Surfcasting Méditerranée

24/07/16 - Ça partait mal

Après plusieurs semaines de vent du nord et d'eau froide, les températures remontent. C'est le moment d'aller lancer les lignes.

Voilà plus d'un mois que les résultats sont moyens, pour ne pas dire médiocres.

Les meilleures sorties se sont soldées par la prise de 3 à 4 poissons de petite taille. En bref, je suis impatient de voir de belles touches et d'entendre chanter le frein.

Depuis 2 jours les températures remontent et quelques amis ont déjà passé de belles soirées pleines de poissons. Je tente alors ma chance un samedi soir sur une plage du petit travers.

Voir le résultat de la session

22h : J'arrive peu tard sur place et j'ai donc raté la tombée de la nuit. J'espère tout de même avoir rapidement un passage de poissons. Il fait presque nuit noir, je m'installe en vitesse à la lampe frontale.

22h20 : Ma première canne est à l'eau et je m'apprête à monter la seconde lorsqu'une touche magnifique se produit sous mes yeux. L'écureuil s'est envolé et la canne est sous tension.

Je laisse tomber ce que je suis en train de faire pour aller saisir la canne. Je retire l'écureuil du fil et prends contact avec le poisson, il est au bout et se bat bien. 3 tours de manivelle plus tard c'est la catastrophe : mon moulinet est littéralement bloqué. Je ne peux plus rien faire, le fil est passé sous la bobine et est venu faire une perruque autour de l'axe.

Je réalise alors avoir commis une erreur impardonnable en retirant l'écureuil de mon fil : je n'ai pas pris soin de retendre mon fil avant de donner un tour de manivelle. La précipitation m'aura couté une bobine de fil mais également un joli poisson qui a réussi à se décrocher lorsque la ligne était détendue.

Je suis déçu et je m'en veux mais les poissons sont là et il faut remonter une ligne au plus vite. Plutôt que de changer de bobine, je décide de raccorder mon arraché conique aux 150m de fil restant dans ma bobine, pensant ainsi gagner du temps. Seconde erreur...

Non seulement je ne gagne pas de temps à devoir refaire un noeud d'arraché en pleine nuit, mais en plus j'ai mal évalué la quantité de fil qu'il me restait. Au lancer, ce fût la casse immédiate.

Après avoir perdu un poisson, voilà maintenant que je perds un montage complet et un plomb phosphorescent tout neuf. L'énervement et la déception m'envahissent.

Retour à la case départ, il faut tout remonter. Je sors une nouvelle bobine de ma trousse, et un nouveau montage de ma mallette. Un nouveau plomb et c'est reparti.

24/07/16 - Ça partait mal24/07/16 - Ça partait mal

22h30 : Je suis de nouveau en piste et prends rapidement une petite dorade de 22cm repartie grandir. Ce premier poisson me redonne de l'espoir mais pas pour très longtemps. Il n'y a plus d'activité et je remonte mes lignes emmêlées à chaque fois. J'envisage de rentrer car l'envie n'y est plus.

23h45 : Je rate une belle touche au couteau. J'ai la poisse ce soir c'est certain mais je décide de rester une heure de plus malgré tout et c'est sans doute la meilleure décision que j'ai pu prendre de la soirée car les poissons arrivent. Un marbré de 20cm se présente, il repart à l'eau aussi tôt.

0h45 : Une dorade de 27cm a succombé à mon couteau et un marbré de 25cm est venu s'emparer d'un vers de sable. 15 min plus tard une belle touche suivie d'un combat se soldera par un décrochage à 20m du bord. Dommage.

1h30 : J'ai beaucoup de touches mais elles ne sont pas bien franches. Je soupçonne les petits poissons et la prise suivante va me donner raison : un pageot acarné de 10cm.

2h : Je commence à plier doucement ma première canne quand la troisième s'agite. Une dorade de 26cm rapidement suivie par une autre de 23 cm sur la dernière canne encore à l'eau. Cette dernière petite est remise à l'eau. Je termine de plier mon matériel, satisfait de cette soirée qui avait pourtant mal commencée.

Résultat final

7 poissons dont 4 conservés

  • 4 Dorades
    • 3 conservées : 27, 26 et 23cm (conservée à contrecoeur)
    • 1 relâchée : 22cm
  • 2 Marbrés
    • 1 conservé : 25cm
    • 1 relâché : 20cm
  • 1 Pageot acarné
    • 1 relâché : 10cm
24/07/16 - Ça partait mal

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article