Surfcasting Méditerranée

Conseils pour augmenter la distance de pêche

Suite à une discussion avec un pêcheur qui débutait le surfcasting, j'ai eu envie d'écrire un article sur la pêche à longue distance pour résumer les conseils que je lui ai donnés.

Avant toute chose, sachez que je suis loin de faire partie des spécialistes de la discipline car ma technique de lancer est très perfectible mais je connais un certain nombres d'astuces qui m'ont permis de gagner 20m.

Pêcher à longue distance ne s'improvise pas. Cela demande un peu de préparation et bien que ce ne soit pas toujours nécessaire, vous devez être prêt le jour où le besoin se présente.

Comme vous pourrez trouver beaucoup d'avis contradictoires sur la question, je vous donne ici quelques repères pour augmenter les distances de vos lancers.

Soignez l'aérodynamisme de vos montages

Comme tout corps qui doit être propulsé dans l'air, un montage à l'aérodynamique soigné volera mieux et plus loin qu'un autre. Évitez absolument les montages en ligne avec plombs percés de type montage méditerranéen. Il sont très peu aérodynamiques. Préférez les montages à empiles où le plomb se situera en bas du montage.

La forme du plomb a son importance. Les plombs de casting sont les plus adaptés aux lancers à longue distance. Il existe de nombreux modèles comme les plombs Bullet, Bomba, DCA ou Portugues (à ne pas confondre avec le portugais pyramidal). Tous offrent de très bonnes performances de vol.

Utilisez des appâts de petites tailles comme les vers de sable. Les gros appâts comme les couteaux, coques, bibis entiers ou crabes ralentissent fortement le vol de votre montage.

Vous pouvez améliorer grandement l'aérodynamisme de votre montage en utilisant un accroche appât. L'accroche appât assurera à votre appât de rester bien aligné avec le plomb lors du lancer. Le gain obtenu avec un accroche appât sera particulièrement important sur de gros appâts. Il existe de nombreux montages différents avec accroche appât mais je vous recommande particulièrement le montage clippé bas avec IMP1.

Limitez autant que possible le nombre d'accessoires de grosse tailles sur votre montage comme les émerillons pater noster, les gros émerillons, les grosses perles. Essayez autant que possible d'utiliser des accessoires miniatures (micro-perles, micro-émerillons) qui seront plus légers et offriront moins de résistance à l'air.

Conseils pour augmenter la distance de pêche

Remplissez correctement vos moulinets

Ce conseil est un petit rappel de bonne pratique que beaucoup connaissent déjà : une bobine de moulinet bien remplie permet au fil de se libérer plus facilement.

Une bobine insuffisamment pleine limite fortement la distance de lancer car le frottement du fil sur la lèvre de la bobine freine la ligne et ralentit la course du plomb. Moins la bobine est pleine, plus le fil frotte sur la lèvre et inversement.

Attention à ne pas trop remplir vos moulinets. Un moulinet trop rempli cause régulièrement des perruques. Il arrive en effet qu'une spire se déroule en entraînant une autre spire du dessous. Le nœud ainsi formé est quasiment irrécupérable et il ne vous restera plus qu'à tout couper.

Conseils pour augmenter la distance de pêche

Pour pêcher loin, pêchez fin !

Ce dernier conseil découle du précédent et pourtant il va peut-être surprendre certains d'entre vous.

Pour gagner en distance, remplissez vos moulinets avec un fil fin. Bien entendu, il faut rester raisonnable et conserver un nylon suffisamment résistant pour ne pas casser à chaque touche.

Pourquoi un fil fin permet-il de gagner en distance ?

En diminuant le diamètre de votre ligne vous allez jouer sur le volume du fil. La surface de frottement et le poids du fil sont directement lié à son volume.

  1. Plus le fil est fin, plus la surface de contact avec la lèvre du moulinet et les anneaux est mince. Le frottement du fil diminue avec son diamètre.
  2. Le volume de fil retiré à la bobine à chaque fois qu'une spire est déroulée sera moindre avec un nylon de plus faible diamètre. En conséquence, la bobine se creuse moins vite lorsqu'elle se vide et donc le fil frotte moins sur la lèvre de la bobine.
  3. Enfin, un nylon plus fin sera aussi plus léger pour la même longueur. Le poids du fil que dois tracter le plomb augmente au fur et à mesure que le fil se déroule. Plus le fil est léger et moins son poids pénalisera le vol du plomb.

Pour vous aider à prendre conscience du gain apporté par la diminution du diamètre, j'ai réalisé de rapides calculs.

  • Fil de référence : 20/100 (0.20mm)
  • 22/100 : 21% plus volumineux et plus lourd qu'un fil de 20/100
  • 24/100 : 44% plus volumineux et plus lourd qu'un fil de 20/100
  • 26/100 : 69% plus volumineux et plus lourd qu'un fil de 20/100
  • 28/100 : 96% plus volumineux et plus lourd qu'un fil de 20/100
  • 30/100 : 125% plus volumineux et plus lourd qu'un fil de 20/100

N'ayez donc pas peur de pêcher fin si votre poste est dégagé et sans obstacle. Pour les plages de sable que je fréquente, mes bobines sont remplies de 16/100 ou 18/100 qui m'offrent tous deux un bon compromis entre finesse et résistance linéaire.

Le dernier intérêt d'un fil fin est de limiter la prise au courant et au vent. Votre bannière fine sera moins soumise à la force des éléments ce qui vous permettra de maintenir votre ligne en place sans avoir à utiliser des plombs plus gros ou moins aérodynamiques.

Diamètre de l'arraché

Pêcher avec des fils fins nécessite l'utilisation d'un arraché conique pour ne pas casser au lancer.

Comme on connaît souvent la résistance du fil que l'on achète mais rarement celle de l'arraché, je vous recommande de prendre un arraché de diamètre légèrement supérieur à celui de votre corps de ligne.

Exemple : pour un fil de 18/100, je prends un arraché qui démarre en 20/100 et termine en 57/100. Si la ligne est prise au fond, la casse intervient le plus souvent au niveau du nœud d'arraché.

Et le bas de ligne alors ?

Contrairement à toutes les pratiques habituelles, ici notre bas de ligne (empile) sera plus épais que notre corps de ligne pour résister aux dents des poissons et aux attaques des crabes.

Cela peut paraître contraire à tout principe de précaution et pourtant c'est ainsi que se pratique le surfcasting moderne en Méditerranée. Dans la mesure où le fond est propre et que le risque d'accrocher un obstacle est très faible, il est inutile de pêcher fin en bas de ligne.

Conservez vos bas de ligne habituels, entre 20 et 25/100.

Améliorez votre gestuelle de lancer

Une fois que vous avez optimisé tout ce qui pouvait l'être sur votre ligne, il ne vous reste plus qu'à améliorer votre technique de lancer.

Le geste de lancer est sans doute l'une des choses les plus difficiles à faire évoluer. Progresser demande de l’entraînement. Si vous le pouvez, faites vous accompagner d'un pêcheur expérimenté qui analysera vos défauts et vous prodiguera de bons conseils.

En quoi le geste de lancer est-il si important ?

La question mérite d'être posée. En quoi faire évoluer le geste de lancer permet-il de gagner en distance ?

La réponse est simple : avec un geste approprié, votre canne sera chargée plus efficacement et l'énergie renvoyée catapultera votre plomb bien plus loin.

Beaucoup de pêcheurs compensent le manquent de technique par la force. Si la distance obtenue est parfois satisfaisante, elle reste inférieure à ce que pourrait obtenir la même personne avec un geste plus technique correctement effectué.

Quelle technique de lancer utiliser ?

Le lancer sud-africain est le lancer longue distance le plus utilisé en Méditerranée. Il est à la fois puissant et vous permet d'utiliser vos montages habituels sans adaptation particulière.

Si vous débutez, je vous conseille de ne pas brûler les étapes et de travailler votre technique progressivement. Commencez par faire en sorte de maîtriser le lancer en plomb posé puis décalez progressivement votre plomb jusqu'à vous trouver en position du lancer sud africain.

Soyez patients et persévérants. Certaines personnes progressent vite et d'autres (comme moi) ont besoin de plusieurs années avant de maîtriser les gestes.

Recherchez l'angle idéal

Lorsque vous lancez votre plomb, la trajectoire de départ de celui-ci forme un angle avec le sol. Cet angle dépend de votre gestuelle de lancer et de l'instant où vous allez libérer le fil.

D'après les calculs de trajectoire parabolique des projectiles, l'angle parfait est de 45° car c'est celui qui permet d'obtenir la plus grande distance de chute.

Si vos lancers décollent approximativement à 45°

Bravo à vous ! Votre plomb prend une trajectoire idéale qui aboutira à la distance maximale que vous puissiez espérer (pour la quantité d'énergie que vous avez insufflé au plomb).

Vous pouvez certainement gagner de la distance en travaillant l'amplitude et la vitesse d’exécution de votre geste dans le but d'augmenter la quantité d'énergie que vous transmettez au plomb.

Si vos lancers décollent avec un angle inférieur à 45°

Une partie de l'énergie que vous avez transmise au plomb sera perdue (inutilisée) car celui-ci n'est pas monté assez haut. En conséquence, la distance de chute de votre plomb est réduite.

Parmi toutes les raisons qui vous amènent à lancer trop bas, les deux plus courantes sont les suivantes :

1) La bannière est un peu trop courte et le plomb suit la course du scion de trop près pour vous. En conséquence, vous lâchez votre doigt avec du retard alors que le plomb a déjà dépassé l'angle idéal.

Essayez en premier de rallonger un peu la bannière avant de lancer. Cela corrige souvent la situation sans autre effort nécessaire.

2) Le blocage de la canne à la fin du geste de lancer est trop bas ou manque d'assurance et de fermeté.

Pour réaliser le blocage de la canne plus haut, il suffit généralement de modifier la portée de votre regard. Vous devez viser plus loin et plus haut que la mer. Pointez votre regard vers le ciel (sur un nuage par exemple ou bien une cible imaginaire). N'ayez pas peur d'exagérer un peu pour vous forcer à regarder franchement en l'air plutôt qu'à l'horizon.

Si vos lancers montent en cloche avec un angle bien supérieur à 45°

Là encore la distance de vos jets se trouve pénalisée. Une partie de l'énergie transmise au plomb est gaspillée pour le faire monter plus que nécessaire. Plusieurs hypothèses sont probables :

1) Vous avez du mal à résister à la pression du lancer. Votre doigt a donc tendance à libérer le fil trop tôt par réflexe car il ne parvient plus à le retenir. Non seulement votre plomb monte en cloche mais la canne n'a pas non plus eu le temps de restituer toute l'énergie emmagasinée. Vous êtes doublement perdant sur la distance !

Le moyen le plus rapide de corriger le problème consiste à rallonger la bannière pour retarder l'instant où la pression exercée sur votre doigt l'oblige à relâcher le fil.

Ne tenez pas votre fil du bout du doigt mais plutôt sur la seconde phalange que vous allez plaquer contre la canne ou contre le pied du moulinet. La saisie n'en sera que meilleure.

En dernier recours, faites un essai avec du matériel plus léger qui exercera moins de pression sur votre doigt comme un plomb moins lourd ou une canne plus souple.

2) Votre bannière est trop longue. Le plomb a alors un un retard important sur votre canne. Lorsque celle-ci termine sa course, votre plomb est loin derrière en train de monter et prend une trajectoire inappropriée.

Réduisez la longueur de bannière avant le lancer pour mieux sentir votre plomb et diminuer son retard sur le mouvement de la canne. Attention toutefois de ne pas trop raccourcir la bannière pour ne pas vous retrouver dans la situation précédente.

3) Vous manquez de synchronisation dans votre geste et relâchez le fil trop tôt.

Entraînez-vous à vitesse réduite pour acquérir une gestuelle plus efficace. Répétez les entraînements pour qu'elle devienne naturelle.

Utilisez un matériel adapté

Le plus gros frein que je connaisse dans la progression au lancer est l'utilisation d'un matériel trop lourd et trop puissant.

Si vous sentez que vous ne parvenez plus à progresser depuis quelques temps alors faites un essai avec du matériel plus léger si vous le pouvez. Je parle ici du poids du matériel mais aussi de sa puissance réelle (à différencier de la puissance indiquée sur la canne).

Un matériel plus léger vous aidera à mieux sentir le mouvement de votre plomb et facilitera le blocage de la canne à la fin du geste. Vous progresserez ainsi plus facilement jusqu'à ce que vous soyez prêt à utiliser du matériel plus lourd et plus raide.

Conclusion

Sans même parler d'atteindre des distances record, les quelques astuces données dans cet article vous permettront sans doute de gagner plusieurs mètres. Il ne vous restera plus qu'à vous entraîner au lancer pour exploiter vos cannes au maximum.

J'espère que cet article vous aura appris quelques petites choses. N'hésitez pas à laisser votre avis en commentaire et à partager vos astuces.

A très bientôt pour un prochain article.

Partager cet article

Repost0

Commenter cet article

bebel 20/04/2018 06:26

Merci pour ces explications clair et net comme de l eau de roche !!! Une question s impose quel canne et moulinet utilise tu ? merci

Jérémie 20/04/2018 08:12

Bonjour.

J'utilise du matériel plutôt haut de gamme et léger car je suis assez exigeant sur le confort de pêche et je ne suis pas très costaud mais je tiens à préciser qu'il n'est absolument pas nécessaire d'acheter du matériel très haut de gamme pour pêcher à longue distance.

En ce moment je pêche avec le matériel suivant :

Moulinets
- Shimano Aero Technium MGS XSB

Cannes
- Yuki Orata TRT 4m50 100-250g (pesée à 513g)
- Colmic Zero Seven F1 4m30 100-250g (pesée à 475g)

Ce sont des cannes hybrides plutôt légères comme le montre leur poids réel.
La Yuki est fine, souple et sensible alors que la Colmic est un peu plus raide et se montre plus performante au lancer.

Je viens aussi d'acquérir une Akios Airspeed (reçue hier) que je testerai ce soir pour la première fois. C'est en principe une très bonne lanceuse.

J'utilise un matériel différent pour m’entraîner au lancer car j'ai cassé une Zero Seven et depuis je crains de casser mon matériel de pêche en cherchant à battre mon record.
Ma canne de lancer est une canne à répartition Century C3LD (Carbon Metal CCC Low Diameter). En raison de son poids et de sa puissance supérieure je ne parviens pas à faire aussi bien qu'avec mes Zero Seven F1 mais au moins je suis certain de ne pas la casser :).

Des articles détaillés sur mon matériel paraîtront prochainement. Ils seront publiés d'ici le mois de septembre.

Boumed 23/07/2017 08:05

Merci Beaucoup

Boumed 22/07/2017 20:10

Bonjour et vraiment merci pour cette excellente explication et pour cet effort
J’ai envie de poser une ou deux questions car je débute en surfcasting.
voilà donc j’ai envie de savoir quelle est la langueur d'un corps de ligne et d'un bas de ligne pour faire un bon lancer ,et aussi si j’ai bien compris le fil de mon moulinet sera plus fin que celui de mon bas de ligne et aussi plus fin que celui de mon corps de ligne? (ou bien le diamètre de mon fil du moulinet sera le même que mon corps de ligne).
et en dernier j'ai envie de savoir quelle genre de fil aura chaque partie de mes fils (fluorocarbone par exemple?).
.
Merci et je te passe un grand salut d'Algérie et merci encore.

Jérémie 23/07/2017 07:48

Il y a plusieurs choses que tu peux régler sur un moulinet comme le remplissage des bobines ou le frein. Le remplissage des bobines est une question d'habitude. Il faut remplir suffisamment pour ne pas perdre en distance de lancer, mais pas trop pour éviter les perruques (noeuds).

Lorsque tu combats un poisson de grosse taille, tu dois effectivement le fatiguer pour éviter qu'il ne casse ta ligne ou ton hameçon. Pour cela tu dois mouliner avec prudence, lentement et sans brutalité en ayant pris soin de régler ton frein pour qu'il libère du fil si le poisson vient à tirer violemment. Tu dois prendre ton temps, "travailler" le poisson en amortissant ses coups de tête et ses départs jusqu'à ce qu'il se laisse remonter. C'est une question d'habitude, tu y arriveras rapidement. Regarde faire d'autres pêcheurs et tu comprendras très vite comme procéder.

Lorsque tu lances avec force, le frein de ton moulinet doit être serré au maximum pour éviter que le fil ne se libère et ne glisse sous le doigt. Un fil qui glisse sous le doigt peut tailler profondément la peau. Cela m'est arrivé quelques fois, c'est très douloureux et ça m'a servi de leçon.
Une fois que tu as lancé, tu dois penser à régler de nouveau ton frein pour combattre un prochain poisson.

Boumed 23/07/2017 07:13

Bonjour et merci pour cette explication tres claire,
J’ai deux questions stp si tu peux donner une explication aussi claire que la précédente (si tu as le temps bien sûr)
01- Comment régler son mouline ?
02- Va-t-il une méthode précise pour ramener le poisson ou il suffit juste de rouler le fil avec le moulinet ? car j’ai entendu sur YouTube il faut fatiguer le poisson (chose que je n’ai pas compris)

Jérémie 23/07/2017 05:06

Bonjour Boumed.
Dans le moulinet j'utilise du nylon 16/100 à 20/100 auquel je rattache un arraché conique qui termine en 60/100. L'arraché est très important pour ne pas casser la ligne au lancer.

Le corps de mes montages est en fil de 50/100 également pour résister à la force des lancers car en dessous de 50 je casse les montages et je perds mes plombs lorsque je lance. Tu peux utiliser du nylon ou du fluorocarbone, cela ne fait pas beaucoup de différence. La plupart de mes montages mesurent 1m50 à 2m pour 2 empiles et 2m à 2m40 pour 3 empiles.

Mes empiles (bas de lignes) sont en fluorocarbone de 22 à 25/100 et mesurent 10-15cm de moins que mon montage.

Pour rappel : je pêche des plages de sable sans roche. J'ai peu de chance de voir ma ligne s'accrocher au fond. Si tu as aussi des plages de sables du côté de chez toi alors tu peux suivre ces conseils. Si par contre tu as des rochers alors mieux vaut éviter de pêcher aussi fin.