Surfcasting Méditerranée

01/06/18 - Toujours pas de poisson

Voilà une autre sortie qui se montre dans la moyenne des précédentes : tout autant ennuyeuse.

J'ai une nouvelle fois tenté de pêcher la fin de journée à la recherche d'une belle dorade mais cette fois encore les sparidés n'étaient pas actifs.

Voir le résultat de la session

A mon arrivée au Petit Travers, vers 18h30, la plage est encerclée de Kite Surfs. La plupart d'entre eux naviguent loin derrière les bouées et ne gênent pas la pêche mais il reste malgré tout un pénible (et un seul) qui fait des aller-retours à 50m juste sous mon nez.

Trois pêcheurs sympathiques s'installent à ma droite. Guillaume et Johann me rejoignent quelques minutes plus tard.

01/06/18 - Toujours pas de poisson01/06/18 - Toujours pas de poisson

J'attaque la pêche vers 19h avec une ligne à mulets placée en bordure même si j'ai de gros doutes sur la présence les mulets. Le vent de sud-ouest et la houle lèvent des vagues de 40cm et je n'ai jamais réussi à prendre de mulet sur ce secteur en présence de houle. Guillaume et Johann aussi ont quelques doutes mais tentent quand même le coup eux aussi.

Ma seconde canne est montée avec un bibi et un ver américain pour tenter les dorades. Je la lance à une centaine de mètres du bord avec un plomb de 135g. Le vent prend la bannière au lancer qui entraîne la dérive du plomb avant même que l'on ait le temps de tendre la ligne.

Avec des lignes qui dérivent, viennent rapidement se rajouter des problèmes de bas de ligne qui s'emmêlent et de lignes qui se croisent. La partie de pêche commence tout juste que l'on a déjà le sentiment que la soirée va être compliquée.

En inspectant ma ligne de bordure je trouve un hameçon nettoyé de son appât (demi-dure) avec des dommages sur le fil. Ça ne fait qu'un tour dans ma tête : il y a des crabes à 40m, il faut que tente ma chance plus loin. Je change alors le plomb de 75g par un plomb de 100g et envoie ma ligne à 70m dans l'espoir de trouver un passage de mulets. Au final, la ligne est restée ainsi sans touche ni attaque de crabes jusqu'à ce que je la démonte (vers 21h).

Ma troisième ligne est un montage clippé destiné à la pêche à longue distance. Je la monte sur la canne avec laquelle je lance le plus loin. Sur le moulinet j'ai choisi une bobine de nylon en 14.8/100 pour gagner encore un peu sur la distance et réduire la prise de la bannière au vent et au courant. Après un ou deux lancers très approximatifs, je parviens à réaliser un beau lancé face au vent à environ 140m, ce qui n'est pas mal.

19h55 : Je perçois une petite touche timide entre deux bourrasques et remontre une petite dorade piquée sur un ver américain. Le poisson est facile à décrocher donc je la relâche sans même la mesurer. Elle me semblait à la maille mais qu'importe, ça reste trop petit.

01/06/18 - Toujours pas de poisson

Je relance ma ligne avec accroche appât et pars discuter avec les copains. Le vent nous agasse véritablement. Les prévisions faisaient état d'un vent faible et là on frôle les 40kmh... pas du tout ce à quoi on s'attendait.

Les Kite Surfers les moins expérimentés sont surpris par le vent et dérivent sous nos yeux au milieu de nos lignes.

01/06/18 - Toujours pas de poisson

21h : Ma ligne longue distance marque de nouveau une petite touche. Je ferre et sens qu'il y a quelque chose au bout mais très vite je comprends que ce n'est pas gros. C'est une nouvelle fois une petite dorade, plus petite encore que la précédente. Elle aussi a été piquée proprement et peut repartir à l'eau sans le moindre problème.

La prise de ce second poisson confirme qu'il faut pêcher loin pour espérer attraper quelque chose. Le vent commence à diminuer, ça tombe très bien, les lancers vont pouvoir être plus performants.

01/06/18 - Toujours pas de poisson

21h30 : Ma canne au bibi et ver américain marque la touche. Je sens immédiatement que c'est un peu plus gros. Les coups de tête ne sont pas énormes mais la dorade se défend. Je l'estime à 25-26cm et n'aurai jamais la confirmation de sa taille car le poisson se décroche à 5m du bord sur une zone de sable avec très peu de fond. Au même moment Guillaume remonte un petit loup de 28cm qu'il remet à l'eau.

L'activité s'est interrompue sur mes lignes avec ce poisson perdu. Johann remonte des petites dorades qui retournent à l'eau et finit par faire un joli marbré d'environ 33cm. Ce fut le seul poisson correct de la soirée.

A la prise du marbré de Johann je décide de tenter ma chance au marbré également. Je remplace mon ver américain sur le montage clippé par un ver de sable et sors une ligne double empile au ver de sable sur la 3ème canne qui ne pêchait plus depuis que j'avais retiré la ligne à mulets. Manque de chance, le marbré de Johann était un solitaire et je n'ai finalement remonté qu'un crabe.

Quelle triste soirée, encore une fois. C'était un peu prévisible compte tenu des conditions climatiques et du fait que la période qui suit la pleine lune est généralement mauvaise pour la pêche mais on ne peut pas s'empêcher de croire que le poisson va finir par arriver.

Résultat final

  • 2 Dorades
    • 2 relâchées : 21 et 23cm

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Steeven 06/06/2018 19:24

Bonsoir
Quelle météo utilisés vous avant vos session ?
Bonne soirée

Jérémie 06/06/2018 22:55

Je croise plusieurs sources pour me faire une idée la plus exacte possible.
Météo-France, Météo Consult Marine, Windguru pour le vent et deux autres applications pour les marées.

alex 04/06/2018 20:06

Même constat samedi au GT de 19h à 23h 6 cannes à l eau vers américain crabe rose seulement 2 dorade à peine maillé reparti grandir. J'ai trouvé l'eau un peu chaude pour un début juin. Il commencerai a se faire de jolie poisson en bateau ça devrait pas tarder à arriver.

Jérémie 11/06/2018 12:53

Oui en bateau de belles pêches sont réalisées. C'est la preuve que le secteur n'est pas délaissé par les poissons. Il faut être patient, elles vont finir par arriver en plage de manière stable.

Le corse 04/06/2018 16:38

Courage sa arrive meme au meilleur