Surfcasting Méditerranée

​ 23/08/17 - Soirée difficile qui termine bien

Il y a deux jours la soirée avait été très décevante. En conséquence il me reste des appâts à terminer avant de partir en voyage tout la semaine prochaine. La décision est prise d'aller nous retrouver entre amis au Petit Travers.

Voir le résultat de la session

Jean-Marie, Cyril et Seb sont de la partie ce soir. Clément était motivé mais s'est finalement rétracté au dernier moment.

Après avoir tiré le chariot sur 500m, j'arrive enfin sur la plage. Jean-Marie est en train de s'installer. Des pêcheurs se trouvent également à sa gauche et à sa droite. Inévitablement notre groupe sera séparé.

Je laisse la place proche de Jean-Marie à Cyril et pars m'installer à 100m de là en laissant suffisamment de place pour Seb qui arrivera plus tard. Je me retrouve exactement au même emplacement qu'il y a deux semaines et cette place m'avait d'ailleurs plutôt bien réussi.

19h50 : Les lignes sont en place. Cette fois-ci j'ai laissé de coté le montage à mulets pour monter directement des lignes de fond. L'eau n'est pas très chaude et la mer présente une petite houle qui me fait douter de la présence des mulets.

Petite houle et temps couvert.

Petite houle et temps couvert.

20h50 : La première heure de pêche n'a pas été particulièrement active. Deux de mes lignes se sont prises au fond. Je ne sais pas s'il s'agissait de poissons plats ou d'un obstacle. J'ai réussi à récupérer mes lignes mais l'un de mes traînards est resté au fond. Quelques petites touches ratées à la dure sur perle flottante et finalement un chinchard de 20cm sur ma ligne 3 empiles (2 flottantes + traînard).

22h10 : Je remonte 2 bogues dont une de 23cm a été attaquée par un prédateur. 10 min plus tard je ferre un poisson très lourd. Je le ramène doucement et à 10m du bord celui-ci lâche. Je découvre alors une troisième bogue de 24cm également attaquée juste derrière la tête.

Les bogues sont victimes des prédateurs.Les bogues sont victimes des prédateurs.Les bogues sont victimes des prédateurs.

Les bogues sont victimes des prédateurs.

22h50 : Une petite touche sur la ligne 3 empiles se solde par la capture d'une dorade de 27cm à la dure rouge flottante.

Les dorades montent sur les perles flottantes.

Les dorades montent sur les perles flottantes.

23h30 : Pour faire un essai, j'ai lancé ma ligne au couteau à 60-70m du bord car il ne se passait rien d'intéressant à longue distance. Après seulement 15min de pêche, la ligne au couteau marque la touche et je remonte une dorade de 27.5cm.

0h50 : Ma Yuki Orata TRT semble s'être redressée légèrement. Je ferre au hasard et constate qu'il y a bien un poisson au bout. C'est un petit marbré de 20cm que je relâche immédiatement.

1h : Ma ligne de fond double empiles marque la touche. C'est un sar 24cm pris au ver de sable. Celui-ci a entièrement avalé l'hameçon et meurt en arrivant sur le sable.

1h20 : J'ai de petites touches sur la canne au couteau. Après deux ferrages dans le vide je parviens a piquer un poisson. C'est un petit sar de 17cm que je remets à l'eau. Avec la présence de petits poissons au bord, je change d'idée et relance la ligne un peu plus loin.

Un hameçon n°3 n'arrête pas les petits sars.

Un hameçon n°3 n'arrête pas les petits sars.

2h : La canne au couteau marque une belle touche. Je me précipite sur la canne et engage un joli combat. Le poisson est vif et donne de nombreux coups de tête. Je m'attends à une dorade d'une bonne trentaine de centimètres et je finis par échouer une belle de 38cm pour 775g.

Celle ci est bien piquée, juste au bord de la gueule.

​ 23/08/17 - Soirée difficile qui termine bien
​ 23/08/17 - Soirée difficile qui termine bien

Dans la foulée, je remonte un doublé sur la ligne 3 empiles : bogue de 23cm et dorade de 25cm. Je relâche ces deux poissons et réarme mes lignes.

2h35 : La ligne au couteau a encore réussi à séduire un poisson. Une grosse touche se produit sous mes yeux. Je me précipite sur la canne et parvient à piquer le poisson avant qu'il ne recrache l'appât. C'est une jolie dorade de 32cm.

3h : Un chinchard de 19cm a pris une dure sur une perle flottante.

3h15 : Une petite touche vive sans suite sur la canne au couteau me fait hésiter un instant. Dois-je ferrer ou non ? Je tente le coup et pique le poisson. C'est une dorade de 32.5cm. Cette dernière dorade me fait plaisir et je me dis qu'il est temps de rentrer avant que les congres ne soient de retour.

3h30 : Je viens de ranger mes deux premières cannes et il reste encore la Yuki et sa ligne 3 empiles. En m'approchant de celle-ci je la vois plier d'un coup sec. Je ferre et sens que le poisson est petit mais en même temps la ligne est terriblement lourde. Je jette un regard à ma gauche et constate que je suis en train de ramener la ligne de Seb, complètement déviée sous mes ligne. Au bout du sac de noeud entre nos deux lignes se trouve un chinchard de 21cm (mort) qui a pris une dure sur perle flottante.

Fin de la partie de pêche pour ce soir avec un final très intéressant. Seb, de son côté, a surtout pêché des marbrés mais en ce moment ceux-ci ne sont pas bien gros (24-26cm).

Résultat final

16 poissons enregistrés dont 7 conservés.

  • 6 Dorades
    • 5 conservées : 27, 27.5, 32, 32.5 et 38cm
    • 1 relâchée : 25cm
  • 1 Marbré
    • 1 relâché : 20cm
  • 4 Bogues
    • 4 relâchées : 20, 2x23 et 24cm
  • 2 Sars
    • 1 conservé : 24cm
    • 1 relâché : 17cm
  • 3 Chinchards
    • 1 conservé : 21cm
    • 2 relâchés : 19 et 20cm
Une jolie dorade de 775g et le tableau final.
Une jolie dorade de 775g et le tableau final.

Une jolie dorade de 775g et le tableau final.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

Zak 24/06/2018 20:21

Bonsoir, j'ai lu tous vos articles. Merci beaucoup pour toutes les informations utiles!!

Jérémie 25/06/2018 15:44

Beaucoup d'autres sont déjà en préparation :)