Surfcasting Méditerranée

La Bogue

Autre membre de la famille des sparidés, la bogue est le poisson qui sauve les sessions de pêche difficiles.
Source : Georg Mrkvicka, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gelbstriemenbrasse_Boops_boops_Rovinj_Georg_Mrkvicka.jpg

Source : Georg Mrkvicka, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Gelbstriemenbrasse_Boops_boops_Rovinj_Georg_Mrkvicka.jpg

La Bogue

Nom scientifique : Boops boops
Nom anglais : Bogue   /   Nom espagnol : Boga

Petit poisson au corps allongé et de section ovale, la bogue appartient à la grande famille des sparidés comme les sars, les dorades et le marbré.

L'espèce est très répandue sur les côtes méditerranéenne et atlantique où elle vit en banc de quelques dizaines à plusieurs milliers d'individus. En journée, les bancs de bogues ont tendance à chercher le calme d'une eau profonde et remontent à la surface pendant la nuit.

La bogue est facilement identifiable à ses flancs argentés, son dos beige à jaune aux reflets dorés avec une ligne latérale bien visible, sa petite bouche protractile (étirable) et ses gros yeux. La taille moyenne des bogues se situe entre 15 et 22cm mais il peut arriver d'en attraper des beaucoup plus grosses. J'en ai déjà attrapé une de 32cm et sur l'un de mes amis en a attrapé une d'une quarantaine de centimètres pendant une manche du championnat de France sur la côte atlantique.

La chair de la bogue n'est pas très connue du consommateur et pourtant elle est ferme et légèrement fumée, pour peu que le poisson soit de belle taille (une vingtaine de centimètres). Les individus les plus petits ont parfois un goût de vase et les arêtes sont difficiles à trier, il n'est donc pas intéressant de prélever les petits individus.

Poisson fragile, la bogue ne survit pas longtemps si elle a été piquée profondément et ne survit pas bien longtemps en tant que vif non plus. Faute de mieux elle pourra vous servir de vif de dépannage malgré tout.

Remarque : Faites attention à vos vêtements et vos chaussures. Lorsque la bogue est stressée elle a tendance à déféquer abondamment, surtout lorsqu'on la tient en main...

Source : Roberto Pillon, CC BY 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/3.0>, via Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Boops_boops_shoal.JPG

Source : Roberto Pillon, CC BY 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/3.0>, via Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Boops_boops_shoal.JPG

Signes distinctifs

  • Corps allongé de coupe ovale
  • Gros yeux
  • Petite bouche protractile orientée ver le haut
  • Ligne latérale noire bien nette
  • Deux à trois rayures latérales de couleur jaune à bronze, souvent discrètes
  • Dos gris à bronze, flancs argentés arborant parfois des reflets dorés
  • Longue nageoire dorsale
  • Petite tache noire à la base des nageoires pectorale
Source : https://www.glaucus.org.uk/Bogue.htm

Source : https://www.glaucus.org.uk/Bogue.htm

La Bogue
La Bogue

Pêcher la Bogue

En journée la bogue se tient surtout dans des couches d'eau relativement profondes et c'est en bateau qu'on arrive à la pêcher en recherchant des bancs de maquereaux ou de chinchards.

Pendant la nuit, les bancs de bogues remontent dans les couches d'eau supérieures et se rapprochent de la côte. La nuit est donc le moment le plus propice pour pêcher les bogues en surfcasting.

Les bogues arrivent généralement tard dans la nuit. Si vous avez de la chance, leur arrivée coïncidera avec une période de sous-activité des autres espèces et pêcher la bogue sera alors un moyen de garder une activité sur les lignes en l'absence des poissons nobles. En revanche, si vous n'avez pas de chance, les bogues peuvent vous faire vivre un cauchemar en débarquant sans prévenir sur vos lignes entre deux prises de marbré ou de dorade. Il devient alors difficile de s'en débarrasser.

Les bogues sont des poissons populaires dans les concours de pêche car il est possible d'en pêcher un bon nombre lorsqu'on a trouvé un banc mais il faut bien admettre que la petite taille des bogues et leur faible combativité ne procurent aucun plaisir au bout de la ligne. Toutefois, même si vous ne pratiquez pas la compétition vous pourrez vous prendre au jeu que représente le défi de trouver un banc et de réaliser une pêche rythmée basée sur le nombre des captures.

Il peut arriver d'attraper des bogues en pêchant au fond mais il s'agit de prises accidentelles car les bogues préfèrent naviguer entre deux eaux. Les montages flottants sur pop-up ou perles flottantes sont sans surprise les plus efficaces pour pêcher les bancs de bogues.

Inutile de choisir des appâts coûteux et sophistiqués, les bogues mangent tout ce qu'elles trouvent ! Vous pourrez en attraper sur tout type de ver mais également en pêchant au couteau décortiqué ou à la moule alors faites simple et économique : pêchez avec des demi-dures.

Pensez enfin à bien vérifier l’état de votre bas de ligne avant de relancer. La dentition des bogues est particulièrement tranchante et elles peuvent rapidement endommager le fil d'un bas de ligne.

Source : jimmyweee, CC BY 2.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/2.0>, via Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Genova_(5647590014).jpg

Source : jimmyweee, CC BY 2.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/2.0>, via Wikimedia Commons. https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Genova_(5647590014).jpg

Partager cet article

Repost0