Surfcasting Méditerranée

07/08/17 - Pleine lune, pleine activité

Ceux qui me suivent depuis quelques temps ont certainement remarqué que j'aime particulièrement pêcher les soirs de pleine lune car le poisson est généralement très actif.

J'ai donc organisé mon planning de la semaine autour du calendrier lunaire qui annonçait une pleine lune ce lundi 7 août et le résultat a été largement à la hauteur de mes attentes.

Voir le résultat de la session

Pour la soirée je retrouve mes amis Jean-Marie et Johann ainsi que Clément qui est de passage dans la région. Ma dernière pêche avec Clément remonte à plusieurs mois et le résultat avait été un peu décevant pour lui mais ce soir j'y crois dur. Ma précédente pêche de pleine lune avait été très belle et je suis confiant pour ce soir également.

Je donne rendez-vous à Clément à 19h puis nous partons ensemble retrouver Jean-Marie et Johann au Petit Travers (34). Le problème en cette première quinzaine d'août est que nous sommes en pleine saison touristique et les plages sont bondées jusqu'à 20h. En conséquence, les parkings aussi sont bondés et nous trouvons des places de parking loin de l'accès à la plage qui lui même est déjà à plus de 600m de la plage. Après avoir tiré mes 50kg de matériel sur plus de 1km, j'installe enfin mon matériel.

Mon stock d'appât est conséquent. J'ai récolté une centaine de couteaux la veille (à partager avec les amis) ainsi qu'un beau ver de chalut d'environ 1m de long. C'est la première fois que j'en trouve un ! J'ai également des vers de sable, des dures rouge et des demi-dures pour tenter les mulets.

Je me dépêche de monter la ligne au mulet car je les ai aperçu en bordure. Il fait encore jour et chaud alors je tente un coup de poker sur la seconde canne : monter un gros bout de ver de chalut pour voir si une jolie dorade ne traîne pas sur la zone. Je sors un montage à 2 empiles et enfile à l'aiguille la queue de mon chalut sur l'empile haute ainsi que le mou d'un couteau sur le traînard. L'ensemble est lourd et peu aérodynamique, je ne m'attends pas à battre un record de distance au lancer mais je parviens tout de même à atteindre 90 à 100m, ce qui est largement suffisant pour ce secteur.

20h : J'enregistre ma première touche sur le montage à mulets mais c'est une touche des plus timides. Je ferre dans le vide et laisse alors reposer la ligne. Les petites touches reprennent aussi tôt. Je comprends alors qu'un petit poisson est piqué au bout. Effectivement, j'ai piqué une petite orphie dans le bec. Elle repart à l'eau sans problème.

Les orphies raffolent des demi-dures

Les orphies raffolent des demi-dures

Johann vient me voir et me dit que lui aussi a pris une orphie.

Cela ne fait qu'un tour dans ma tête : j'ai confondu les orphies et les mulets en apercevant des poissons de surface à 40m du bord.

20h15 : Je jette un coup d'oeil à ma canne chalut-couteau alors que je suis en train de changer mes demi-dures sur la ligne de bordure et j'aperçois une touche au même instant. Je me rapproche de la canne et celle-ci tape de nouveau. Au ferrage je sens que c'est lourd, le poisson se défend bien. Après un beau combat, j'échoue sur le sable une magnifique dorade de 800g pour 38cm, parfaitement piquée derrière la lèvre.

Jolie dorade de 38cm pour 800g

Jolie dorade de 38cm pour 800g

Certes, cette dorade n'est pas un monstre et je suis loin d'établir un record avec celle-ci mais sur ce secteur les poissons de plus de 600g ne sont pas très nombreux et cela fait bien longtemps que j'en ai pas attrapé une dépassant 35cm.

Je relance la ligne et termine de préparer la 3ème canne qui ne pêche pas encore.

20h30 : Le montage de bordure aux perles flottantes marque une petite touche. C'est une petite dorade que j'estime à 15cm et qui repart à l'eau sur le champ. Comme je comprends que la bordure ne donnera que des orphies et des médaillons (petites dorades), je démonte la ligne à perles flottantes et monte une ligne de fond à deux empiles.

Médaillon pris en bordure à la perle flottante

Médaillon pris en bordure à la perle flottante

21h25 : Ma canne de droite au ver de sable semble s'être légèrement redressée. En m'approchant je constate que le scion tremble très légèrement. J'attends un peu puis décide de ferrer et remonte une dorade 26cm.

21h35 : J'ai un petit doute sur la canne au couteau et décide de ferrer. Bingo! une dorade de presque 31cm est bout.

Les dorades sont très actives ce soirLes dorades sont très actives ce soir

Les dorades sont très actives ce soir

21h55 : J'ai tout juste le temps de changer les appâts des deux premières lignes que la troisième marque la touche à son tour. C'est lourd au bout de la ligne, je sens quelques coups de tête mais rien de très vivace. Et pour cause, il y a deux dorades : la première de 28cm prise sur une perle flottante et la seconde de 32cm prise sur le traînard, toutes deux ont mordu au ver de sable.

Beau doublé de dorades

Beau doublé de dorades

Après ce bel enchaînement de poissons, je n'ai plus aucune ligne à l'eau. Je termine de renouveler les appâts et relance le tout avant de partir voir ce qu'il se passe du coté de chez Clément et Johann.

Clément n'a encore rien pris de son coté et Johann a de l'activité mais rejette à l'eau la plupart de ses prises. "Ta première canne bouge" me dit Johann à 22h25. C'est ma Yuki Orata TRT, je me dirige vers la canne et effectivement celle-ci plie d'un coup mais se redresse avant que j'arrive. Au ferrage je sens quelque chose de petit. C'est un sar de 15cm environ. J'ai du mal à croire qu'il ait pu faire une si grosse touche tout seul et à la vue des autres empiles dévorées je comprends qu'un second poisson se trouvait sur la ligne avant que j'arrive.

Un petit sar bien vivace

Un petit sar bien vivace

L'heure qui a suivi s'est montrée plutôt calme. En remontant ma canne couteau-chalut je sens quelque chose de lourd mais celui-ci se décroche après deux coups de tête. Mon ferrage a été un peu timide et l'hameçon n'était pas piqué correctement. Le ver de chalut est légèrement mâché. Sur mes deux autres lignes je découvre des appâts dévorés et comprends mieux pourquoi c'était le calme plat. Je change les appâts et relance.

Le vent est en train de se lever et contrairement aux prévisions c'est un vent latéral d'Est que nous avons. Les cannes dansent sous les rafales et la détection des touches devient de plus en plus difficile.

23h35 : Le changement d'appât a été décisif. A gauche, ma Yuki vient de marquer la touche au ver de sable et c'est une dorade de 29cm que je découvre.

23h55 : A peine est-elle relancée que la ligne qui a pris la dernière dorade s'agite de nouveau. C'est un marbré 25cm. Celui-ci est suivi d'un second de 24cm sur l'autre canne au ver de sable.

Les marbrés ne refusent jamais un ver de sable

Les marbrés ne refusent jamais un ver de sable

0h15 : Les touches continuent sur la Yuki et cette fois-ci c'est du lourd. Je bataille longuement et remonte un congre de plus de 75cm. Je le relâche évidemment.

07/08/17 - Pleine lune, pleine activité07/08/17 - Pleine lune, pleine activité

0h25 : Je viens à peine de relancer la Yuki après la capture du congre que celle-ci marque à nouveau la touche. C'est une grosse touche mais le temps que j'arrive la touche est terminée. Je remonte une bogue de 19cm... était-ce elle qui a déclenché cette grosse touche ? Pas sûr, le ver de sable sur le traînard est complètement mâché.

0h45 : La Yuki est relancée depuis seulement 10min qu'elle marque une nouvelle touche. C'est un marbré 24cm pris au ver de sable. A cet instant je m'inquiète un peu car mon stock de ver de sable est presque épuisé.

1h : En remontant ma ligne au couteau je découvre un petit sar de 15cm piqué sur mon hameçon n2.

07/08/17 - Pleine lune, pleine activité07/08/17 - Pleine lune, pleine activité

1h05 : Je remonte une belle dorade de presque 33cm au ver de sable.

Encore une jolie dorade

Encore une jolie dorade

1h25 : Je remonte une petite dorade au ver de sable. Je la relâche sans mesure mais je l'estime à 22cm.

1h45 : Je remonte une dorade de 23cm prise au couteau. Celle-ci a du mal à repartir mais après quelques minutes dans le seau elle finit par reprendre vie et retourne à l'eau.

07/08/17 - Pleine lune, pleine activité07/08/17 - Pleine lune, pleine activité

Mes empiles sont emmêlées et dans un mauvais état. Je change de montage et en profite pour remplacer le chalut par un couteau, plus productif ce soir. La ligne repart à l'eau aussi vite.

Clément prend le chemin du retour. Le manque d'activité sur ses lignes a eu raison de sa patience. Il faut dire qu'avec une seule doradine de toute la soirée, il a trouvé le temps long.

2h05 : Ma canne au couteau me semble s'être légèrement redressée. Je tente de ferrer et effectivement un poisson est au bout. C'est une jolie dorade de 33cm.

2h25 : Touche au ver de sable. Je remonte un dernier marbré de 24cm.

2h35 : Une grosse touche au couteau me laisse penser qu'un beau poisson est sur le coup mais c'est au final un petit loup de 28cm que je relâche.

Jean-Marie et Johann commencent à ranger leur matériel. Je laisse pêcher les miennes encore quelques minutes pour faire honneur aux appâts que je viens de renouveler.

3h15 : La soirée se termine avec un petit sar de 15cm pris au ver de sable.

Petit loup et petit sar sont retournés à l'eauPetit loup et petit sar sont retournés à l'eau

Petit loup et petit sar sont retournés à l'eau

J'ai déjà bien pêché et je dois maintenant écailler mes prises. Il est temps de ranger le matériel, satisfait du résultat de la soirée avec de jolis poissons malgré des conditions de pêche un peu difficiles (vent latéral, touches timides).

Résultat final

22 poissons enregistrés dont 12 conservés.

  • 11 Dorades
    • 8 conservées : 26, 28, 29, 30.5, 32, 32,5, 33 et 38cm
    • 3 relâchées : 15, 22 et 23cm
  • 4 Marbrés
    • 4 conservés : 25 et 3x24cm
  • 3 Sars
    • 3 relâchés : 3x15cm
  • 1 Loup
    • 1 relâché : 28cm
  • 1 Orphie
    • 1 relâchée : 40cm
  • 1 Bogue
    • 1 relâchée : 19cm
  • 1 Congre
    • 1 relâché : environ 75cm
07/08/17 - Pleine lune, pleine activité
07/08/17 - Pleine lune, pleine activité

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

ken reina 08/08/2017 19:51

Magnifique pêche Julien bravo à toi et merci pour ces C.R bien détaillés :)

julien 08/08/2017 15:18

J'y étais hier au soir pour finir des appâts et je confirme la belle activité. J'ai fait 3 dorades (dont une de 35cm) de 20h15 à 23h au crabe ver. Rien à l'américain bizarrement.

Jérémie 08/08/2017 16:11

L'américain n'a pas donné grand chose de notre côté non plus. C'est assez étonnant car les dorades refusent rarement un américain bien juteux.