Surfcasting Méditerranée

26/07/16 - Une soirée bien animée

Deux jours après une sortie laborieuse mais au dénouement prometteur, je décide de retenter ma chance sur mon coin favori. Le temps est magnifique, accompagné de quelques vers de sable et de couteaux ramassés la veille, je pars rejoindre mon acolyte Jean-Marie pour la soirée.

Voir le résultat de la session

Arrivé sur place un peu avant 20h, je jette un coup d'oeil rapide à la plage et comprends très vite qu'il sera difficile de pêcher avant 21h30. La plage est envahie de monde. En temps normal la plage se vide vers 20h mais là on semble devoir faire face à des résistants.

L'eau est fraiche, les quelques baigneurs téméraires ne restent pas longtemps dans l'eau mais ils ne plient pas non plus leur serviette. Je trouve un petit emplacement entre deux cratères laissés par des gamins.

Le temps de m'installer complètement il est déjà 21h. Je suis prêt à escher mes hameçons lorsque quelques baigneurs ont la bonne idée de venir prendre un bain à proximité de mes lignes. Comme si la plage n'était pas assez grande...

26/07/16 - Une soirée bien animée

Jean-Marie est de l'autre côté de la digue et sa plage est totalement dégagée. Il est déjà en action de pêche alors que je suis condamné à attendre 50min de plus. Je conserve ma stratégie habituelle à 3 cannes : deux montages double empile au ver de sable, un montage double empile au couteau.

22h : Les baigneurs sont sortis de l'eau et j'ai enfin pu lancer ma première ligne armée de vers de sables. Je m'apprêtais à saisir une autre canne pour la lancer lorsque la première s'est agitée. Un petit marbré de 23cm s'est laissé séduire. Je le décroche et relance la ligne ainsi que ma deuxième canne.

22h10 : Une petite dorade de 21cm s'est laissé prendre. En la ramenant je remarque qu'elle a un second bas de ligne dans la gueule. Je la libère de ses deux hameçons et la relâche aussi tôt. Je réarme la ligne et la relance.

22h20 : Ma troisième canne n'est toujours pas prête. J'ai choisi de l'armer de deux couteaux mais l'eschage prend un peu de temps. Je commence par décortiquer un premier couteau, je l'enfile sur une aiguille et le ligature au fil de latex quand une touche se produit sur la canne que je viens de relancer. Je remonte un marbré de 25cm et un petit pageot acarné de 10cm.

Je réarme ma ligne au vers de sable et termine d'escher les couteaux sur la dernière ligne. J’enchaîne les deux lancers. C'est parti, les trois cannes sont à l'eau.

22h45 : En ramenant une canne au vers de sable, j'ai accroché le fond et perdu mon arraché et mon montage. Je change de bobine et l'équipe d'une nouvelle ligne que je lance aussi tôt au ver de sable. Dans la foulée la canne au couteau marque la touche. Je prends l'affaire en main, je ferre et le poisson est dessus mais je comprends très vite qu'il est petit. Au même moment une autre canne au vers de sable marque également la touche.

Je termine de remonter mon premier poisson, une dorade de 19cm relâchée, puis m'occupe de la seconde canne. C'est une dorade de 24cm que je relâche également.

A cet instant la dernière canne marque une touche. C'est une autre dorade de 24cm que je dois garder car elle refuse de repartir.

Après ce passage de haute activité, les choses se calment radicalement. Je prends des nouvelles de Jean-Marie qui m'informe avoir eu également beaucoup d'activité de petits poissons.

23h20 : Un nouveau passage de poissons vient animer la soirée. Un marbré de 34cm pour 468g s'est laissé prendre sur un vers de sable. Une dorade de 22cm a pris un couteau, je la relâche.

0h20 : Cela fait un moment que je n'ai pas eu de touche et j'envisage de rentrer. Je commence par ramener les lignes de quelques mètres pour voir si cela déclenche la touche. Bingo ! Après avoir mis 5 tours de manivelle sur ma ligne au couteau, la touche se produit. Je pense tout de suite à une dorade, mais c'est finalement un marbré de 31cm (400g) qui se présente.

La prise de ce poisson, qui s'est bien battu, me redonne espoir d'autant plus que j'ai enregistré une autre touche au même moment mais en arrivant trop tard sur la canne je l'ai ratée.

1h : Un pageot acarné de 10cm a pris un vers de sable. Je réarme et relance. 10 min plus tard c'est un marbré de 25cm qui s'empare de mon appât.

1h20 : Une dorade de 26cm a mordu sur un couteau. Je commence à rassembler un peu mon matériel et je répare mes bas de lignes abîmés.

2h30 : Une belle touche se solde par un poisson décroché. Je relance aussi tôt et l'histoire se reproduit. Je comprends alors que mes hameçons sont usés et que je dois les remplacer, ce que je fais aussi tôt.

2h50 : Un marbré de 28cm a pris mon ver et ne s'est pas décroché. J'ai eu raison de changer d'hameçon.

3h : Une touche minuscule marquée par le scion de ma canne me laisse penser qu'un pageot acarné est sur le coup. Finalement, c'est une dorade de 25cm.

4h10 : Un marbré de 33cm pour 480g a pris un de mes vers de sable.

4h30 : Une belle touche avec un poisson qui se bat un peu. J'espère que c'est une dorade un peu plus jolie mais non, c'est un congre que je remets immédiatement à l'eau.

5h : Une grosse touche s'accompagne d'un joli combat. J'y crois jusqu'au bout mais là encore c'est un congre qui est au bout. Il est plutôt joli, je l'estime à 2,5kg.

26/07/16 - Une soirée bien animée26/07/16 - Une soirée bien animée

5h15 : Un marbré de 37cm pour 660g vient clôturer la soirée.

26/07/16 - Une soirée bien animée

Résultat final

19 poissons dont 11 conservés.

  • 7 Dorades
    • 3 conservées : 24, 25 et 26cm
    • 4 relâchées : 19, 21, 22 et 24cm
  • 8 Marbrés
    • 8 conservés : 23, 2x25, 28 (320g), 31cm (400g), 33cm (480g), 34cm (468g), 37 (660g)
  • 2 Pageots acarnés
    • 2 relâchés : 2x10cm
  • 2 Congres
    • 2 relâchés : 60cm et 1m10 (env 2,5kg)
26/07/16 - Une soirée bien animée
26/07/16 - Une soirée bien animée

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article