Surfcasting Méditerranée

19/06/20 - Toujours avec le vent...

Puisque les conditions climatiques tardent à se stabiliser, me voilà reparti pour une nouvelle session de pêche en plein vent.

Voir le résultat de la session

Voir le résumé des conditions de pêche

Décidément, l'année 2020 est vraiment pleine de déconvenues. Après un climat splendide pendant la période de confinement sanitaire, les conditions climatiques deviennent capricieuses. De la pluie, du vent, de la houle.

J'entrevois une éclaircie et décide de retourner pêcher à Sète où j'avais réussi à prendre quelques poissons la semaine passée. Ce soir, je suis accompagné de mon ami Thierry et de Ludovic.

A notre arrivée nous sommes contraints de nous décaler quelques plages plus bas car la place est déjà prise. Nous nous retrouvons au milieu d’un parc de bouées. Évidement elles n'étaient pas présentes la semaine dernière, sinon je n'aurais pas pris le risque de donner rendez-vous à mes compères à cet endroit précis.

Il va donc falloir composer avec un vent soutenu de Nord-Ouest et des bouées. La partie de pêche se présente déjà comme une épreuve.

19/06/20 - Toujours avec le vent...

Cela ne parait pas flagrant sur la photo, mais les bouées sont à environ 120m et mes lancers tombent juste derrière.

Le temps d'installer le matériel, il est déjà 20h30 quand je lance ma première ligne à l'eau.

21h : Je prends mon premier poisson de la soirée, une petite daurade d'une vingtaine de centimètres piquée au ver de sable. Elle repart à l'eau sans encombre.

Le vent est moins puissant que ne l'avait prévu la météo mais un courant d'ouest s'est levé. Les lignes dérivent un peu pendant une quarantaine de minutes avant que le courant ne cesse. Le plus gros risque pour moi est de voir l'une de mes lignes se prendre dans les chaînes des bouées.

21h50 : Premier poisson intéressant de la soirée, c'est une daurade de 31cm également prise au ver de sable.

19/06/20 - Toujours avec le vent...

22h15 : Marbré de 25cm au ver de sable. Il repart à l’eau sur le champ.

19/06/20 - Toujours avec le vent...

22h30 : Je remonte une daurade de 28.5cm prise au ver de sable une fois de plus. La touche s'est déclenchée peu de temps après le lancer de la ligne.

Je rate une touche au même moment car j'ai déjà une canne en main et ne peux pas tout faire en moment temps.

19/06/20 - Toujours avec le vent...

22h40 : Marbré de 32.5cm au ver de sable qui m'a fait une belle touche à retour. Voilà qui fait plaisir, surtout que j'ai raté deux autres touches en moins de 10 minutes.

19/06/20 - Toujours avec le vent...19/06/20 - Toujours avec le vent...

A la suite de cette prise, l'activité cesse brutalement. Je regrette un peu d'avoir raté plusieurs touches pendant la pleine période d'activité. J’avais les deux cannes au ver de sable qui tapaient en même temps. A peine je lançais une ligue qu'elle se mettait à taper dans les minutes qui suivaient. Vouloir pêcher avec deux cannes m'a pénalisé, j'aurais du assurer avec une seule ligne.

23h45 : J’ai quelque chose de lourd au bout de la ligne. La défense n’est pas véloce, c’est lourd et donne par moment quelques coups de tête. Le poisson lâche à moins de 5m du bord. Je remonte au final une daurade coupée en deux, encore à moitié vivante. Sa taille complète devait approcher 25cm.

La découpe de la chair ressemble à celle d'un tassergal (découpe bien nette) mais le comportement au bout de la ligne fait penser à un congre. Si les tassergal sont sur la zone alors cela peut expliquer l'arrêt brutal de l'activité des poissons.

19/06/20 - Toujours avec le vent...

0h25 : Premier petit pageot de la soirée pris au ver de sable (22cm). Suivront deux autres pageots de 26cm et 24cm.

Deux petites daurades de 20 et 23cm ainsi qu'un marbré de 22cm ont aussi été relâchés en cours de soirée.

0h55 : J’engage un beau combat entre les bouées avec un poisson qui semble avoir du caractère et me force à jouer un peu du frein. Après deux minutes, le combat semble gagné car le poisson vient progressivement à chaque tour de manivelle.

Coup de théâtre à seulement 3m du bord, je sens ma ligne de détendre subitement et je comprends que j’ai perdu ma prise. Le fil de l’empile haute a cassé sans raison apparente car le poisson n'a pas rushé et la casse est intervenue en plein milieu de l'empile.

En inspectant l’empile, Ludovic s’est aperçu que le fil Powerline est complètement défectueux : il casse comme un cheveux et s’effiloche.

Je suis très déçu de ce produit une nouvelle fois. Mon empile était neuve, réalisée le jour même juste avant la sortie.

1h20 : J'ai une petite touche timide mais le combat qui s'engage est plus intéressant. Le poisson se bat peu et use de son poids, je pense reconnaître un congre... Impossible de confirmer mon intuition car mon empile a cassé.

2h10 : La fin de soirée approche, je relance ma ligne une dernière fois pour terminer mes appâts. Mes empiles sont un peu fatiguées mais je n'ai pas envie de les changer pour 30min de pêche.

Peu de temps après le lancer j'ai une grosse touche. Le combat engagé fut bref : mon empile abîmée casse. Je pensais tomber sur un pageot ou un marbré mais c'est un poisson de taille plus imposante qui s’est présenté et a profité de la faiblesse de mon fil.

19/06/20 - Toujours avec le vent...

Résultat final

12 poissons enregistrés.

  • 3 Marbrés : 22cm, 25cm et 32.5cm
  • 6 Daurades : 2x20cm, 23cm, 25cm, 28.5cm et 31cm
  • 3 Pageots acarnés : 22cm, 24cm et 26cm

Résumé des conditions de pêche

Marée Haute mer vers 20h30
Basse mer vers 2h25
Coefficient haut (73)
Soleil Coucher de soleil vers 21h20
Lune Nouvelle lune -2 jours
Dernier Croissant
Coucher de lune à 19h45
Périodes solunaires 19h45 - 20h45 : Coucher de lune
0h30 - 2h30 : Transit lunaire opposé (la lune est sous nos pieds)
Ciel Dégagé sans nuage
Températures Eau : 21°C
Air : 27°C
Vent Vent de 15km/h, avec rafales à 30km/h provenant du Nord-Ouest.
Houle Houle de 40cm venant d'Ouest
Courant Courant d'Ouest en début de soirée seulement
Les appâts Ver de sable de pays : Meilleur résultat
Couteau : résultat médiocre
Bibi : aucun résultat

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article