Surfcasting Méditerranée

Test : Trépied Surf Compétition Alu Seanox

Le support de canne est un accessoire essentiel du pêcheur en surfcasting. Je vous propose aujourd'hui un article sur l'un des trépieds les plus stables du marché : Le Seanox Surf Compétition Aluminium.

Test : Trépied Surf Compétition Alu Seanox

La marque Seanox

Seanox est une marque du fabricant Amiaud, grand spécialiste des accessoires de pêche en matériaux durables comme l'acier inoxydable.

Vous connaissez sans doute Amiaud au travers de ses grandes marques :

  • Carp'o - repose-cannes à carpes (Rod Pods)
  • Pike'n'bass - accessoires pour les pêcheurs de carnassiers en eau douce
  • Hayabusa - hameçons japonais de grande qualité distribués par Amiaud
  • Seanox - accessoires de pêche pour le milieu marin

Amiaud attache une grande importance à la qualité de ses produits. Ce souci de la qualité a d'ailleurs donné le slogan de la marque "conçu pour durer".

Derrière la marque Seanox, Amiaud commercialise des produits destinés à la pêche en mer. Conçus pour résister à la corrosion marine, les produits Seanox sont généralement fabriqués en acier inoxydable ou en aluminium, voire en PVC.

Le trépied Surf Compétition

Conçu sur la même base que le trépied pliant aluminium grand modèle de la marque, le modèle compétition est équipé de têtes repose-cannes montées sur pas de vis (curseurs similaires à ceux des rod pods). Ces têtes gainées assurent un excellent maintient des cannes sans les endommager et permettent au fil de passer sans se retrouver pincé entre le support et le blank de la canne.

Les pieds télescopiques sont fabriqués en tube d'aluminium de 25mm et 20mm. Notez que selon la génération du trépied, l'épaisseur des tubes de 20mm peut être plus ou moins importante. J'ai en effet eu deux exemplaires entre les mains fabriqués à des années différentes et j'ai pu constater que le premier était monté avec des pieds épais et robustes alors que le second était équipé de pieds ultra légers beaucoup plus fins et donc plus fragiles. Le gain de poids étant très faible, on peut se demander quel intérêt Amiaud a pu trouver à produire des pieds fins et fragiles.

Les godets qui accueillent les talons des cannes sont fixés à une barre vissée sur le pied arrière du trépied. On peut ajuster les godets en hauteur sur toute la portion télescopique du pied (la section de 20mm) et uniquement sur cette portion. En d'autres termes, comme sur la majorité des trépieds télescopiques, il est impossible de monter les godets très hauts. Le trépied Seanox ne fait ici pas mieux que ses concurrents.

Les pieds avant sont reliés par une cornière de stabilisation qui peut être placée à la hauteur souhaitée pour régler l'écartement des pieds. Celle-ci est percée pour recevoir divers accessoires.

Le poids total du trépied est de 4kg. C'est quasiment le double de poids de la grande majorité des trépieds en aluminium du marché. En contrepartie le Seanox Compétition jouit d'une stabilité remarquable qui lui permet d'affronter des bourrasques de vent suffisamment puissantes pour renverser ses concurrents.

Anecdote : Il m'est arrivé plusieurs fois de voir les trépieds de mes amis voler sous le coup d'une rafale de vent sans que mon Seanox Compétition ne soit mis en défaut.

En cas de besoin, il est possible d'augmenter la stabilité de l'ensemble en suspendant un seau d'eau au crochet dont est pourvu le trépied.

Test : Trépied Surf Compétition Alu Seanox

Test sur le terrain

Transport et montage

Le trépied est livré dans un sac de transport en toile nylon très pratique. L'encombrement replié de seulement 130cm facilite le transport du trépied mais son poids plus élevé que la moyenne l'empêche de se faire plus discret.

Placé sur un chariot vous l'emporterez aussi loin que nécessaire sans trop d'effort mais porté à la main ou sur l'épaule vous serez soulagé d'arriver sur le poste de pêche pour le déposer.

Le montage est simple et relativement rapide une fois que l'on a pris le coup de main pour déplier les pieds avant et fixer la cornière de stabilisation. Les molettes usinées en aluminium sont solides et de tailles suffisamment importante pour les manipuler avec aisance. La barre repose-cannes avant et les godets arrières sont assemblés en quelques secondes.

Le réglage de l'ouverture et de la longueur des pieds influence l'orientation des cannes et la stabilité du trépied. Chacun trouvera le réglage qui lui convient.

La chaîne fournie avec le trépied permet de limiter l'ouverture maximum du pied arrière et évite au trépied de s'écrouler si jamais le pied arrière ne peut pas être planté dans le sol (sol dur).

Le démontage est tout aussi simple. On notera tout de même que contrairement à certains modèles concurrents qu'il est possible de plier en leur laissant tous leurs éléments, notre Seanox a besoin que l'on retire les supports de cannes avant et arrière pour atteindre l'encombrement minimum.

Résistance au sable et au sel

Digne de sa réputation, Amiaud a conçu le produit avec soin et semble avoir prévu tout ce qu'il fallait pour assurer la longévité du matériel avec un besoin d'entretien réduit au minimum.

Les composants du trépied sont à l'épreuve de la corrosion marine. La structure en aluminium et les pas de vis en inox ne craignent pas l'eau de mer.

Anecdote : J'ai acquis mon trépied d'occasion auprès d'un pêcheur qui n'en avait pas beaucoup pris soin. Les pas de vis et les rotules étaient entièrement recouverts d'une croûte de sel si bien que toutes les vis étaient grippées. J'ai fait fondre le sel à l'eau chaude puis ai vaporisé du WD-40 et mon trépied a retrouvé sa jeunesse sans la moindre trace de corrosion.

Le jeu entre les tubes des pieds télescopiques est suffisant pour empêcher que le sable ne viennent les gripper.

Des détecteurs en option

Amiaud propose en option des détecteurs de touches à balanciers (écureuils, swingers) à fixer sur le trépied. Il est possible de les positionner sous les têtes repose-canne ou sur la cornière de stabilisation.

Réalisés en acier inoxydable, ces balanciers équipés de deux contrepoids sont réglables en longueur. Leur montage et démontage est facilité par un système de clip qui vous demandera parfois de jouer un peu de la pince pour régler la fermeté du maintient.

Les têtes des détecteurs possèdent des emplacements pour fixer des bâtonnets lumineux, utiles lors des sessions de pêches nocturnes.

Test : Trépied Surf Compétition Alu Seanox

Conclusion

Le Seanox Surf Compétition est un excellent trépied !

Il est construit avec des matériaux de qualité qui garantissent la robustesse et la longévité du produit. En évitant tout mauvais traitement il est fort probable que ce trépied vous accompagne une vie entière car aucun élément ne peut être sujet au vieillissement ou à l'usure.

Le gros bémol est que ce type de produit quasiment éternel est coûteux. Comptez 260€ pour le trépied et 90€ la paire de détecteurs à balancier.

Les ventes du produit sont à présent insuffisantes pour que la marque le maintienne à son catalogue. Cela s'explique par le fait que pêcheurs déjà équipés n'ont aucun besoin de renouveler leur exemplaire et par le positionnement prix qui exclut toute possibilité de concurrencer les produits de milieu de gamme, beaucoup moins chers.

En conséquence, le produit est en train de disparaître du marché et il faudra prochainement se tourner vers l'occasion pour espérer s'en procurer un exemplaire... dommage.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article