Surfcasting Méditerranée

13/04/19 - Première sortie 2019

Voilà bientôt 6 mois que je n'ai pas sorti les cannes pour pêcher et aujourd'hui marque le démarrage de ma saison 2019. J'ai rendez-vous avec les membres de mon club, le LSC VLM, pour notre première sortie pêche commune de l'année.

Note : Le club LSCS autrefois domicilié à Sète vient de déménager à Villeneuve-lès-Maguelone et a été rebaptisé LSC VLM.

Nous avons choisi de pêcher sur la plage du Castellas, entre Sète et Marseillan, de la fin d'après-midi jusqu'à environ 23h. Manque de chance, c'est exactement sur le créneau horaire 15h-23h qu'un vent soutenu de Nord-Ouest est annoncé par la météo.

Voir le résultat de la session

Voir le résumé des conditions de pêche

16h15 : J'arrive sur place avec un peu de retard sur l'horaire que j'avais prévu. Je m'attends à ce que la plupart de mes camarades soient déjà présents mais avec étonnement je ne trouve aucune voiture au point de rendez-vous sur le parking. Je pars donc en reconnaissance sans même débarquer mon matériel.

Jean-Marie et Bernard sont installés juste en face de l'accès à la plage. Hedi et Hamadi sont placés 150m à leur gauche mais aucun des deux groupes n'a remarqué la présence de l'autre. Je pars chercher mon matériel à la voiture et me trouve rejoint par Eric et José. CyrilC m'appelle pour me dire qu'il devrait arriver dans une vingtaine de minutes. La plage va donc commencer à se remplir.

Le profile de la plage me laisse assez perplexe. Un banc de sable est nettement visible à longue distance, ce qui signifie qu'il est haut et qu'il est impératif de passer derrière. Je suis un peu inquiet sur mes capacités à dépasser le banc au lancer. 100m à droite, je remarque que le banc de sable est beaucoup plus près du bord et beaucoup plus bas. Il forme presque un canal qui me paraît beaucoup plus propice à la pêche mais, par solidarité avec mes camarades, je pose finalement mon matériel à la droite de Jean-Marie et laisse Eric et José se placer à gauche.

16h50 : Il est temps de choisir mes armes pour la soirée. Par mesure de précaution je sors mes cannes les plus puissantes. Pour mettre toutes mes chances de mon côté dans le but de passer derrière le banc de sable, je monte une bobine de fil fin (14.8/100) sur ma canne la plus puissante : une Grauvell Teklon Surf Competition 2. Le montage 2-empiles est lancé avec un ver de sable en haut et un ver américain sur le traînard. Dès le premier lancer je me trouve vite rassuré en voyant mon montage, tracté par un plomb de 135g, tomber au moins 30m derrière le banc de sable. Ouf! J'ai au moins une ligne qui sera en mesure de pêcher.

Pour ma seconde canne, je choisis la Akios Airspeed Surf. Certes, elle est moins puissante que la Teklon mais cette canne de conception anglaise en a franchement dans le ventre. Je fais un essai avec un fil de 18/100 en espérant que le vent soutenu qui me souffle dans le dos me soit d'un grand soutient. En effet, mon lancer tombe 15m derrière le banc de sable malgré un petit bibi et un gros ver américain comme appât. Finalement, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter...

Pour la troisième canne je mise sur un peu plus de légèreté. Je sélectionne une Colmic 07F1, un fil intermédiaire de 16/100 et un plomb de 115g. Là encore, le montage et ses deux passagers (des vers de sable) dépassent correctement le banc de sable d'une quinzaine de mètres.

17h15 : Les rafales de vent se renforcent, les cannes balancent sans cesse. Je redescends les coupelles de mes support de canne pour stabiliser davantage les cannes.

Je pars voir les amis pour prendre un peu la température. Parmi les premiers arrivés sur la plage, personne n'a pris de poisson. CyrilC s'installe à ma droite, je pars discuter avec lui et prends une photo depuis son poste.

13/04/19 - Première sortie 2019

18h : Nous sommes au complet. Guillaume et Johann se sont installés entre José et Hamadi (100m à ma gauche). Jean-Pierre (JPM) a posé ses cannes à droite de CyrilC. Mickael et Logan sont un peu plus loin encore à droite, à l'emplacement qui me faisait envie au départ : celui où le banc de sable est plus près et plus bas.

13/04/19 - Première sortie 2019

18h30 : Je crois distinguer une touche sur ma canne de droite. Comme il s'agit de ma canne la plus raide, j'ai beaucoup de mal à voir les touches.

Je tente ma chance et ferre. Bingo! Il y a un poisson au bout. Le combat n'est pas d'un grand intérêt car la canne est non seulement raide mais également lourde (725g). Elle avale totalement les sensations procurées par un petit poisson en bout de ligne. La prise se présente finalement sur le sable, c'est un pageot commun de 25cm qui a mordu au ver américain.

Content d'attraper le premier poisson de la soirée, j'ai perdu le compte des tours de manivelle et finit par estimer la distance entre 150m et 160m. Bien que mon estimation ne soit pas d'une grande précision, je sais qu'il s'agit de la première fois que je parviens à lancer deux appâts aussi loin car il restait vraiment peu de fil dans ma bobine après avoir tendu la ligne (merci au vent pour son aide).

Dans la foulée, ma canne de gauche marque la touche à son tour. Le poisson se bat bien en bordure mais je sais qu'il est petit. C'est un loup de 28.5cm qui repart à l'eau. Il s'est laissé tenter par un ver de sable.

13/04/19 - Première sortie 201913/04/19 - Première sortie 2019

19h : Je pars visiter un peu mes camarades pour voir si quelqu'un d'autre a pris du poisson.

Johann a pris un mulet, Guillaume une daurade de 26cm et c'est tout. La soirée s'annonce longue d'autant plus que le vent gène terriblement la lecture des touches. J'ai plus envie de discuter que de surveiller mes lignes, même si je sais qu'il y a quelques pageots sur la zone.

19h45 : En relançant ma canne du milieu (Akios AirSpeed), je coupe le fil de 14.8/100 de ma canne de droite. Cela ne m'était jamais arrivé auparavant mais en m’entraînant au lancer j'ai fait évoluer ma technique et réalise à présent un geste plus ample qui change la course de mon plomb. Visiblement, mes cannes sont trop proches les unes des autres pour que je puisse lancer dessous comme je le faisais avant...

Je change la bobine de mon moulinet, choisis un nouveau montage et un nouveau plomb. Puisqu'il y a des pageots, j'ai sorti de mon stock un montage avec gommes de fond phosphorescentes de chez BoneBass. Ce type de teaser est généralement efficace sur les pageots.

20h40 : Nouvelle touche sur la Grauvell Teklon. Là encore, je sais que le poisson n'est pas un monstre. C'est une daurade de 26cm qui a mordu sur un ver de sable et gomme BoneBass orange.
En temps normal j'aurais relâché ce poisson mais je décide de l'offrir à mon père qui me rend visite le lendemain. Nous avons très peu d'occasions de nous voir et il est très rare que je puisse lui donner du poisson donc je sais que l'attention lui fera plaisir.

13/04/19 - Première sortie 2019

20h55 : Ma canne de gauche au ver de sable marque la touche : le fil est détendu. C'est un pageot commun de 23cm, remonté déjà mort.

13/04/19 - Première sortie 2019

21h40 : Ma ligne de droite me semble très légèrement détendue. Je prends la Teklon en main et ferre. Le poisson est au bout. C'est un pageot acarné de 26.5cm piqué au ver américain.

13/04/19 - Première sortie 2019

21h55 : J'inspecte ma ligne du milieu et trouve un pageot acarné de 26cm pris sur un cocktail de peau de bibi et de ver américain.

13/04/19 - Première sortie 2019

22h05 : Nouvelle touche sur la Teklon. Je remonte un beau pageot acarné de 27cm pris au ver de sable sur la gomme orange, encore une fois.

Dans la foulée, je remonte un autre pageot acarné pris au ver américain sur ma canne du milieu. Il ne fait que 23cm mais je dois le garder car il ne parvient pas à reprendre la mer.

13/04/19 - Première sortie 201913/04/19 - Première sortie 2019

22h50 : Le vent se calme enfin. J'inspecte mes lignes et remonte un dernier pageot de 23.5cm sur ma Teklon. Lui aussi a mordu au ver américain.

J'hésite entre rentrer et prolonger un peu. Comme le vent s'est calmé, je choisis de rester une heure de plus même si j'ai peu d’espoir de faire un poisson de plus. La marée est au plus bas et la lune n'est plus au dessus de nos têtes, c'est normalement le bon timing pour rentrer à la maison.

0h30 : Il ne s'est rien passé du tout sur mes lignes, ou alors je n'ai rien vu, trop occupé à écailler mes poissons et rassembler le matériel. Je commence à plier ma première canne. JPM fait de même, il rentre chez lui avec un marbré d'une bonne trentaine de centimètres.

0h50 : Il ne reste que la Akios AirSpeed en place, c'est le moment de la ranger elle aussi mais au bout il y a une surprise : un poisson qui se bat bien.

Après un joli combat en bordure, je finis par échouer une daurade de presque 35cm, prise au ver américain. Finalement, j'ai eu raison de persévérer un peu :)

Ce dernier poisson achève ma partie de pêche, la plupart des amis sont déjà rentrés. Il ne reste que Hedi et Hamadi sur la plage. La soirée a été longue pour eux aussi mais Hamadi a pris un joli pageot acarné de 27cm.

Résultat final

10 poissons enregistrés dont 9 conservés

  • 2 Daurades
    • 2 conservées : 26cm et 34.5cm
  • 2 Pageots communs
    • 2 conservés : 23cm et 25cm
  • 5 Pageots acarnés
    • 5 conservés : 23cm, 24, 26, 26.5 et 27cm
  • 1 Loup
    • 1 relâché : 28.5cm
13/04/19 - Première sortie 2019
13/04/19 - Première sortie 2019
13/04/19 - Première sortie 2019

Résumé des conditions de pêche

Marée Haute mer vers 16h20
Basse mer vers 22h30
Coefficient bas (48)
Soleil Coucher de soleil vers 20h30
Lune Pleine Lune -6 Jours
Premier quartier 62% visible
Lune haute à 20h30
Coucher de lune vers 4h20
Périodes solunaires 20h30 - 22h30 : Transit lunaire (la lune est au plus haut)
Ciel Dégagé sans nuage
Températures Eau : 14°C
Air : 16°C
Vent Vent de Nord-Ouest constant à 20-25km/h avec rafales à 40-45km/h arrivant dans le dos jusqu'à 23h. Après 23h le vent s'est considérablement calmé.
Houle Début de pêche sans houle. Une petite houle s'est levée à partir de minuit.
Courant Courant de force négligeable
Les appâts Ver américain : Meilleur résultat
Ver de sable de pays : Bon résultat

Bibi : Aucune touche visible, aucune prise

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

franc11 26/04/2019 16:45

bonjour Jérémie,
quand on ne sais pas plonger comme moi comment on peux deviner la présence d'un banc de sable ?

est-ce que c'est là ou se forment les premières vagues qui arrivent .

Jérémie 26/04/2019 18:32

Soit tu le vois nettement à l’œil nu, comme c’était le cas lors de ma sortie soit tu dois lire les vagues.

Le banc de sable démarre juste derrière l’endroit où se forment les vagues et il s’arrête là où elles s’évanouissent (signe que l’on retrouve du fond).

zak 24/04/2019 23:37

Hello Jeremie, merci pour les details!!

hervé 24/04/2019 12:08

Salut jérémie, avec la nouvelle année de plus en plus de détails c'est super on engrange les infos !!
Et on apprend.
Vendredi j'étais à port camargue une doradette repartie grandir c'est tout.
Samedi direction le Tiki aux Saintes toujours vers américains et dures rouges.
Les américains m'ont sauvé la mise avec un loup de 31cms la mer était déchaînée et je n'étais pas équipé pour donc j'ai fait au mieux avec mes lignes pour la dorade fil de 30/100 et bas de ligne idem mais plomb portugais de 125gr sur une et l'autre 100gr sans grappin le plus leger se promenait à sa guise.
Bon après midi quand même avec une mer magnifique.

Jérémie 25/04/2019 00:01

Quand la mer est forte, je reste à la maison :) Ce sont des conditions qui ne me motivent pas du tout.

Olivier 23/04/2019 21:27

Ca fait plaisir de (re)lire tes comptes-rendus ;-)

Jérémie 25/04/2019 00:02

Il y en aura beaucoup moins cette année car je vais manquer de temps pour aller pêcher

Gilles Segear 22/04/2019 23:33

Géniale cette première sortie !

bello 22/04/2019 17:26

Bonne pêche . Mickael et logane qsq ils sont fait ?

Jérémie 22/04/2019 17:44

Ils s'en sont bien sorti : 6 daurades (dont une jolie) et deux pageots.