Surfcasting Méditerranée

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

A trois jours de la nouvelle lune, l'activité des poissons devrait commencer à augmenter un peu d'autant plus que la pleine mer coïncide avec le coucher du soleil. De bonnes conditions de pêche à ne pas rater.

Voir le résultat de la session

Ce soir j'ai rendez-vous avec Jean-Marie et Laurent pour une session de pêche sur ma plage préférée du moment. Installer mon matériel sur cette plage est un peu comme enfiler des chaussons en rentrant à la maison : je m'y sens chez moi !

19h : J'arrive sur la plage chargé de mon matériel et remarque rapidement que je ne suis pas tout seul. C'est le moins que l'on puisse dire, nous sommes au moins 10 pêcheurs à avoir choisi le même coin ! Le seul emplacement qu'il me reste, à la droite de Jean-Marie, est un peu étroit à mon goût mais il faudra faire avec.

Je déplie mon attirail alors que Jean-Marie est déjà en train de pêcher et que Laurent monte sa seconde canne. Jean-Marie a déjà pris deux dorades de 26cm et 30cm au couteau, c'est plutôt bon signe.

De chaque coté de la plage, des pêcheurs rentrent dans l'eau pour lancer depuis le banc de sable. Généralement, ceux qui font des aller-retours dans l'eau ne restent jamais très tard car cela réclame beaucoup d'efforts. D'autre part, en avançant aussi loin dans l'eau il est possible qu'ils perturbent la tranquillité des poissons et qu'ils pénalisent leur action de pêche. Le reste de la soirée nous dira si j'ai raison.

20h : J'inspecte mes crabes et constate que l'un des deux est dévoré. Il y a aussi un peu d'algues au fond. Le soleil est en train de se coucher, j'espère que l'activité va démarrer sérieusement.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire
07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

20h15 : Ma première touche de la soirée se produit sur un crabe de sable. Occupé à monter un couteau, je n'étais pas à proximité de la canne. Tout logiquement, j'arrive trop tard et rate le poisson.

Mes deux crabes sont dévorés et mes empiles emmêlées. Je démêle le tout, réarme mes hameçons et relance. Moins de 5min après le lancer j'enregistre une nouvelle touche mais rate de nouveau le poisson.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

20h50 : Je remonte mon premier poisson de la soirée, une dorade de 27cm prise au couteau à une distance approximative de 110m. Jean-Marie m'avait dit que le couteau marchait bien ce soir et cela se confirme.

21h05 : J'ai une toute petite touche au crabe mais je tente quand même de ferrer. Le poisson se bat comme un diable mais je sens bien qu'il est petit. C'est une dorade de 24cm qui repart à l'eau.

Dans les 5minutes qui suivent, Laurent remonte une dorade de 32cm également sur un crabe de sable.

21h45 : Touche au couteau. C'est une dorade de 25.5cm qui ne parvient pas à repartir. Je profite de l'occasion pour inspecter mes deux autres cannes et remonte successivement une dorade de 18cm au crabe et une autre de 15cm au ver de sable.

22h : Le scion de ma canne de droite a fléchi un peu et s'est remis en place. Par chance, j'avais les yeux sur ma canne à cet instant même. La touche était minuscule, la canne ne bouge plus du tout donc je tente de ferrer et parviens à piquer le poisson. C'est une dorade de 28cm qui a pris un couteau.

22h50 : La canne au couteau s'agite de nouveau. C'est une dorade de 27.5cm. Sur la ligne au ver de sable je trouve un petit marbré d'environ 15cm que je remets à l'eau.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

Le crabe ne donne rien de bon pour l'instant. Je me les fais manger les uns après les autres sans voir de touche. Le ver de sable non plus n'a pas été très convaincant jusqu'à présent.

Je pourrais abandonner les appâts qui ne marchent pas pour me concentrer sur le couteau (c'est d'ailleurs ce que Jean-Marie m'incite à faire) mais je suis un peu obstiné et j'ai vraiment envie de trouver la solution pour prendre du poisson sur chaque appât, quitte à pénaliser le résultat final de la sortie.

Après quelques ajustement des montages, je relance pour de nouvelles tentatives.

23h15 : Je capture une dorade de 28cm au crabe sans qu'elle n'ait occasionné la moindre touche. Il y a du mieux, mais l'absence de touche me laisse grandement dubitatif.

23h30 : Touche au ver de sable sur une ligne lancée en force à près de 140m. C'est une dorade de 30cm. Enfin un poisson intéressant.

0h20 : Nouvelle prise sur la ligne au couteau. C'est une dorade de 25cm que je relâche.

5min après j'inspecte mes lignes et trouve une dorade de 26cm piquée sur un crabe. Je la relâche aussi. Aucun des deux poissons n'a fait de touche.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

1h20 : Je rate une touche au ver de sable et remonte une dorade de 30.5cm au couteau.

1h40 : Après avoir lancé ma ligne et reposé la canne sur son support, je remarque que celle-ci semble refuser de se stabiliser. Je comprends que c'est une touche et essaye de ferrer mais je manque le poisson.

2h15 : Je rate successivement deux touches. La première au couteau et la seconde au ver de sable.

Laurent a pris le chemin du retour et rentre avec 3 dorades (la première de 32cm et deux autres de 26cm).

2h30 : En vérifiant ma ligne au ver de sable je sens un poids au bout de la ligne. C'est une dorade de 24cm qui n'a pas fait de touche encore une fois. Je tente de la remettre à l'eau mais elle ne repart pas et je dois la garder.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

3h : Je remonte un rouget de 21.5cm au ver de sable. Je crois bien que c'est la première fois que je prends un rouget à plus d'une kilomètre de la digue la plus proche. Ses couleurs sont magnifiques, je décide de le garder.

10min plus tard une dorade de 27cm me fait une belle touche retour sur un crabe de sable et cette fois-ci j'ai pu arriver à temps sur la canne pour piquer le poisson.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

3h20 : Ma canne au ver de sable est légèrement détendue, si légèrement que j'ai un doute alors chaque fois que j'ai un doute je ferre et j'ai eu raison. Il y a un doublé de dorades de 23cm et 25cm au bout du fil. Les deux sont remises à l'eau.

Jean-Marie range son matériel. Il rentre avec 9 dorades de 25cm à 33cm, prises principalement au couteau. Je décide de rester pour tenter de pêcher le lever du soleil bien que je commence à fatiguer un peu.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

4h30 : Le taux d'humidité dans l'air a soudainement augmenté de manière importante, mon matériel est trempé. J'ai un peu froid et je commence à fatiguer. La lune va bientôt se lever, j'essaye de tenir le coup pour tenter le lever de lune.

5h15 : La lune commence (enfin) à se lever. En temps normal je serais rester pour en profiter mais à cet instant je suis un peu trop fatigué pour prolonger la session. Je n'ai plus la motivation d'attendre le lever du jour donc je commence à ranger le matériel en jetant de temps en temps un coup d’œil aux deux dernières cannes qu'il me reste en action.

Ma canne de droite marque la touche sur la ligne au couteau. C'est une dorade de 25.5cm que je remets à l'eau. Fin de la sortie, finalement plutôt réussie dans l'ensemble.

Le couteau a été le meilleur appât de la soirée, aussi bien pour moi que pour Jean-Marie. Le crabe a été aussi très bon au regard de la quantité de crustacés dévorés par les poissons mais il a été très difficile de piquer les poissons sur cet appât. Le ver de sable ferme la marche, avec tout juste 4 prises dont une seule valait vraiment le coup.

07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

Résultat final

19 poissons enregistrés dont 10 conservés

  • 17 Dorades
      • 9 conservées : 24, 25.5, 2x27, 27.5, 2x28, 30 et 30.5cm
      • 8 relâchées : 15, 18, 23, 24, 2x25, 25.5 et 26cm
    • 1 Marbré
        • 1 relâché : 15cm
      • 1 Rouget
          • 1 conservé : 21.5cm
        07/09/18 - Belle activité sous la nuit noire

        Partager cet article

        Repost0

        Commenter cet article

        André17 16/09/2018 15:27

        Bravo !!!
        Tes résultats m'incitent vraiment à abandonner pour quelques temps les rivages improductifs des Perthuis pour aller tenter ma chance en Méditerranée :-)

        Jérémie 16/09/2018 20:17

        Les deux prochains comptes rendus devraient te plaire aussi :)

        Steph 15/09/2018 16:46

        Bonjour pour le crabe de sable vaut mieux utiliser un ou deux hameçon merci et bonne continuation

        Jérémie 16/09/2018 20:14

        Ça dépend de la taille du crabe. Les miens sont petits et on ne peut leur mettre qu’un seul hameçon