Surfcasting Méditerranée

09/06/18 - Un peu de poisson

Dernièrement les résultats de mes soties ont été très en deçà de mes espérances et si j'en crois les informations que j'ai pu glaner ça et là alors il semblerait bien que je ne sois pas le seul déçu en ce moment.

Si quelques pêcheurs parviennent de temps en temps à prendre un joli poisson ou à réaliser une pêche correcte, tout le monde s'accorde à dire que la saison ne bat pas son plein comme elle le devrait en raison d'une météo très instable.

Le soleil a bien brillé ces derniers jours, l'eau s'est réchauffée et l'activité des poissons est logiquement en augmentation. Il faut vite en profiter car la pluie et les orages vont revenir en force.

Voir le résultat de la session

En ce moment le poisson est actif en journée mais pour moi les occasions de pêcher avant 19h sont rares, très rares. Aujourd'hui j'ai une chance de pouvoir tendre mes lignes un peu plus tôt que d'habitude mais reste à savoir où aller pêcher...

Le matin même je suis allé faire un repérage en plongée sur la fin du Grand Travers à La Grande Motte pour comprendre comment mes lignes s'étaient accrochées et voir la nature du fond. Cette plongée très instructive a totalement coupé mon envie de pêcher ce secteur tant le banc de sable est difficile à passer au lancer. Exit donc le Grand Travers.

L'Espiguette ne donne pas grand chose non plus d'après ce que je sais et la route est un peu pénible pour moi qui n'habite pas du bon côté. Me rendre à Sète est en définitive plus facile et mon ami Julien m'a donné quelques bonnes infos sur sa sortie de la veille qui me redonne espoir. La décision est prise : ce soir je prends la direction de Sète.

17h45 : J'arrive sur le parking de la plage et décharge le matériel. Un peu de marche pour trouver un emplacement calme et dégagé de tout baigneur (encore peu nombreux en cette saison).

18h05 : Mes lignes sont en place.

  • Vers américains sur un montage 2 empiles sur la canne de gauche lancée à 110m
  • Ver de sable sur montage clippé sur la canne du milieu lancée à 140m
  • Vers américains sur un montage 2 empiles sur la canne de droite lancée à 80m

18h20 : J'ai un doute au sujet de ma canne de gauche. J'ai l'impression qu'elle s'est très redressé légèrement. Je vérifie la ligne et constate qu'il y a un poisson au bout. C'est une dorade de 31cm pour 380g qui a très peu combattu.

09/06/18 - Un peu de poisson

Dans la foulée je remonte ma ligne au ver de sable lancée à longue distance et je sens aussi qu'il y a un poisson.

Cette fois-ci la dorade se bat un peu plus. Elle est un petit peu plus grosse que la précédente et accuse presque 34cm sur la toise pour un poids de 475g. Piquée juste au bord de la lèvre, le décrochage est facile.

09/06/18 - Un peu de poisson09/06/18 - Un peu de poisson

En moins de 20min de pêche j'ai déjà deux dorades de tailles correctes dans mon seau. La sortie commence bien et ça fait vraiment plaisir après de nombreuses sorties décevantes.

09/06/18 - Un peu de poisson

19h10 : Cela fait presque 1h que je n'ai pas eu la moindre touche. J'ai remonté plusieurs fois mes appâts partiellement dévorés mais j'ai du mal à savoir si c'est l’œuvre des poissons ou des nuisibles (crabes ou escargots).

Tout à coup je vois ma canne de droite plier franchement, je me lève et cours sur la canne pour éviter que le poisson ne me casse car je pêche toujours avec le frein serré. Je prends la canne en main et desserre le frein immédiatement. Le poisson est lourd et rapide mais ne rush pas et ne met pas de coup de tête, j'ai un doute sur le fait que ce soit une dorade alors je pense à un loup.

Au bord je vois arriver une silhouette longiforme et de beaux reflets blancs. C'est un joli mulet dorin de 42.5cm pour 625g qui a mordu sur un ver américain.

09/06/18 - Un peu de poisson

20h : La marée était haute à 18h, ce qui signifie que la mer descend depuis 2h et j'entre donc dans la période la moins favorable de la marée.

Le poisson va se tenir plus loin du bord et il va falloir aller le chercher en allongeant les lancers. Je pousse donc un peu plus sur les cannes. Le sable porte les stigmates de mes lancers sud-africains.

Sur ma troisième canne je choisis de prendre le contre-pied en péchant près du bord avec du ver de chalut et du bibi. La ligne est tendue devant le banc de sable à 50m.

09/06/18 - Un peu de poisson

Johann me rejoint pour la soirée et tend trois lignes lui aussi. Deux lignes au loin et une en bordure au couteau.

21h45 : Johann vient de prendre quelques poissons dont une dorade de 26cm et des plus petites remises à l'eau. De mon coté les appâts sont intacts alors je relance le plus loin que je puisse.

22h30 : Ma canne de gauche s'est redressée. Au ferrage je sens qu'il y a un poisson et celui-ci se bat bien mais je sais qu'il n'est pas très gros. Elle fait au final 31cm pour 390g.

J'en profite pour inspecter la canne du milieu et remonte une autre dorade mais beaucoup plus petite. Elle ne fait pas tout à fait 23cm et est piquée à l'extérieur de la gueule. Elle repart donc à l'eau.

L'activité n'est pas fantastique mais le poisson est là. Johann a remonté une dorade d'une trentaine de centimètres.

09/06/18 - Un peu de poisson09/06/18 - Un peu de poisson

23h05 : Johann vient de prendre une autre dorade d'une trentaine de centimètre. Je remonte de mon coté un poisson de 25cm que je remets à l'eau.

09/06/18 - Un peu de poisson

23h30 : En remontant ma ligne de gauche je sens quelque chose de lourd. La ligne remonte lentement, c'est très lourd, j'ai l'impression de remonter un déchet quand soudainement un gros rush me donne l'espoir qu'il s'agisse d'un beau poisson.

Le comportement de la ligne et du poisson sont un peu étranges si bien que j'en arrive à la conclusion qu'il y a un poisson et un déchet en même temps. Johann a remonté plusieurs sac plastiques sur sa ligne alors il est bien possible que j'en ai un aussi coincé sur mon fil.

J'ai récupéré presque toute ma ligne, je la vois en bordure dans le rayon de ma lampe frontale. Il ne reste plus qu'un petit effort et je serai fixé sur ce qui se trouve au bout. Manque de chance, le montage casse ! Non pas le bas de ligne, mais bien le corps de montage lui même. Je suis très surpris car mon montage est neuf et celui-ci a cassé juste au dessus des perles de butées de l'émerillon du traînard.

Je perds ma prise mais aussi mon plomb. Ça commence à devenir une habitude cette saison.

0h : Le vent se renforce ainsi que l'amplitude de la houle. Le courant se fait de plus en plus puissant et les lignes commencent à dériver. On est obligé de monter des plombs portugais empêcher les lignes de dériver.

Johann prend un dorade de 30cm au couteau à 40m du bord.

1h : Mes appâts sont dévorés mais je n'ai pas la moindre touche. En inspectant ma ligne au ver de chalut et bibi je remonte une étrille de sable emmêlée dans le fil.

09/06/18 - Un peu de poisson

Johann continue à prendre du poisson de temps en temps. Il remonte une autre dorade de 30cm prise au couteau en bordure.

De mon coté la motivation baisse totalement. La marée est au plus bas, la houle et le courant charrient de plus en plus de déchets. Ma pêche est déjà faite alors je décide de plier doucement le matériel.

Résultat final

6 poissons enregistrés dont 4 conservés.

  • 5 Dorades
      • 3 conservées : 31, 31 et 34cm
      • 2 relâchées : 22.5 et 25cm
    • 1 Mulet
      • 1 conservé : 42.5cm
    09/06/18 - Un peu de poisson

    Et voici la pêche de Johann :  5 dorades de 26 à 31cm conservées ainsi que 2 ou 3 dorades plus petites remises à l'eau.

    09/06/18 - Un peu de poisson

    Partager cet article

    Repost0

    Commenter cet article

    Le corse 12/06/2018 20:37

    Je crois qu'elles sont encore dans les canaux à mon avis bientot les touristes misère saluté

    Jérémie 13/06/2018 10:47

    Elles sont pourtant en plage par chez moi (Languedoc) mais vraiment trop loin.
    Les bateaux pêchent à 500m de la plage en ce moment et font de belles pièces.
    Hier un pêcheur à ma droite en a sorti une de 2kg (il a été le seul à en prendre une de 7h à 14h). Quand je suis allé le voir il m’a dit qu’il avait déposé sa ligne à la nage jusqu’à la bouée de la zone de baignade (quasiment 300m).
    J’ai lancé jusqu’à 145m, je n’ai pas réussi à faire mieux et de toute évidence c’était bien trop peu.

    hervé 12/06/2018 18:52

    Et bien voila !! tout arrive à qui sait attendre . Content pour toi, cela me remonte le moral et l'envie d'y retourner avec.
    Peut-être les saintes marie de la mer cette fin de semaine je vous tiens au courant..........la saison va peut-être commencer enfin........avant que les touristes se rappliquent (Put'n dans 15 jours ).

    A+

    Jérémie 12/06/2018 19:12

    Dans l’ensemble du côté de Sète on a toujours sorti un peu de poisson cette année mais sur Montpellier c’est vraiment compliqué. Ce matin j’ai encore fait une sortie minable