Surfcasting Méditerranée

Ça bouge au catalogue Yuki 2022 !

Bonjour à tous,

La mouture 2022 du catalogue Yuki introduit plusieurs nouveautés et changements dans la gamme de cannes qui laissent planer un certain mystère.

Vous trouverez ici un résumé des éléments qui m'ont sauté aux yeux.

Des changements surprenants

Cette année, Yuki a décidé de nous surprendre en réalisant des changements de désignation, des repositionnement de gamme et des révisions de modèles existants.

La gamme Saiko est renommée Saikou

La gamme Saiko a été renommée Saikou (avec un "u"). C'est un changement plutôt étrange.

Au-delà de considérations marketing qui seraient un peu difficile à comprendre, il est possible qu'une différence existe dans le processus de fabrication. Ainsi, l'une des hypothèse qui me vienne en tête est que Yuki a pu changer de circuit d'approvisionnement de ses blanks et marque le coup en renommant légèrement la gamme.

Adieu Aston One, bonjour Saikou Aston One

La Aston One est rééditée sous le nom de "Saikou DSC Aston One" et présente un changement de finition esthétique : finit la peinture intégrale, la nouvelle Aston One reprend la charte graphique des Saiko/Saikou.

Le poids de ce nouveau modèle diminue et sa puissance est légèrement réévaluée à la baisse par rapport à la génération précédente.

Une Saikou DSC Light version 2 ?

La Saiko DSC Light, sortie en 2021, est renommée "Saikou DSC Light". Sa puissance maximale augmente de 20g (140g) et le poids de la canne diminue.

Il semblerait bien que nous soyons là aussi en présence d'une révision du modèle, mais cela a de quoi laisser perplexe après seulement 1 an de commercialisation.

Un catalogue qui s'étoffe un peu plus

Au-delà des changements évoqués plus haut, Yuki a également enrichit son catalogue de nouveaux modèles. Ceux-ci s'ajoutent aux modèles déjà existants sans pour autant les remplacer.

De nouveaux modèles

Le catalogue Yuki, déjà très riche, voit apparaitre de nombreux nouveaux modèles.

Ainsi, la gamme Saikou s’agrandit avec l’arrivée des modèles DSC A16, DSC A15, DSC A14 et DSC A8 Sensitive. En dehors du numéro du modèle qui évoque un positionnement supérieur aux modèles de génération précédente, aucune information précise ne permet de savoir comment ces nouvelles cannes se placent par rapport à la génération précédente.

Sur le papier, la DSC A15 se rapproche de la Saiko A10, la DSC A14 semble proche de la Saiko A11. Un essai sur le terrain sera nécessaire pour faire la lumière sur les différences réelles entre ces modèles.

Des modèles réédités en version DSC

Certains produits, au catalogue depuis plusieurs années, sont révisés en une nouvelle génération/déclinaison "DSC".

La Neox Kenta et la Neox Maseraty sont ainsi modernisées en versions "Neox DSC Kenta" et "Neox DSC Maseraty".

  • La finition esthétique change et s’inspire des Neox Legend et 360 avec des brins en carbone brut et la pointe de scion équipée d’une bande réfléchissante.
  • Les poids de la Kenta DSC baisse.
  • Le poids de la Maseraty DSC augmente.

Les mythiques Neox 911 SF et Neox 911 SF Sensitive sont modernisées en "Neox DSC 911 SF" et "Neox DSC 911 SF Sensitive".

  • Le poids des cannes augmente.
  • Leur scion se dote d'une bande réfléchissante.

En 2021, Yuki avait déjà sorti ses premières Saiko DSC. En 2022, la marque continue de transformer la gamme en modernisant d'autres modèles sous la forme de Saikou DSC, dont voici quelques exemples :

  • Saikou DSC A9 : Anneaux MN et non plus KW comme sur la A9
  • Saikou DSC A8 : Changements essentiellement esthétiques par rapport à la A8
  • Saikou DSC A7 : Anneaux MN au lieu des anneaux LR. Le poids diminue d'environ 30g.

Conclusion

Si l'on apprécie les efforts réalisés par les marques pour innover et dynamiser le marché, la grande quantité de modifications apportées dans la gamme Yuki pose quelques questions.

Comment doit-on interpréter la présence de plusieurs générations d'un même modèle ? Est-ce un état temporaire, spécifique à la saison 2022, le temps d'effectuer une transition complète de génération ?

La marque entretient pour l'instant le mystère. Espérons qu'elle nous apportera des réponses dans les semaines qui viennent car il est impossible de se faire une idée des produits à la lecture du catalogue. Beaucoup de cannes se ressemblent sur le papier (à quelques détails près) et la marque n'a pas encore communiqué sur les évolutions apportées aux modèles modernisés.

Commenter cet article