Surfcasting Méditerranée

08/04/17 - Rencontre avec les toulousains et les marbrés

Quoi de plus beau qu'un bon moment de camaraderie passé entre pêcheurs en compagnie des poissons ?

Retour sur une super soirée halieutique pleine de rebondissements.

Voir le résultat de la session

L'eau est fraîche mais je sais de source sûre que les marbrés sont sur le secteur, donc il me faut des vers de sable. Je me fais violence vendredi après-midi midi pour aller ramasser des appâts. Même avec la combinaison intégrale, l'eau est quand même un peu froide. Ma témérité aura fini par payer : j'ai trouvé quelques beaux vers à présenter aux poissons.

Nous sommes à présent samedi et c'est le jour de sortir les cannes ! Mon ami Cyril qui a pêché la veille sur le même secteur me confirme que le poisson est en activité. C'est une bonne nouvelle mais je me méfie un peu car tout peut changer d'un jour à l'autre et j'en ai déjà fait l'expérience à plusieurs reprises.

A vrai dire, peu importe le résultat car aujourd'hui je vais à la rencontre de Jonathan, sympathique pêcheur toulousain avec qui j'échange depuis quelques temps grâce au blog. Cette rencontre me ravit car j'ai créé ce blog dans le but de partager ma passion et d'échanger avec ceux qui ont attrapé le même virus. Jonathan semble souffrir du même mal que le mien car il a lui aussi un long passé de pêcheur en eau douce et a fini par se mettre au surf.

Arrivé sur les lieux dans l'après-midi, Jonathan et son camarade Florent ont posé leur matériel sur une plage du Petit Travers. Le lieu est maintenant connu et le rendez-vous est pris pour le début de soirée. De mon coté je fais suivre l'invitation à Niz que je n'ai pas vu depuis longtemps et qui sens le besoin de faire prendre l'air à son matériel. Niz nous vient d'Arles, encore un autre qui fait de la route pour venir pêcher entre copains.

J'arrive sur la plage un peu avant 19h. Florent et Jonathan me font un petit état des lieux : l'après-midi a été calme, le poisson n'est pas très présent. Un loup de 30cm vers 15h et une ou deux doradettes 3h plus tard sont à peu près les seules prises de l'après-midi. Cela ne m'inquiète pas trop, je sais que la marée est en train de monter et que la nuit va réveiller l'appétit des marbrés.

J'ai tout juste le temps d'installer mon matériel que Niz et son ami Aziz nous rejoignent. Ma première ligne part à l'eau vers 19h30. Nous sommes cinq à pêcher. Évidement, avec tout ce beau monde les discussions l'emportent sur la vigilance et personne ne surveille vraiment les cannes. Nous ratons des touches, les premières prises nous passent sous le nez.

Un grand merci à Jonathan pour avoir pris la photo.

Un grand merci à Jonathan pour avoir pris la photo.

20h : Il y a un peu d'activité chez les toulousains ainsi que sur les cannes d'Aziz. Ce n'est pas très gros mais au moins eux on trouvé le poisson. Il semblerait que ces prises aient été faites un peu plus près (environ 80m). Je m'obstine quand même à pêcher au delà de 100m. 

20h20 : L'ami Seb me passe un coup de fil et décide de nous rejoindre plus tard dans la soirée. Si Seb se pointe, alors il est temps de redevenir un peu sérieux car le garçon n'a pas pour réputation de sortir pour regarder les étoiles. Quand Seb sort, les poissons tremblent !

21h15 : Un écureuil monte soudainement sous mes yeux. Ca fait plaisir, surtout qu'au ferrage je sens que le poisson n'est pas un médaillon. C'est un beau marbré de 35cm qui se présente sur le sable. D'ailleurs en parlant de marbré, Jonathan en sort un joli de 32/33cm dans la foulée.

Mon premier marbré de la soirée.

Mon premier marbré de la soirée.

21h30 : Je viens à peine de relancer la canne qui a pris le marbré qu'une autre canne marque une touche. Une dorade de 26cm est au bout.

21h50 : Une petite dorade de 25cm a pris un ver de sable mais ne semble pas vouloir repartir. Je la mets dans le seau pour voir si elle récupère des forces mais ça semble mal parti. Dans la foulée une dorade de 31cm à fait décoller un autre écureuil.

Dorade de 31cm.

Dorade de 31cm.

Je n'ai plus qu'une seule canne à l'eau et je m'attends à la voir s'activer... mais non. En fait c'est un peu le calme plat depuis plusieurs minutes. Il ne se passe plus grand chose à part deux petites dorades prises au bord.

22h30 : Seb arrive presque les mains dans les poches. Il a emporté le matériel minimum : une pique, une canne, un seau et une chaise pliante. Je me suis presque demandé un instant s'il n'était pas venu aussi à vélo.

L'activité est irrégulière mais comme nous sommes à présent 6 sur la plage. Les écureuils illuminent la zone comme des lampions.

Les écureuils lumineux sont de sortie.

Les écureuils lumineux sont de sortie.

Le temps passe vite en bavardant et là encore nous manquons de vigilance. A deux reprises j'arrive trop tard sur mes cannes. Seb fait quant à lui ses premiers poissons, il réalise même un doublé et en moins d'une heure il a déjà rattrapé son retard. Il est vraiment incroyable ce Seb !

1h15 : Une jolie touche me ramène un marbré de 30cm suivi d'un second de 32cm à peine 5 min plus tard. Du coté de Jonathan aussi les marbrés ont fait un passage éclair sur les lignes.

Le brouillard est tombé sur la plage, le matériel est trempé et il commence à se faire tard. Les Toulousains reprennent la route, suivi des Arlésiens 1h après. Seb est en train de plier à son tour et j'envisage d'en faire de même. Je réalise alors que je n'ai pas écaillé mes poissons et qu'il me reste quelques vers coupés à utiliser. Je décide de prendre mon temps et suis finalement parti à 4h après avoir remonté une dernière dorade de 26.5cm à 3h25.

Résultat final

7 poissons capturés et conservés

  • 4 Dorades
    • 4 conservées : 25, 26, 26.5 et 31cm
  • 3 Marbrés
    • 3 conservés : 30, 32 et 35cm

... et 4 poissons ratés pendant l'apéro :)

08/04/17 - Rencontre avec les toulousains et les marbrés

Spéciale dédicace

Voilà une très bonne soirée passée en compagnie des copains avec l'immense plaisir d'avoir rencontré Jonathan et Florent à qui je dédicace tout naturellement cet article.

Je suis très content qu'ils aient pris du poisson. Faire autant de kilomètres mérite de rentrer avec des prises !

Bravo à vous les amis. La prochaine fois on se retrouvera sur Gruissan.

La pêche de Jonathan.

La pêche de Jonathan.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article