Surfcasting Méditerranée

09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait

10 prises | Compte rendu de pêche par nuit noire où l'activité des poissons fut en deçà de nos espérances. Les crabes de sable ont fait la différence cette fois-ci.

Ma précédente partie de pêche s'est montrée bien animée deux jours plus tôt, c'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que j'attaque cette sortie dominicale pour laquelle Hamadi s'est joint à moi.

La passion d'Hamadi semble sans limite. Il a beaucoup pêché ces derniers temps, ce qui lui a permis de progresser très vite.

Les conditions climatiques du jour sont bonnes, la marée est montante jusqu'à 21h50 environ et nous sommes le soir de la nouvelle lune, les poissons devraient donc être en grande activité. La seule ombre au tableau concerne les couchers du soleil et de la lune, tous deux vers 20h15. Le fait que les deux astres se couchent en même temps devrait en théorie déclencher l'activité sur nos lignes mais cela signifie aussi que nous allons pêcher par nuit noire, ce qui m'inspire peu.

18h45 : Il n'y a presque personne sur la plage (un seul pêcheur), peut-être parce qu'il y a un match de l'équipe de France de foot à la télé ou tout simplement parce que l'on est dimanche et que le lendemain il faudra reprendre le travail.

Hamadi et moi profitons d'avoir le terrain libre pour déplier notre matériel sur le poste de notre choix. Je monte trois cannes dont une plus légère et sensible que les deux autres pour pêcher au crabe à moins de 100m.

J'ai trois appâts à mon menu : du vers de sable, du couteau et du crabe de sable.

19h50 : Le ciel se voile alors que le soleil et la lune sont presque couchés. Nous allons avoir une nuit sans étoile, je n'aime pas beaucoup ça.

J'inspecte mes lignes et découvre que mes crabes sont dévorés.

09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait

21h10 : Ma première dorade est mise au sec mais je la trouve trop petite et la remets à l'eau. Elle mesure 25cm et a mordu sur un crabe de sable sans occasionner de touche.

21h25 : Je viens de repérer une touche minuscule au couteau. Je tente de ferrer et parviens à piquer le poisson. C'est une petite dorade de 24.5cm que je remets également à l'eau.

21h35 : C'est au tour de la ligne au ver de sable de jouer. La canne vient de marquer une toute petite touche. J'attends quelques secondes et ferre. Cette fois-ci le poisson se bat un peu plus, c'est une dorade de 29cm que je décide de garder.

09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait

23h05 : Après un passage à vide où les crabes disparaissaient de mes hameçons, l'activité reprend. J’enchaîne trois prises à la suite, une sur chaque canne donc chacune sur un appât différent. La première dorade mesure 25cm et a été piquée sur un couteau. La seconde de 24cm est prise au crabe et la dernière de 23cm a mordu sur un ver de sable. A vrai dire, cette dernière n'a pas vraiment mordu le ver car je l'ai piquée sous la gueule.

09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait

Plus aucune de mes cannes n'est en train de pêcher. Je me dépêche de réarmer mes hameçons pour relancer mes lignes.

23h45 : Je trie mes appâts et remets un peu d'ordre dans mon matériel quand ma canne au crabe marque soudainement une grosse touche. Je me précipite sur la canne et ferre, le poisson est au bout et se bat bien. Le combat n'est pas très long mais énergique, le plaisir est d'autant plus grand que je travaille le poisson sur une petite canne fine.

Arrivée sur le sable, la dorade affiche 37cm sur la toise. Je la garde elle aussi.

09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait

23h55 : Une jolie touche au couteau me donne droit à un beau combat mais l'absence de coup de tête me fait très vite soupçonner la présence d'un congre au bout du fil. C'est donc sans surprise que je remonte un congre de 75cm.

09/09/18 - Entre le foot et la pêche, mon choix est fait

1h30 : Hamadi prend le chemin du retour car il doit se lever tôt pour aller au travail. Après son départ je commence à ranger le matériel en laissant pêcher la ligne au crabe le plus longtemps possible. Je prends deux dorades de plus de 27cm et 25cm sur de petits crabes de sable.

Fin de la sortie. Le résultat, quelque peu moyen, est sauvé par la prise d'une jolie dorade.

Résultat final

10 poissons enregistrés dont 2 conservés

  • 9 Dorades
    • 2 conservées : 29 et 37cm
    • 7 relâchées : 23, 24, 24.5, 3x25 et 27cm
  • 1 Congre
    • 1 relâché : 75cm
Commenter cet article
A
Il va falloir que je m’intéresse de plus près aux cycles de la lune .<br /> Jusqu'à présent je me contentais de noter les périodes solunaires données par MaréePeche mais sur La Rochelle ce n'est pas flagrant ainsi hier j'avais noté "activité très élevée entre 19H44 et 21h44 transit lunaire" ; j'ai pêché à trois cannes sept hameçons de 19h35 à minuit sans la moindre touche...
Répondre
J
Ce n’est pas une science exacte et on peut parfois avoir de bonnes ou de mauvaises surprises mais si l’on cumule les périodes solunaires avec les heures des marées et les informations climatiques (houle, vent) alors on peut parvenir à une estimation convenable.<br /> <br /> J’arrive même parfois à prévoir l’heure approximative de la baisse d’activité ou de son retour