Surfcasting Méditerranée

Les plombs de Surfcasting

Il est parfois difficile de s'y retrouver parmi toutes les formes différentes de plomb que l'on peut trouver dans le commerce, surtout si vous avez l'habitude de vous fournir auprès de boutiques spécialisées.

Pour vous aider à y voir plus clair, j'ai répertorié et classé les plombs par famille en vous donnant quelques indications sur les usages et leur comportement au lancer ainsi qu'en action de pêche.

Plombs percés (in line)

Plébiscités en Méditerranée pour la pêche depuis les digues, les plombs percés de type boule, olive ou hexagone ne sont pas véritablement adaptés au surfcasting lourd moderne.

La conception de ces plombs autorise peu de variante de montage. Vous devrez les enfiler sur le corps de ligne en montage coulissant avec un bas de ligne traînard. La réalisation du montage est très rapide mais vous serez contraints de couper la ligne pour changer de plomb.

Les formes boule et olive peuvent dériver en présence de courant. La forme hexagonale est un peu plus stable au fond mais est inadaptée à la pêche à longue distance en raison de son aérodynamique médiocre.

On réserve l'utilisation des plombs percés aux pêches faciles à courte ou moyenne distance par temps calme où les changements de conditions sont rares et le besoin d'adaptation inexistant.

Plombs percés

Plombs percés

Plombs de casting

Conçus pour les lancers à longue distance, les plombs de casting se caractérisent par une aérodynamique soignée et une excellente stabilité en vol. La forme générale de cette famille de plombs est oblongue avec une extrémité façonnée en ogive et l'autre extrémité plus ou moins allongée.

Les plombs de casting sont souvent dotés d'une tige pourvue d'un anneau ou d'un émerillon mais il existe également des modèles sans tige.

Cette famille de plomb comporte de très nombreux modèles et tous les référencer relève presque de l'impossible. En effet, certaines formes de plomb peuvent porter plusieurs noms différents (selon la fonderie d'origine) et il suffit parfois d'une toute petite variation de la forme pour qu'un nouveau nom lui soit donné.

Toutes ces formes différentes offrent au pêcheur le choix dans la manière dont le plomb va se comporter au lancer ainsi qu'au fond de l'eau. Selon l'effet recherché, on choisira un plomb qui peut dériver ou un autre qui aura la faculté de s'ensabler.

Casting LongsCasting StandardsCasting TrapusDérive réduite
Topwin / Missile
NCS Bullet
Evolution & Tournament
Roccobomb
Bombe
Obu
DCA
Zip
Casting portugais
MGA
Golf
Z1
Supercast / Roccotop
Sporteen / Sportenn
Tommy
Surf Grip / Rocco rush
Plombs de casting

Plombs de casting

Les plombs allongés bénéficient d'une aérodynamique efficace favorisant la distance de lancer. Toutefois, ils sont plus facilement déviés de leur trajectoire par un coup de vent latéral et ne tiennent pas longtemps en place face au courant. Le pouvoir auto-ferrant des plombs allongé est également limité.
On utilise des plombs allongés par temps très calme, pour optimiser la distance de lancer ou pour permettre à la ligne de dériver en présence d'un léger courant.

Plus le plomb est trapu et plus il sera stable au fond de l'eau. Un plomb trapu résiste mieux au courant et son pouvoir auto-ferrant est également plus important que celui d'un plomb allongé.

Les plombs comportant des crampons ou un rebord (contour, gorge) ont la capacité d'accrocher le fond pour limiter la dérive du plomb en présence de courant. Évitez de les utiliser par temps calme car certains d'entre eux comme le Tommy entraînent une sensation de lourdeur lorsque vous récupérer la ligne vous donnant l'impression de ramener un poids mort.

Note : Certains plombs de casting existent au format in-line (plomb percé) mais leur intérêt me semble relativement limitée car les montages coulissants en ligne ne sont pas très aérodynamiques. Si vous souhaitez pêcher à longue distance au montage coulissant, alors optez pour un montage Pulley-Rig. Si la distance n'est pas votre préoccupation alors tournez-vous vers les plombs percés simples (olive, hexagone) moins coûteux.

Les plombs de Surfcasting

Plombs plats

Il s'agit ici d'une catégorie de plombs peu utilisée en Méditerranée pour le surfcasting. Les principaux modèles de plombs plats sont les suivants :

  • Plomb montre (rond à anneau qui rappelle une montre à gousset)
  • Plomb poire plate (très courant au rayon carpe)
  • Plomb rectangulaire ou hexagonal plat (au rayon carpe également)
  • Plomb trilobe (long et plat sur une face, très populaire chez les carpistes).

Ils sont conçus pour rester plaqués au fond sans rouler ni s'ensabler. A l'exception des trilobes, les plombs plats ont une aérodynamique médiocre, défavorable aux lancer longue distance. On réserve donc leur utilisation à la pêche en bateau ainsi qu'à la pêche de bordure depuis les digues ou les berges d'un canal.

En plage, ce type de plomb peut présenter un intérêt en surfcasting léger pour limiter la dérive de la ligne malgré le faible poids du plomb. Un très bon exemple de cas d'utilisation est la pêche des mulets et des orphies à moyenne distance (70-100m) au dessus d'un banc de sable. En effet, sur un banc de sable le courant est toujours accéléré et un plomb plat permet de limiter grandement la dérive de la ligne.

Notez tout de même qu'à l'inverse des autres plombs qui sont sont particulièrement stables au fond et résistent bien au courant, les trilobes ont tendance à glisser sur le sable et dérivent très facilement.

Les plombs de Surfcasting

Plombs boules (boulets)

Rarement utilisés en surfcasting en France, les plombs boule sont beaucoup plus communs en Espagne et au Portugal.

Cette forme de plomb extrêmement trapue se montre très stable et résiste mieux au courant que les plombs de casting. Le plomb boule a aussi pour avantage de s'ensabler facilement sur un fond souple (en présence de courant) tout en restant facile à sortir du sable lorsqu'on tire sur la ligne. L’aérodynamique est en revanche plutôt moyenne (pour ne pas dire faible).

Ce type de plomb est à considérer avant d'essayer un plomb pyramide qui sera plus stable au fond mais se montrera également plus difficile à retirer du sable qu'un plomb boulet.

Les plombs de Surfcasting

Plombs pyramides

Vous connaissez peut-être le plomb pyramide sous le nom de "plomb portugais" mais c'est une appellation discutable car les espagnols utilisent la même appellation pour un plomb de casting trapu que j'affectionne particulièrement.

Les pyramides sont des plombs destinés à maintenir la ligne en place lorsque le courant devient trop important pour les autres plombs. Les pyramides ne roulent pas et s'ensablent avec aisance. C'est souvent la dernière option avant de devoir pêcher au plomb grappin, ce qui est rare en Méditerranée en dehors des coups de mer.

On trouve là encore plusieurs déclinaisons de plombs pyramide :

  • Avec tige ou sans tige
  • À faces planes ou incurvées
  • Pyramide simple (dos plat) ou double (dos biseauté, plomb pyramide portugais)
  • Base triangulaire ou carrée

Dans la même catégorie vous pouvez trouver également le Pyramidon qui est un plomb à base carrée surmontée d'un cône. Son comportement est comparable aux pyramides mais ce plomb est assez peu courant en Méditerranée.

Les plombs de Surfcasting

Plombs quadrilobes

On les appelle parfois "plombs ancres" car certains modèles ont effectivement l'allure d'une ancre marine à quatre branches.

Les plombs « polynésiens » rentrent aussi dans cette catégorie  http://www.fonderie-lemer.com/peche-plongee/plomb-mer/surfcasting/148-polynesien.html

Peu courants en Méditerranée, ces plombs ont pourtant un véritable intérêt car ils sont relativement performants au lancer parviennent à agripper le fond pour résister au courant. Leur faculté à s'ensabler est plutôt faible, ce qui facilite la récupération de la ligne. En revanche, la présence des branches entraîne un frottement qui freine la récupération du plomb et procure une sensation de lourdeur.

Il est peu probable que vous en trouviez facilement en boutique proche de la Méditerranée.

Les plombs de Surfcasting

Plombs grappins

Conçus pour ancrer le montage au fond afin d'empêcher sa dérive, les grappins sont très utilisés sur l'océan pour maintenir la ligne en place face aux courants puissants des marées.

En Méditerranée il est rare de devoir pêcher avec des grappins en temps normal. Nous réservons l'usage des grappins aux conditions météo particulières comme un fort courant, une houle importante venue du large ou bien les fameux coups de mer (mer formée de rouleaux à la suite d'une tempête).

Il existe deux types de grappins :

  • Les modèles débrayables.
  • Les grappins traditionnels en laiton.

Pour votre confort, je vous recommande les modèles débrayables qui seront plus faciles à récupérer et autoriseront l'usage de lignes plus fines que les modèles à griffes de laiton. On peut ainsi pêcher au grappin débrayable en 20/100 en ayant pris soin d'assouplir le débrayage auparavant (en tordant légèrement les branches pour qu'elles se libèrent plus facilement).

Pour plus de sécurité, je pêche au grappin en fil de 25/100 ou en tresse de 16/100.

Les plombs de Surfcasting

Plombs transporteurs d'appâts

Les plombs transporteurs d'appâts de type amorçoir (feeder) ou de type "transbait" sont des accessoires à connaître. Utilisés correctement, ces plombs particuliers peuvent apporter une véritable différence dans la pêche de certaines espèces.

Les feeders ont pour vocation de transporter une amorce ou des appâts qui vont libérer des effluves attractives. Vous pouvez ainsi propulser au loin de la chair de poisson, de la pâte de sardine, de l'amorce en farine humidifiée à d'huile de poisson, des crustacés et des coquillages concassés, ou bien encore des asticots.
Prenez soin de choisir votre amorce en fonction des poissons que vous recherchez et du lieu de pêche. En Languedoc par exemple, il est préférable d'éviter les amorces à base de poisson pendant la nuit si vous ne voulez pas être envahis par les congres.

Les transbaits ont un rôle particulier. Ils sont conçus pour maintenir l'intégrité d'un appât fragile qui risquerait de ne pas résister à la puissance du lancer. On place pour cela l'appât dans le tube du transbait puis on le cale avec du sable humide ou de l'amorce pour éviter qu'il ne se libère pendant le lancer.
Vous pouvez ainsi propulser un appât délicat comme une crevette bouquet vivante ou une piade (bernard l'hermite) à longue distance sans arracher l'appât au lancer.

Les feeders et les transbaits ont toutefois un inconvénient : En se vidant de leurs appâts ils deviennent plus légers et dérivent en présence de courant. Il faudra donc les utiliser par mer calme ou bien choisir un modèle à grappin.

Les plombs de Surfcasting

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article