Surfcasting Méditerranée

Les mulets (muges)

Poisson commun du bord de mer, le mulet est très combatif et procure de grandes sensations au bout de la ligne.
Source : Fishbase.org, © Pedro Niny Duarte

Source : Fishbase.org, © Pedro Niny Duarte

Les mulets

Nom scientifique : famille des Mugilidés   /   Taille légale de capture en Méditerranée : aucune maille
Nom anglais : Mullet   /   Nom espagnol : Lisa

Ce poisson est si commun en France qu'il est difficile de longer un quai ou un canal sans apercevoir un groupe de mulets. Pour être plus exact, il ne faut pas parler "du" mulet mais "des" mulets car on distingue plusieurs espèces.

Les côtes françaises sont fréquentées en majorité par les six espèces suivantes :

Les mulets vivent en groupe de quelques individus, souvent à proximité de la surface ou dans des eaux de faible profondeur. Ils se nourrissent de plancton, d'invertébrés et d'algues qu'ils broutent sur les roches ou qu'ils trouvent dans la vase qu'ils avalent. Il leur arrive également de chasser de petits poissons et ils ne refusent pas un bout de pain tombé à l'eau.

Malgré leur chair ferme et maigre, les mulets sont habituellement délaissés des pêcheurs qui leur trouvent un goût vaseux. Si les mulets qui séjournent dans les ports et les étangs ont effectivement un goût atroce, ceux qui vivent en pleine mer comme le muge doré ont une chair fine et raffinée que certaines personnes préfèrent même à la chair de la dorade ou du loup.

Les mulets (muges)Les mulets (muges)

Signes distinctifs

Certaines espèces de mulets présentent des détails anatomiques évidents qui facilitent leur identification mais d'autres sont particulièrement difficiles à différencier comme les espèces du genre Liza.

Vous pouvez consulter le guide d'identification de l'IFREMER ici, pages 12 à 14 qui est très clair et bien illustré. Un autre document très bien fait se trouve ici.

Mulet lippu (mulet à grosses lèvres, mulet noir)

Il s'agit de l'espèce la plus présente sur les côtes françaises mais pas forcément sur les côtes méditerranéennes.

  • Lèvre supérieure épaisse qui lui donne l'allure d'une moustache
  • 2 à 3 rangées de papilles sur la grosse lèvre
  • 8 à 9 rayons mous à la nageoire anale
  • Tache jaune diffuse sur les opercules des ouïes, parfois peu visible
  • Tache sombre à la base des nageoires pectorales
  • Présence de lignes latérales horizontales visibles sous un certain angle
  • Remonte souvent les fleuves

Mulet labéon

Espèce plus rare que les autres sur les côtes Françaises.

  • Grosse lèvre supérieure avec une rangée de replis verticaux (stries)
  • Tête aplatie sur le dessus
  • 11 rayons mous à la nageoire anale
  • Ne remonte pas les fleuves

Mulet à grosses tête (mulet cabot)

  • La plus grosse espèce des six présentées, il peut atteindre 1m20 de long.
  • Paupières adipeuses épaisses et translucides
  • Fente verticale ovale au niveau de l'orbite.
  • Tache noire à la base des nageoires pectorales
  • Tête aplatie et large
  • Tolère très bien l'eau douce

Mulet sauteur

  • Lèvre supérieure fine
  • Commissure buccale très échancrée
  • Absence de tache noire à la base des nageoires pectorales
  • Présence d'écailles de petites tailles sur le museau en avant des yeux
  • Présente souvent des taches dorées au niveau des opercules des ouïes
  • Corps plus fin et élancé que ses cousins

Mulet porc (mulet capiton)

  • Tache noire à la base des nageoires pectorales
  • Rabattue vers la tête, la nageoire pectorale ne recouvre pas l'oeil
  • Présence d'une tache dorée diffuse sur les opercules des ouïes, parfois peu visible
  • Présence d'écailles sur le museau en avant des yeux
  • Lèvre supérieure fine
  • Bouche fermée, l'extrémité du maxillaire est visible
  • Ecailles de petites tailles
  • Tolère très bien l'eau douce et remonte souvent les fleuves sur plusieurs kilomètres
  • Espèce abondante sur la côte Méditerranéenne française.

Mulet doré (dorin)

  • Tache dorée très nette et bien visible sur les opercules des ouïes
  • Rabattue vers la tête, la nageoire pectorale recouvre l'oeil
  • Absence de tache noire à la base des nageoires pectorales
  • Absence d'écailles sur le museau en avant des yeux
  • Lèvre supérieure fine
  • Bouche fermée, l'extrémité du maxillaire est cachée
  • Présence de lignes latérales horizontales visibles sous un certain angle
  • Tolère mal l'eau douce et se limite aux eaux saumâtres des estuaires
  • Espèce abondante sur la côte Méditerranéenne française.

Pêcher les mulets

Il existe plusieurs techniques différentes pour pêcher les mulets comme la cuillère à mulet, la ligne flottante (coup, bolo) ou encore le surfcasting.

L'usage de la cuillère à mulet est un peu en perte de vitesse depuis quelques années. Cet accessoire est très efficace mais ne fonctionne que sur les mulets. En conséquence il n'est pas possible de pratiquer une pêche variée ni espérer attraper un poisson plus noble avec la cuillère à mulets.

La pêche à la ligne flottante fonctionne également très bien à la condition que l'on parvienne à déjouer la méfiance de ce poisson boudeur. On utilise habituellement des appâts simples comme la pâte, le pain, la demi-dure ou l'asticot. La ligne flottante est particulièrement adaptée à la pêche dans les ports et les étangs.

En surfcasting aussi il est possible de réaliser de très belles pêches de mulets. Pour cela vous devrez utiliser un montage avec des empiles flottantes. Les perles blanches fonctionnent très bien mais vous pouvez vous amuser avec des perles de couleur si vous le souhaitez. Les perles vertes semblent donner également de bons résultats. La dure et la demi-dure sont les appâts les plus efficaces pour pêcher le mulet en surfcasting mais il pourra vous arriver occasionnellement d'en attraper un au ver de sable ou au ver américain en pêchant à fond à proximité d'un banc de sable. Ces prises accidentelles ne permettent pas de parier sur ces appâts lorsqu'il est question de rechercher spécifiquement le mulet donc je vous recommande de pêcher à la demi-dure pour les pêches de bordure et à la dure pour les pêches à plus longue distance.

Les meilleurs moments pour pêcher les mulets en plage sont le lever du soleil et les 3 heures qui précèdent le coucher du soleil. Quand les mulets sont sur le coup, il n'est pas rare d'en attraper plusieurs en même temps.

Les mulets (muges)Les mulets (muges)

Partager cet article

Repost0