Surfcasting Méditerranée

Les règles élémentaires de sécurité

La pratique de la pêche présente quelques risques que de petites précautions suffisent à éliminer.

Utilisation inappropriée d'un matériel, inattention ou mauvaise organisation sont souvent à l'origine d'accidents. Même les pêcheurs expérimentés se mettent parfois en danger sans en avoir conscience alors voici un petit rappel des règles de sécurité à respecter pour vos prochaines sorties.

Sécurité : de quoi parle-t-on ?

Le matériel de pêche, aussi moderne et performant soit-il, se montre parfois sournois : coupures, piqûres, pincements et autres bobos (petits ou gros) sont des risques inhérents à la pratique de la pêche.

Vous devez vous soucier de votre sécurité et de celle de tous ceux qui vous entourent. Il y a ceux dont la présence est prévue/connue (vos compagnons de pêche par exemple) et tous ceux qui débarquent à l'improviste comme les promeneurs, les curieux, les enfants et les animaux.

La sécurité devrait être l'affaire de tous mais malheureusement peu de gens ont conscience des risques qu'ils prennent en approchant un pêcheur d'un peu trop près alors pour que la pêche reste un plaisir, vous devrez redoubler de vigilance.

Précautions avant de lancer

Le lancer à longue distance est une phase dangereuse de l'action de pêche, sans doute même la plus dangereuse. C'est le moment où le moindre imprévu peut entraîner une catastrophe. J'ai d'ailleurs déjà écrit un article sur les quelques points de contrôle à ne pas négliger avant de lancer.

Attention aux autres

Un plomb lancé à pleine vitesse lors d'un lancer mal maîtrisé peut avoir de graves conséquences s'il vient à heurter un passant ou l'un de vos camarades. Ne prenez aucun risque, assurez-vous toujours que la zone soit dégagée autour de vous avant de lancer. Abstenez-vous d'utiliser une technique de lancer avec rotation si vous manquez de place ou si votre maîtrise de ce type de lancer est encore approximative.

Tous les étés il m'arrive de remarquer avec stupeur qu'un spectateur se trouve juste derrière moi sans que je n'ai pu le voir ni l'entendre s'approcher. Marcher dans le sable ne fait pas de bruit et les curieux qui se baladent sans lumière sont presque invisibles en pleine nuit. Avant chaque lancer, j'ai pris l'habitude de jeter un coup d’œil autour de moi.

Je vous invite à vous méfier particulièrement des chiens et des enfants !

Les chiens sont imprévisibles et diablement rapides : en quelques secondes vous les retrouvez en train de roder autour de vos affaires. Un bas de ligne qui traîne est synonyme d'hameçon dans la patte. Pire encore, il peut arriver qu'un chien vienne ramasser votre appât au moment où vous posez votre ligne au sol pour la lancer. Pour eux c'est un jeu ou un repas (hmmm la bonne sardine) et pour vous ce sera une belle facture de vétérinaire (même si les chiens étaient interdits sur la plage où vous vous trouvez).

Pire encore que les chiens, il y a les jeunes enfants... Ils sont moins rapides mais totalement inconscients. Ne comptez pas sur leurs parents pour les discipliner car si eux-même étaient conscients du danger et respectueux des autres alors leur bambin ne serait pas en train de vous coller aux basques.

Soyez bien sûr d'une chose : peu importe la manière dont l'incident se passe, la faute reviendra toujours au pêcheur. Je ne compte plus le nombre de fois où des passants sont venus marcher au milieu de mes affaires plutôt que de se décaler de 2m. Si un j'avais laissé traîner un bas de ligne au sol alors vous pouvez être certain que j'aurais été tenu pour responsable d'un incident.

Au lancer, casser = danger

Une casse pendant le lancer a pour conséquence de propulser votre plomb de manière incontrôlée et cela peut faire de gros dégâts.

Pour éviter au fil de casser lors du lancer il est primordial d'utiliser un arraché suffisamment solide. La plupart des arrachés sont vendus dans un diamètre compris entre 0.55 et 0.62mm pour cette bonne raison.

La remarque est également valide pour les montages de pêche dont le corps devra lui aussi résister à la puissance du lancer. Un fil de 0.50mm minimum est vivement conseillé pour les montages destinés à être propulsés à longue distance. Veillez à renouveler vos montages après quelques utilisations car le corps du montage se détériore progressivement sous l'effet des lancers répétés et finit par casser. Chaque année je casse des montages faute de les avoir remplacé assez tôt...

Assurez-vous aussi d'utiliser des accessoires de montage prévus pour la pêche en mer, suffisamment robustes et résistants à la corrosion. Les émerillons, les agrafes et les plombs sur rolling conçus pour la pêche en eau douce (carpe) ne résistent pas longtemps à la corrosion marine et finissent par casser au lancer.

Protégez votre doigt

Pour finir avec le lancer, faites bien attention à votre doigt !

Le fil peut vous couper profondément si le frein de la bobine n'est pas suffisamment serré et personne n'est à l'abri de cette petite erreur d'inattention.

L’utilisation d'un doigtier vous évitera ce genre de désagrément qui peut tout simplement vous gâcher la pêche.

Note : Je n'ai parlé ici que des risques de blessure mais votre matériel aussi encourt un risque si vous manquez de vigilance au lancer. Casser une canne est vite arrivé sur un lancer raté.

Gare aux appâts !

Les appâts eux aussi peuvent causer des blessures.

Les brisures de coquilles de mollusques peuvent tailler profondément la peau ou se planter comme des aiguilles. Prenez donc quelques précautions lorsque vous cassez les coquillages et surtout ne laissez pas traîner les coquilles brisées sur la plage si vous marchez pieds-nus.

Prenez garde également aux vers américains qui mordent. Leurs crochets contiennent un venin dont les effets sont comparables au venin de la guêpe. Les vers les plus petits ont peut de chance de percer votre peau mais les plus gros y parviendront sans grand effort.

Les règles élémentaires de sécuritéLes règles élémentaires de sécurité

La morsure du ver américain est douloureuse mais n'est habituellement pas dangereuse. Le venin peut toutefois causer une vive réaction chez les personnes allergiques, faites donc attention.

Pour éviter que les vers américains ne me mordent, j’ai pris l’habitude de les tenir par la queue, tête en bas et de les enfiler sur l’aiguille en commençant par la queue.

Attention où vous mettez les pieds

Que vous marchiez sur des rochers ou sur la plage, il est primordial de porter des chaussures. Je ne parle pas de tongues ou de claquettes mais de chaussures ou de chaussures d'eau.

Marcher pieds-nus sur les rochers ou avec des tongues est particulièrement risqué. A tout moment votre pied risque de glisser en entraînant votre chute. Pour marcher sur des rochers il vous faut des chaussures convenables dans lesquelles vos pieds ne peuvent pas glisser.

Il est agréable de marcher pieds-nus dans le sable mais soyez vigilants lorsque vous rentrez dans l'eau. Le fond peut être jonché de coquilles brisées ou bien cacher la présence d'une vive dont la piqûre cause d’épouvantables douleurs.

Source : http://doris.ffessm.fr, Elisabeth JUAN et Sylvain Le BRISSource : http://doris.ffessm.fr, Elisabeth JUAN et Sylvain Le BRIS

Source : http://doris.ffessm.fr, Elisabeth JUAN et Sylvain Le BRIS

Prenez garde enfin aux lignes laissées temporairement au sol. Vous risquez de vous prendre les pieds dedans tôt ou tard, surtout dans la précipitation.

Un bas de ligne laissé à l'abandon ou perdu dans le sable risque de finir planté dans un pied. Veillez donc à rester organisé pour votre sécurité.

Laissez un passage pour les promeneurs

En règle générale, les gens ne prennent pas la peine de contourner l'installation d'un pêcheur. Ils marchent droit devant eux sans avoir conscience du dérangement qu'ils occasionnent ni des risques qu'ils prennent à s'approcher de vos hameçons.

Abstenez-vous de poser vos supports de cannes au ras de l'eau car cela forcera les promeneurs à circuler très près de votre matériel. Pour éviter de retrouver des marcheurs au milieu de vos affaires et de les voir se blesser avec un une ligne déposée au sol, je vous recommande vivement de laisser un passage de quelques mètres entre vos cannes et la mer.

J'ai ainsi pris pour habitude de laisser un écart de 4 à 5m entre mes cannes et la mer. Cette marge de manœuvre offre plusieurs bénéfices :

  1. Elle assure un passage aisé et sécurisé des promeneurs
  2. C'est un zone de lancer dégagée et confortable devant les supports de canne
  3. Elle me permet de circuler sous mes cannes pour combattre un poisson et décroiser les lignes

Une trousse de secours

Posséder une petite trousse de secours dans sa voiture avec de quoi nettoyer, désinfecter et panser une plaie est une très bonne idée.

Inutile d'emporter un gros stock de produits, l’objectif est de pouvoir soigner une coupure ou une piqûre. Quelques pansements, des compresses et de l'éosine en dose ou un spray antiseptique suffiront à soigner la plupart de petits bobos que vous pouvez vous faire lors d'une partie de pêche.

Je vous recommande particulièrement la petite trousse de secours de la Croix-Rouge Française car en plus de vous apporter le matériel nécessaire aux premiers soins elle vous permettra de réaliser une bonne action en soutenant la Croix-Rouge.

Conclusion

Les bonnes pratiques de sécurité sont finalement assez simples et c'est peut-être pour cette raison que l'on se permet parfois de prendre quelques raccourcis...

Votre sécurité et celle des autres usagers de la plage doit rester une priorité. Faire attention ne demande pas beaucoup d'effort et ne vous empêchera pas de vous amuser au bord de l'eau.

Soyez pédagogues avec les gens que vous accompagnez au bord de l'eau et apprenez leurs aussi les bons réflexes pour éviter les accidents.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

André17 21/08/2018 12:00

pour eviter le doigtier j'ai sur ma meilleure lanceuse une gachette Breakaway trouvée chez Akcet peche .
De passage à Dunkerque , j'ai voulu en acheter 3 autres mais hélas son stock est épuisé.

Jérémie 21/08/2018 17:56

C'est un produit intéressant en effet.
L'inconvénient majeur du Breakaway Cannon est qu'il faut équiper toutes les cannes là où un seul doigtier suffit. Pour moi qui ai une douzaine de cannes il est plus simple d'avoir un doigtier.
Le doigtier permet aussi de garder le toucher de la ligne. C'est une question d'habitude.

nounours de marseillan 15/08/2018 10:49

bjr ,belle démarche que la tienne des conseils toujours bons a prendre !!!!

Jérémie 15/08/2018 11:34

La semaine dernière un ami débutant s’est retrouvé avec une promeneuse au bout de son hameçon.
Elle est venue marcher dans la ligne alors qu’il rechargeait un hameçon...
Elle n’a même pas eu l’idee de le contourner de quelques mètres.

julien 15/08/2018 09:51

Bonne piqure de rappel.