Surfcasting Méditerranée

19/08/16 - Chance et malchance

En surfcasting aussi il y a des jours avec et des jours sans, même lorsque le poisson est au rendez-vous.

Voir le résultat de la session

Les conditions climatiques sont favorables. Le coefficient de la marée est élevé et l'horaire de la marée haute est parfait pour une session (environ 22h). Tout est là pour passer une bonne soirée si ce n'est un peu de fatigue.

J'arrive sur place vers 20h, il y a encore un peu de monde sur la plage. Le temps de monter le matériel et mes deux premières cannes sont à l'eau vers 20h45 avec des vers de sable (cordelle). La troisième ligne part à l'eau 10min plus tard avec couteau et vers de chalut.

J'attends patiemment l'arrivée de mes amis Niz et Seb.

21h15 : Une touche minuscule marquée par le scion me laisse penser que les petits poissons sont de sortie. Erreur, j'ai piqué quelque chose de plus joli car le poisson se bat bien. C'est une dorade de 32cm.

21h50 : Un marbré de 27cm a pris un vers de sable et a marqué une petite touche au niveau du scion. Mes écureuils ne sont pas très efficaces ces derniers temps.

Quelques minutes plus tard, je retrouve un pageot acarné (gros yeux) de 12cm pendu à une autre ligne.

22h35 : l'écureuil tombe et marque ainsi une touche à retour. C'est un marbré de 28cm qui a pris l'empile haute de mon montage à 3 empiles.

En relançant ma canne, j'oublie d'ouvrir le pick-up. Erreur stupide qui arrive quand on est distrait et fatigué. Ma ligne casse, je dis adieu à mon plomb et mon montage. Je suis rassuré de ne pas avoir cassé ma canne...

Cela ne m'arrive jamais et pourtant c'est la troisième fois que je commets cette erreur sur cette plage. La configuration de la plage est particulière. Pour m'approcher du rivage Il me faut franchir un trou d'eau. Le sable y est mou et les appuis sont incertains. En pleine nuit cela réclame une attention certaine qui me distrait au point d'en oublier certains basiques. Mes gestes sont moins précis, et cela se paye par des casses.

23h : Une grosse touche me rapporte une bogue de 25cm pris au ver de chalut.

Mes bas de ligne sont vrillés. Je dois les refaire.

23h45 : Je relance ma canne au ver de chalut et une touche se produit 2min plus fards. C'est une dorade de 25cm.

23h55 : Un doublé dorade 24cm et pageot acarné de 10cm est pendu sur une canne au vers de sable. Mon écureuil est à peine descendu.

0h10 : En remontant une canne je rattrape mon montage précédemment perdu à l'eau. Coup de chance, je récupère mon plomb !

Sur ma seconde canne une dorade de 23cm est pendue à l'une de mes lignes. Elle est morte, je dois la garder à contre cœur.

0h40 : Je remonte un doublé de pageots acarnés 12cm et dorade 25cm pris au ver de sable, sans touche visible.

1h10 : Une petite dorade de 20cm est venue prendre un bibi retourné que je venais de lancer. Je la relâche et relance ma canne. À ce moment-là je commets la même erreur que précédemment : le pick-up resté fermé (ou mal ouvert) retient la ligne qui casse sous la pression du lancer. Mais cette fois-ci la ligne ne casse pas seule, le plomb de 140g a eu raison de mon scion qui casse lui aussi.

19/08/16 - Chance et malchance

Je suis dépité... j'adore cette canne. Quand on est fatigué il faut savoir accepter de rentrer et cette fois encore mon entêtement m'a poussé à la faute... jusqu'à la casse. Cela me servira de leçon.

1h35 : Une bogue de 24cm est venue me faire une belle touche sur un ver de sable.

2h : Une belle touche à retour fait dégringoler mon écureuil. Je soupçonne un marbré. C'est effectivement un beau marbré de presque 34cm.

Après ce dernier poisson, je décide de rentrer car l'activité n'est pas sensationnelle et je suis encore déçu d'avoir cassé du matériel.

Résultat final

14 poissons dont 8 conservés :

  • 6 Dorades
    • 5 conservées : 23, 24, 2x25 et 32cm
    • 1 relâchée : 20cm
  • 3 Marbrés
    • 3 conservés : 27, 28 et 33.5cm
  • 2 Bogues
    • 2 relâchées : 24 et 25cm
  • 3 Pageots acarnés
    • 3 relâchés : 3x12cm
19/08/16 - Chance et malchance

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article