Surfcasting Méditerranée

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

Le coup de mer des deux derniers jours a bien remué les fonds et la mer est maintenant redevenue presque calme. C'est le moment de sortir les cannes !

Voir le résultat de la session

La sortie de lundi dernier s'est montrée plutôt positive et les conditions de ce soir sont quasiment optimales : la marée est montante toute la soirée jusqu'à 22h40, le vent est tombé et la lune était pleine il y a encore deux jours.

Nous sommes nombreux à pêcher ce soir mais répartis sur différents postes. Jean-Marie, Johann et Guillaume ont choisi de pêcher un secteur qui ne m'enchante pas beaucoup, Pierrick est retourné sur son poste habituel et de mon coté j'ai préféré retourner pêcher le secteur qui me réussi bien depuis début avril. Niz, Aziz et Tristan ont prévu de me rejoindre.

J'arrive le premier sur la plage, l'air est humide, la mer présente une petite houle qui lève de l'écume. J'ai un peu peur que les crabes soient présents.

19h20 : Mes cannes sont montées et les lignes sont à l'eau. Comme d'habitude, j'ai deux cannes aux vers de sable et une canne aux gros appâts.

  • La Yuki Orata TRT est équipée d'un montage de 1m50 à deux empiles, sans aucune perle, armées de vers de sable. Le plomb choisi est de 110g.
  • La première Colmic 07 F1 est armée aussi de vers de sable sur un montage 2 empiles de 1m50 avec des mini perles flottantes jaune et rouge fluo.
  • La seconde Colmic 07 F1 est montée avec 2 empiles de 2m. Un couteau sur l'une et un ver américain sur l'autre.
19h20, les lignes sont en place.

19h20, les lignes sont en place.

La houle n'est pas bien puissante, il n'y a pas de courant. Mes écureuils tiennent en place à 84g alors que quelques jours plus tôt j'avais dû rajouter 10g pour résister au courant.

19h40 : La première touche de la soirée se déclenche sur la canne au couteau. Je ferre dans le vide, dommage. L'appât est effectivement attaqué mais à première vue je dirais que c'est l'oeuvre des petites dorades. Je change mon couteau et relance ma ligne.

20h00 : En inspectant mes lignes, je ramène une dorade de 28cm prise au ver de sable. Elle n'a pas fait de touche.

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

20h45 : En remontant mes lignes, je trouve une petite dorade de 22.5cm morte sur une empile et un crabe de sable sur l'autre. La prise de ce crabe de sable confirme mes craintes.

Je garde la dorade à contre coeur. Je sais bien qu'elle n'est pas à la maille mais la jeter morte à la mer me fait encore plus mal au coeur alors je relâcherai un autre poisson en échange.

21h00 : Je remonte une dorade de 25cm prise au ver de sable. Celle-ci non plus n'a pas fait de touche.

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

21h25 : Une petite touche me rapporte deux dorades quasiment de même taille. Je relâche immédiatement la plus petite que j'estime à 24cm en échange de celle de 22.5cm que j'ai du garder 40min plus tôt. La seconde est mesurée à 25cm.

22h35 : Il n'y a pas eu d'activité depuis déjà 1h. Les appâts reviennent dévorés par les crabes. Je remonte une vive. De son coté Niz a pris un beau marbré de 32cm.

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

Pour décoller les appâts du fond, je sors des montages avec perles flottantes et je démonte la ligne au couteau car ce soir cet appât attire plus de crabes que de poissons..

23h20 : Touche au ver de sable. C'est une dorade de 27cm prise sur perle flottante. De son coté Niz vient de prendre deux chinchards également à la perle flottante.

0h25 : Tristan vient de prendre une dorade de 25cm à 40m du bord, je pars l'aider à la dégorger lorsqu'un de mes écureuils tombe sous mes yeux. Je reconnais immédiatement la touche d'un marbré et je remonte effectivement un marbré de 27cm pris au ver de sable.

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

0h45 : Une petite touche me rapporte une petite dorade que je remets immédiatement à l'eau sans la mesurer. Et retirant l'hameçon je récupère une peau de bibi, reste du dernier repas de la dorade. Niz de son coté a ajouté 2 marbrés de 26cm à son compteur.

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

1h15 : Tristan a plié son matériel et repris la route car il travaille le lendemain et il faut avouer que l'activité a été assez timide sur ses cannes.

1h55 : Un marbré de 25cm est venu prendre un ver de sable.

Je relance la ligne et une seconde touche se produit dans la foulée. Le poisson se décroche au bord. En inspectant mes empiles je remarque que les 3 appâts ont été dévorés.

L'histoire se reproduit 5 min plus tard.

2h35 : Aziz et Niz prennent le chemin du retour. Je reste profiter de l'activité qui ne sera peut-être pas très longue. Une jolie touche me rapporte une dorade de 27cm prise à la perle flottante.

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

La mer s'agite de nouveau et le courant se lève. Mes écureuils ne tiennent plus en place. Je commence à ranger le matériel et j'écaille mes poissons en laissant une dernière ligne à l'eau.

3h30 : En remontant cette dernière ligne, je trouve un petit sar de 23cm pris sur une empile à perle flottante. Je le remets à l'eau et prends à mon tour le chemin de la maison.

L'activité a été très irrégulière ce soir. Nous n'avons pas vraiment réussi à trouver les marbrés ni les belles dorades. Une fois de plus, la taille moyenne des dorades se situe à environ 26cm.

12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

Résultat final

12 poissons capturés dont 8 conservés.

  • 8 Dorades
    • 6 conservées : 22.5cm, 2x25cm, 2x27cm et 28cm
    • 2 relâchées : 1 non mesurée et 24cm (relâchée en échange de celle de 22.5)
  • 2 Marbrés
    • 2 conservés : 25 et 27cm
  • 1 Sar
    • 1 relâché : 23cm
  • 1 Vive
    • 1 relâchée : 10cm
12/05/17 - Pêche difficile après le coup de mer

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

herve 16/05/2017 19:02

bonsoir
merci d'avoir pris le temps de répondre a mes questions biensur j'ai déjà dévoré ton article sur les lancés, regarder des vidéos etc ....mais la pratique c'est une autre histoire.

En tout cas merci pour tes conseils. Un de mes plus gros handicap c'est que j'habite assez loin de la mer donc mes sessions de pêche sont peu nombreuse et en solitaire et jusqu' a présent j'ai eu très peu de prise donc forcement des interrogations arrivent sur le lancé le montage l'appat en fin un peu tout et la motivation en prend un coup surtout quand on voit ce que vous êtes capable de prendre en une soirée.

J"essaye de progressé en lancé en m’entraînant dans un champ (si si ne rigoler pas ) a coté de chez moi mais les conditions ne sont pas optimale c'est pour cela que je voulais savoir si c’était un point essentiel mais je pense que je dois faire aussi des progrès sur mes montages en tout cas encore merci pour ta réponse et super blog pour un novice comme moi.

Jérémie 17/05/2017 13:56

Il y a beaucoup de pêcheurs qui s'entrainent sur terrain, c'est la meilleure solution pour connaitre véritablement la distance à laquelle on lance.
Les montages, les appâts et les lieux font aussi la différence selon la saison. Il faut aussi te dire que je connais bien mon secteur (La Grande Motte - Carnon - Palavas) car j'habite à 15min et j'y pêche entre une et deux fois par semaine quand le temps le permet.
Je ne suis pas du tout certain de faire les mêmes résultats sur une plage que je ne connais pas.

Ne te décourage pas. Tes débuts sont laborieux comme ceux de tout le monde. Les miens ont aussi été particulièrement difficiles. Je réussissais bien en digue mais quand je suis passé au surfcasting lourd ça n'a plus été la même chose. Il y a 3 ans j'ai changé un certain nombre de choses (montages, diamètre des bobines, entrainement au lancer) et les résultats ont commencé à venir.

herve 15/05/2017 18:47

bonjour belle peche tu me fais vraiment envie quand je lis ton blog je voudrai savoir a quelle distance tu pèches en général. je suis débutant en surf et j'ai fait une session il y a pas très longtemps a la plage des trois digues prêt de sete mais cela n'a pas été trop concluant et je voudrai savoir si c'est un probleme de distance ou d'appat j'arrive a lancer entre 50 et 100m mais je ne suis pas constant je ne maitrise pas encore parfaitement la technique du plomb posé et ca part pas toujours loin. merci pour tes réponses
Hervé

Jérémie 15/05/2017 19:16

Bonjour Hervé,

Je suis loin de faire partie des meilleurs lanceurs de la région et je suis même l'un des plus mauvais de tout mon groupe d'amis mais il y a des plages où je tombe à la bonne distance et je fais donc en sorte d'aller pêcher ces plages en priorité.

Je lance à environ 110-120m ce qui fait que je pêche à peu près à 100m avec des montages à 2 ou 3 empiles. J'arrive à pêcher plus loin avec un montage clipé (plus aérodynamique) mais je n'ai pas encore eu besoin d'en utiliser cette année. Je choisis donc des plages où le banc de sable est suffisamment près du bord pour que je puisse lancer derrière et pêcher sur le tombant.

Je te conseille de lire mon article sur la pêche à longue distance, cela te donnera quelques pistes pour augmenter ta distance de pêche en attendant de progresser au lancer : http://surfcasting-mediterranee.over-blog.com/articles/conseils-longue-distance.html
Ton lancer va progresser avec le temps, il faut un peu de patience. L'aide d'un pêcheur expérimenté te permettra de progresser plus vite en te disant comment corriger ton geste. Filme toi si tu peux et regarde tes vidéos, cela est généralement très instructif.

Toutefois, je ne suis pas certain que la distance soit le seul facteur de réussite aux 3 Digues car la plage est plus profonde que chez moi et on arrive à y prendre du poisson à 70-80m.
Il faudrait peut-être que tu essayes des montages et des appâts différents pour voir si cela donne des résultats.
Essaye également d'aller pêcher avec un groupe d'amis si tu le peux et faites en sorte de tester différentes combinaisons de distance, montage et appâts. Il est plus facile de trouver le poissons à plusieurs que tout seul.