Surfcasting Méditerranée

Fabriquer une table à montages

Bonjour à tous,

Aujourd'hui je vous propose quelques schémas pour fabriquer vous-même une table à montages simple et légère à moindre coût.

Difficiles à trouver dans le commerce, les tables à montages sont des produits coûteux que l'on doit souvent importer d'Espagne ou d'Italie. Pour cette raison, il est plus pratique et avantageux de fabriquer soi-même une table qui corresponde à nos attentes.

Note : Il s'agit ici d'un projet que je n'ai finalement pas réalisé car j'ai récupéré une table en aluminium faite par un ami. Pour cette raison, je n'ai pas de photo de la fabrication ni du résultat final à vous montrer.

Utilité d'une table à montages

La table à montages est un accessoire qui n'est pas indispensable mais est intéressant à posséder pour réaliser facilement et rapidement des séries de montages standardisés.

Il s'agit ici de réaliser des montages de surfcasting détachables munis d'empiles fixes comme les montages à 2 empiles ou à 3 empiles. La table ne présente aucun intérêt pour la réalisation de montages coulissants ni pour les montages où les empiles sont déplaçables car bloquées par des ligatures ou des stop-floats.

La table présente deux intérêts majeurs :

  • Standardiser la longueur des montages et l'écartement entre les émerillons pour utiliser des longueurs d'empiles fixées à l'avance
  • Tendre correctement le fil pour coller les perles en série (et les laisser sécher)

Réaliser à l'avance des séries de montages stockés à la maison vous permettra d'avoir toujours des montages de rechange pour refaire votre caisse de pêche en un minimum de temps. Ce petit détail d'organisation sera grandement appréciable lorsque la saison battra son plein et que vous préférerez sortir pêcher plutôt que de refaire des montages.

Liste des matériaux

  • 4 tasseaux de bois de 2m
  • 10 équerres d'assemblage
  • 2 charnières
  • des vis à bois
  • des clous à tête plate
  • des clous tête homme

La structure de la table sera réalisée au moyen des tasseaux de bois. Libre à vous de choisir des tasseaux carrés ou rectangulaires et de sélectionner l'épaisseur qui vous convient. Faites en sorte de pendre des tasseaux les plus droits possibles (il est fréquent qu'ils se voilent en séchant).

Note : Vous pouvez réaliser votre table en aluminium si vous le souhaitez mais pour des raisons économiques et pratiques, j'ai choisi ici de la fabriquer en bois.

Les équerres d'assemblage existent en métal ou en plastique. Leur format et la matière dont elles sont faites n'ont aucune importance. Les charnières serviront à assembler les deux moitiés de la structure en permettant à la table de se replier sur elle-même.

On fixe les charnières et on assemble la structure sur les équerres avec les vis à vois. Les clous à tête plate seront utilisés pour retenir l'agrafe du plomb au bas du montage et les clous tête homme serviront à maintenir la tête du montage (gros émerillon ou boucle de fil).

Réalisation

On commence la construction par la découpe des tasseaux qui permettront de fabriquer la structure en bois. La structure sera montée un peu à la manière d'une échelle.

Dans cet exemple, j'ai choisi de réaliser une table d'une longueur de 2m55 et d'une largeur de 30cm prévue pour 4 longueurs différentes de montages. Adaptez la vôtre selon vos envies.

Pour faciliter le rangement de la table, j'ai intentionnellement raccourci l'une des deux moitiés de 5cm par rapport à l'autre. Cette petite asymétrie permettra à la table de se replier correctement sans que les clous de la tête et du pied de la table ne se chevauchent.

Fabriquer une table à montages

Assemblez ensuite les "barreaux" de l'échelle au moyen des équerres et des vis à bois. Positionnez les barreaux intérieurs de manière à obtenir les longueurs voulues de vos montages. Ici, j'ai positionné les barreaux pour la réalisation de montages de 1m20, 1m50, 2m et 2m50 de long (longueur maximale de la table).

Terminez l'assemblage de la structure par la pose des charnières.

Note : Les barreaux d'une moitié de la table ne doivent jamais tomber en face d'un barreau de l'autre moitié lorsque vous la repliez.
Fabriquer une table à montages

Maintenant que la structure est montée, il ne reste plus qu'à poser les clous qui permettront de tendre les montages.

Dans l'exemple suivant je n'ai posé que 10 clous par barreau pour que le schéma reste lisible mais vous pourriez en poser beaucoup plus.

Je vous invite à tracer une ligne et à marquer l'emplacement de chaque clou pour que votre table soit parfaitement régulière.

Votre table à montage est maintenant terminée, c'est aussi simple que ça...

Fabriquer une table à montages

Une fois repliée, la table à montage occupe très peu de place et se montre suffisamment légère pour être déplacée avec aisance.

Fabriquer une table à montages

Astuces d'utilisation

Repères visuels

Pour faciliter la standardisation de vos montages il est souhaitable de placer des repères visuels. Ces repères ont pour but de vous aider à positionner correctement les émerillons de vos empiles pour coller les perles au bon endroit et vous garantir des empiles toujours de même longueur.

Plusieurs solutions sont possibles mais l'une des plus efficaces et des plus simples consiste à tendre un fil élastique pour marquer l'emplacement voulu des émerillons. Ce fil pourra aussi être tendu par dessus les montages pour une meilleure visibilité du repère.

Tendre des montages trop courts

Faire ses nœuds de sorte que tous les montages soient strictement de la même longueur demande une certaine habitude. Il est possible que vous vous retrouviez de temps en temps avec des montages légèrement trop courts qui ne peuvent pas être tendus entre les clous.

Pour contourner le problème vous pouvez utiliser de petits élastiques qui compenseront les quelques centimètres qui manquent à vos montages pour les tendre entre les clous.

Fabriquer une table à montages

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

franc11 10/06/2019 19:23

hello Jérémie,
il m'a été rapporté cet aprèm par une connaissance une pêche nocturne a la grosse dorade a Sète avec 15 poissons dont 5 de gardé entre 40 cm et une 49 cm.
au crabe rose et vert.tu a eu vent de cette sortie

franc11 11/06/2019 15:09

dans les canaux mais je sais pas ou

Jérémie 10/06/2019 20:05

Non. Dans le port ou en plage ?

franc11 05/06/2019 14:16

nous attendons ton CR avec impatience.

mais je pense que l'eau est encore froide avec ce nord-ouest permanent et fort.
tu nous diras a quelle distance sont les poissons, si tu a eu des touches.

franc11 04/06/2019 13:54

hello Jérémie,
je vois que tu n'es tjrs pas sorti tremper le fil moi non plus avec ces phases de nord-ouest très fort.

t'a personne de ton équipe de copains qui t'a parlé d'une sortie ?

Jérémie 04/06/2019 15:54

Si je suis sorti le week-end dernier mais je n’ai pas eu le temps de poster les comptes rendus.

franc11 20/05/2019 12:00

hello Jérémie,

tu a fait une sortie dernièrement.
perso g tendu le fil il y a deux semaines sur la Nouvelle et pas une touche.
faut dire que je n'avais que des DD achetées a décat mais très petites et difficiles a enfiler,et des bibis,mais je pense que cette vague de froid y est pour quelque chose.

Jérémie 20/05/2019 14:19

Non, je ne suis pas sorti pêcher sinon j'aurais posté le compte rendu :)
J'ai beaucoup de travail et de déplacements en ce moment, le week-end je suis mort de fatigue et n'ai pas le courage d'aller pêcher (surtout par ce temps).

franc11 14/05/2019 17:04

hello Jérémie,

tu emploi quoi comme modèle d'hameçon palette ou anneau.

est-ce que cette différence va selon le choix de l'appât ou sa grosseur.

perso je préfère la palette mais sans raison

Jérémie 17/05/2019 01:22

Noeud de grinner (voir l’article sur les noeuds) ou alors j’enferme l’hameçon dans une grande boucle (pour les vers fins)

franc11 16/05/2019 10:11

pour le nœud tu fais lequel ,perso j'utilise le palomar simple et rapide.

pour la palette le nœud courant tout aussi rapide et facile.

Jérémie 14/05/2019 18:37

Hello Franc,

J'utilise des hameçons à œillet pour des raisons pratiques. Cela me permet de pouvoir couper mon fil pour éliminer les quelques centimètres endommagés puis rattacher mon hameçon en un clin d’œil.
J'ai aussi plus de facilité à enfiler des vers fins comme de petits vers de sable en déportant le nœud au dessus de l’œillet (j'enferme l'hameçon dans une boucle de 2cm).

C'est une question de goût, l'usage de l'un ou l'autre n'a pas de grande importance. Chacun utilise ce qu'il trouve le plus pratique. Pour moi ce sont les œillets mais mon ami Fabio ne jure que par les palettes par exemple.

franc11 03/05/2019 16:42

hello Jérémie,
encore une fois c au top,t génial.