans raison.
  • Il est plus simple de faire l'inventaire de votre matériel dans une caisse bien rangée. Vous limiterez ainsi le risque de vous retrouver à dépourvu.
  • Il sera plus facile de guider un ami à récupérer l'accessoire dont vous avez besoin si vos affaires sont rangées proprement.

Une organisation claire de vos affaires ne peut qu'améliorer votre confort de pêche et votre efficacité. Ne négligez donc pas l'étape préparatoire du rangement.

Le petit matériel à portée de main

Les accessoires les plus utiles doivent être immédiatement accessibles sans effort et en un minimum de temps.

Gardez les dégorgeoirs, le coupe-fil et la lampe UV sur vous ou facile d'accès sur le dessus de votre caisse, dans un tiroir ou un bac. J'utilise pour ma part des petites dessertes fixées à mes supports de canne où je dépose mes accessoires pour les maintenir au plus près des lignes.

Même remarque pour les aiguilles à escher : gardez les à proximité des boîtes d'appâts et surtout abstenez vous de planter les aiguilles creuses dans le sable. Planter les aiguilles dans le sable est une pratique courante qui les conduit à se boucher prématurément. Préférez donc l'usage d'un porte-aiguille.

Note : Lorsque vous enfilez un ver avec une aiguille creuse, les fluides du ver pénètrent dans le conduit de l'aiguille et finissent par la boucher en séchant. Pour éviter le problème, plongez-la dans l'eau jusqu'au prochain usage. Une bonne partie des fluides du ver seront dilués dans l'eau et ne pourront plus sécher dans l'aiguille.

Organisation du poste de pêche

Dégagez l'accès aux cannes

Il est fréquent de voir des pêcheurs installés de manière désordonnée avec du matériel déposé au sol un peu partout. Si en journée il sera facile d'éviter les obstacles, dans la précipitation ou en pleine nuit le risque de se prendre les pieds dans un seau qui traîne augmente très fortement.

Positionnez vos affaires (chariot, seaux, fourreau et glacière) en dehors de l'accès à vos cannes en laissant libre un couloir derrière vos cannes et un passage sur l'un des cotés de chaque canne.
Le couloir derrière les cannes vous permettra de circuler librement d'une canne à l'autre alors que l'accès sur le coté vous permettra de lancer librement et d'échouer les poissons sans croiser vos autres lignes.

Installer correctement son poste de pêche

Sécurisez la zone de lancer

Le lancer est une procédure quelque peu dangereuse de l'action de pêche. C'est l'instant où une petite négligence peut entraîner une catastrophe.

Un plomb propulsé à pleine vitesse peut faire de gros dégâts si celui-ci dévie de sa course lors d'un lancer raté ou d'une casse pendant l'envol du plomb.

Installer correctement son poste de pêche implique aussi de définir soigneusement sa zone de lancer en évitant les obstacles au sol et en prenant soin de ne faire courir aucun risque aux autres pêcheurs et aux passants.

Un accès rapide aux appâts

Facilitez autant que possible l'accès aux appâts et aux aiguilles.

Placez si vous le pouvez les boîtes de vers à hauteur de la main sur une table de camping, une tablette de chariot ou une desserte. Vous épargnerez ainsi la peine de devoir vous baisser à chaque fois que vous rechargez vos hameçons.

Si le gain de temps peut sembler minime, le gain d'énergie sera d'autant plus significatif que l'activité des poissons sera importante. Un jour de grosse activité vous pouvez être amenés à recharger vos hameçons près de 50 fois. Vous économiserez votre dos et vos jambes en plaçant les appâts à portée de main sur une table ou une desserte.

Une position d'observation optimale

Pour détecter au mieux les touches vous devez positionner votre chaise de sorte que vous puissiez voir toutes vos cannes en même temps et sous un angle de vue qui facilite la lecture des touches.

Évitez de vous placer derrière vos cannes car l'angle de vue ne sera pas optimal pour repérer les touches les plus timides. Éloignez-vous un peu des cannes pour obtenir une vision d'ensemble et placez-vous de manière à les observer de 3/4. Vous serez ainsi placé sous un angle qui vous permettra de repérer le moindre mouvement des scions.

Il va sans dire qu'en plein jour il sera nécessaire de vous positionner dos au soleil pour éviter l’éblouissement.

Installer correctement son poste de pêche
Installer correctement son poste de pêche

Les accessoires utiles

Un seau pour se rincer les mains

Même si vous pouvez vous rincer les mains directement à la mer, je vous suggère de prévoir un seau d'eau à proximité de vos affaires (et surtout pas dans le passage vers vos cannes).

Le seau vous fera gagner du temps en vous évitant des aller-retours inutiles entre la mer et votre matériel.

Pour ceux qui tentent de réduire l'encombrement de leur matériel, il existe des seaux pliables qui prendront peu de place dans vos bagages.

Un torchon

Que ce soit pour vous essuyer les mains après les avoir rincées ou pour saisir certains poissons sans vous blesser, un torchon ou un essuie-mains sera utile en de nombreuses occasions.

Cet accessoire ne prend pas beaucoup de place, alors je vous encourage à en prévoir un dans vos affaires.

Un porte-aiguilles

Peu importe que vous achetiez un modèle dans le commerce ou que vous en fabriquiez un vous-même, ce petit accessoire anodin vous forcera à ranger proprement vos aiguilles après chaque usage.

Dans la mesure où la fabrication est facile et très bon marché, vous équiper d'un porte-aiguilles ne devrait pas être très difficile.

Un râtelier à montages

Cet accessoire optionnel offre un confort appréciable lors des sessions de pêche les plus actives.

Le râtelier vous permet de ranger proprement des lignes supplémentaires dépliées et prêtes à l'emploi. Ces lignes d'avance vous permettront de remplacer une ligne endommagée ou de changer de montage en quelques secondes pour vous adapter au plus vite à la situation du moment.

Une poubelle

Ce petit conseil d’organisation n'est pas seulement d'ordre écologique mais aussi d'ordre pratique. Placer une poubelle facilement accessible à proximité de vos affaires vous aidera à conserver une zone claire et sans obstacle.

Un sac poubelle est un bon début mais le plus efficace est d'utiliser un seau en guise de corbeille. Contrairement au sac plastique qui a tendance à se refermer, la corbeille est toujours prête à recevoir un déchet comme un mégot, une canette, un hameçon usagé ou un bout de fil coupé.

Les passants et autres pêcheurs ne pourront que féliciter votre souci de la propreté et de la sécurité des autres usagers de la plage.

J'espère que cet article vous aura donné quelques idées d'amélioration pour installer au mieux votre poste.

La différence de résultat entre deux pêcheurs dépend parfois de petits détails d'organisation qu'il faut savoir prendre en compte pour progresser. Les poissons ne sont parfois sur la zone que pendant quelques minutes et toute optimisation d'organisation peut vous permettre de prendre un ou deux poissons de plus.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Olivier 22/08/2018 23:07

Encore un très bon article! Et le (vaaaste) sujet sur la propreté de certains postes et/ou pêcheurs en mériterait un… ;-)

jerome de meze 23/12/2017 07:20

salut jeremie, encore merci pour un super article qui synthétise bien le sujet
mes solutions perso :
- porte aiguille fait avec un tube alu, fermé d un cote, un bout de mousse enfoncé au fond et une pince en metal pour accrocher le porte aiguille ou je veux

- caisse de surfcasting faites avec une glaciere electrique hs, j ai tous demonter sur le couvercle , et fais plusieurs espace rangements, sympa et pas cher. une table bricolée se clipse sur le couvercle pour ne pas prendre de place et qui se pose contre contra la caisse avec un pied pliable
- mon seau c est un fond de bidon de lessive coupé, juste la bonne taille, pour se laver les mains, rincer appats, rincer un quai, ou mouiller l aiguille pour que l appat glisse mieux dessus, un autre seau idem pour faire ma petite poubelle.
et dernier truc pour l hiver, je suis en train de me coudre un tablier plastique, doublé en polaire avec un chiffon qui se fixe avec velcro, pour avoir chaud aux jambes quand je suis assis et avoir le chiffon sur moi

Jérémie 29/12/2017 14:27

Le bricolage du porte aiguille est exactement celui auquel je pensais : un bout de tube alu ou PVC et un pince.

Marrant que tu penses au chiffon avec velcro car j'ai eu la semaine dernière une idée assez similaire mais avec des petites serviettes éponges que je compte scratcher sur les fesses de mon pantalon de pêche. Cela me permet de m'essuyer les mains rapidement sans chercher mon chiffon et surtout d'en changer quand elles sont trempées.

julien 22/12/2017 16:26

Va falloir que je me trouve des dessertes pour mes piques.

Jérémie 22/12/2017 23:22

Je trouve ça très pratique car j'ai 3 cannes et il est donc difficile pour moi de rassembler mes accessoires au même endroit. En conséquence j'ai tout en triple...
Si tu ne pêches qu'à 2 cannes alors il est plus facile de resserrer tes cannes et de n'avoir qu'une seule desserte que tu peux mettre sur trépied, sur une pique ou tout simplement sur un chariot.