Surfcasting Méditerranée

20/07/17 - Tout démarre à la nuit tombée

Il faut parfois être patient et ne pas se décourager lorsque le poisson se fait désirer. La soirée qui commençait mal s'est finalement bien terminée.

Voir le résultat de la session

Aujourd'hui j'accompagne mon ami David pour une sortie en plage. Les photos que je lui envois depuis plusieurs semaines lui ont donné envie de sortir les cannes. Nous nous donnons rendez-vous au Grand Travers où Jean-Marie nous attend déjà.

Comme les sessions précédentes, j'arrive en plage à 19h et installe mon matériel en attendant que les derniers baigneurs sortent de l'eau. Peu avant 20h je lance mes lignes en bordure pour tenter les mulets mais aucun ne se présentera aujourd'hui non plus.

Les choses sérieuses démarrent vers 22h avec un saurel de 20cm en guise de premier poisson (pris à la perle flottante) puis un premier marbré de 26cm au ver de sable et une dorade de 27cm au couteau.

Les dorades sont bien présentes sur le coup et sans tarder j'en attrape deux de plus (26cm et 31cm). Jean-Marie n'a pas encore eu la moindre touche de son coté. Il est bientôt 23h et David prend le chemin du retour. A peine a-t-il quitté la plage que je prends une beau marbré de 35.5cm.

Moins de 15min après, une grosse touche engage un joli combat mais le poisson parvient à se décrocher. En remontant la ligne je constate que j'ai piqué un gros poux, le marbré devait lui aussi être joli.

Gros poux qui devait appartenir à un gros marbré.

Gros poux qui devait appartenir à un gros marbré.

Les touches s'enchaînent avec un joli marbré de 34cm et un dernier de 27cm. Le couteau continue à séduire les dorades avec des prises de 26 et 29cm.

Piquée sur le bord.

Piquée sur le bord.

Il est minuit passé et Jean-Marie vient enfin de faire son premier poisson. Cela le motive à persévérer un peu. De mon coté les touches ralentissent, le ver de sable ne donne plus grand chose et seul le couteau continue à fonctionner. Cela ne tombe pas plus mal car il ne me reste qu'un ou deux vers de sable alors que j'ai un bon stock de couteaux.

Je commence à écailler mes poissons avec l'idée de ranger le matériel incessamment sous peu. Les touches reprennent et je dois interrompre l'écaillage à plusieurs reprises. Je remonte un loup de 33cm au ver de sable, puis un petit sar de 23cm. Le loup n'est pas très gros mais j'en pêche si rarement à la maille que je décide de le garder.

Je rate plusieurs grosses touches et décroche deux poissons au couteau puis finis par remonter une dernière dorade de 29cm qui s'est bien battue. J'ai déjà plié mes deux autres cannes et hésite un instant à relancer celle-ci car Jean-Marie continue à prendre du poisson et est bien décidé à rester jusqu'au matin. Je sens la fatigue et le besoin de rester raisonnable alors je range la dernière canne.

Fin de la pêche. Je n'ai pas vu le temps passer et ne me suis pas rendu compte qu'il est 3h du matin ! Il est grand temps de rentrer.

Un joli petit sar.

Un joli petit sar.

Résultat final

13 poissons capturés dont 11 conservés.

  • 6 Dorades
    • 6 conservées : 2x26, 27, 2x29 et 31cm
  • 4 Marbrés
    • 4 conservés : 26, 27, 34 et 35.5cm
  • 1 Loup
    • 1 conservé : 33cm
  • 1 Sar
    • 1 relâché : 23cm
  • 1 Chinchard
    • 1 relâché : 20cm
20/07/17 - Tout démarre à la nuit tombée
20/07/17 - Tout démarre à la nuit tombée

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Manu 30/07/2017 13:26

Hello,
Je suis actuellement dans la région du Vaucluse. Je pense me faire un trip en méditerranée. Je voulais savoir dans quel ville tu pêchais. Je pensais me diriger vers la plage du Napoléon.

Jérémie 30/07/2017 19:41

Salut Manu. Je suis de Montpellier, je pêche donc principalement le secteur de la Grande Motte jusqu'à Palavas.

La plage Napoléon est un spot magnifique que j'ai découvert début juin lors d'un concours (je ne fais habituellement pas de concours mais cette fois-ci j'ai fait une exception).
Le secteur est très bien peuplé en poissons. On y trouve du marbré, du loup, de la dorade, des chinchards et beaucoup de mulets dorés.
On pêche les muges dorés à 30-50m au lever du jour et en fin de journée jusqu'à la tombée de la nuit. Il te faudra un montage à perles flottantes avec des empiles de 70cm à 1m et des vers simples comme la dure ou la demi-dure.
Marbrés et Dorades se trouvent un peu plus loin. Je les ai touché à 90m environ, sur le tombant du banc de sable. Selon ton emplacement, cette distance peut varier un peu.
Il y a aussi quelques raies et des murènes de sable (sorte de petit congre de couleur beige qui vit enfoui dans le sable).

L'emplacement que j'ai pêché se trouve au bout du parking en te rapprochant de l'embouchure du Rhône (tout à droite quand tu regardes la mer). Tu ne peux pas te tromper, il y a de gros rochers qui délimitent la fin du parking. Lors du concours, c'est ce secteur qui a le mieux marché.

ken reina 22/07/2017 16:10

Jolie coup de ligne ! J'espère un jour faire une partie de pêche à tes cotés ! :)

Jérémie 31/07/2017 12:06

Effectivement, c'est un peu loin :)

ken reina 31/07/2017 09:58

Aye le souçis c'est que je suis un peu loin de toi j'ai acheté un mobil-home à Argeles sur mer cela fait un petit bout !

Jérémie 22/07/2017 17:30

Contacte moi via le formulaire du blog et si tu es de la région on pourra facilement se retrouver en plage.
Je n'ai aucun secret à protéger car je pense que l'on a tous à apprendre des autres et que c'est en partageant que l'on reçoit à notre tour.
J'ai déjà rencontré quelques lecteurs avec qui je garde des contacts occasionnels. Les sorties en surfcasting sont plus sympathiques à plusieurs :)