Surfcasting Méditerranée

06/07/22 - Quelques poissons

Bonjour à tous,

Nouvelle sortie de cette saison 2022, cette fois-ci en compagnie de Chriskk Fishing (vidéo à venir), Victor, Cyril et Stéphane.

Nous nous sommes donnés rendez-vous sur les plages de Sète car l'activité est encore assez décevante sur les plages plus proches de chez nous.

Voir le résultat de la session

Cette soirée démarre avec des conditions agréables : une mer parfaitement calme, pas une vague à l'horizon. La surface de l'eau frise un peu, sous l'effet du vent qui nous arrive dans le dos. D'ailleurs, le vent est un peu plus fort que prévu et fait danser les cannes sur les piquets, je dois rapidement me résoudre à les redescendre pour améliorer leur stabilité.

Chriskk attaque la pêche du mulet en bordure avec un montage triple-empiles à perles flottantes et demi-dures en guise d'appâts mais les mulets ne sont pas sur la zone. A l'exception d'une grosse touche qui nous laisse penser à un passage de chinchards, aucun poisson n'a pointé le bout de son nez.

De mon côté, j'attaque la pêche vers 19h30 avec deux cannes au ver de sable et une troisième canne au crabe et bibi. Les premières heures de pêche sont très calmes, sans aucune activité (comme la sortie précédente).

06/07/22 - Quelques poissons06/07/22 - Quelques poissons

Le vent un peu capricieux en début de soirée se calme aux alentours de 22h. Je peux remettre mes cannes sur leur support et me mettre à pêcher correctement. D'ailleurs, les choses sérieuses ont déjà commencé du côté de Cyril et Stéphane car ils ont déjà pris leurs premiers poissons de la sortie : une dorade chacun.

Je change mon crabe par un couteau. Le crabe présente une marque d'attaque mais pas suffisamment franche pour me donner envie de persévérer.

Vers 22h30 j'enregistre une touche et prends enfin mon premier poisson de la soirée. C'est une dorade royale de 27cm qui a mordu sur un ver de sable.

10 min plus tard, je suis en train de remonter ma ligne au couteau et bibi avec un poisson au bout, il ne semble pas très gros mais j'aperçois une grosse touche sur ma dernière canne au ver de sable. J'abandonne la canne que j'ai en main pour tenter ma chance sur cette grosse touche. Au ferrage c'est lourd mais après quelques tours de manivelle le poids s'allège. Je remonte tout de même une seconde dorade de 28cm et constate que l'hameçon de ma seconde empile a la pointe cassée. Il y avait bien un autre poisson sur la ligne.

Je reprends la canne abandonnée précédemment, le poisson n'y est plus et mon bibi est en lambeau. C'était mon dernier bibi, je le remplace par un couteau.

Chriskk remonte un rouget, Cyril et Stéphane prennent aussi quelques poissons puis l'activité se calme de nouveau. Chriskk et ses fils parviennent à prendre plusieurs dorades mais ce sont bien les seuls car de mon côté le temps mort est long : cela fait quasiment 2h qu'il ne s'est rien passé sur mes lignes.

Les appâts ne sont même pas attaqués, je viens de les inspecter et de relancer les lignes. Vers 0h30 j'enregistre une touche franche qui me rapporte un marbré de 28cm (mon poisson favori).

Je relance ma ligne ligne aussi tôt dans l'espoir d'en prendre un second mais le montage en 50/100 explose au moment de réaliser le punch final. Plouf, je perds encore un plomb (ça commence à devenir une habitude).

Le montage a cédé au niveau d'une perle collée. C'est un problème que je rencontre régulièrement sur mes cannes les plus raides, surtout lorsque les montages ont déjà servi. Le montage cassé n'avait pourtant pêché qu'une seule session auparavant et le fil utilisé était de très bonne qualité, cette casse me laisse perplexe.

Ma seconde canne au ver de sable a eu une touche elle aussi mais, occupé à remplacer mon montage cassé, je suis arrivé trop tard et ai manqué le poisson.

Je réarme mes deux lignes avec de beaux vers de sable frais et relance. Quelques secondes seulement après le lancer, une jolie touche se déclenche. C'est un second marbré qui avoisine 27cm.

Les deux poissons présentent des parasites qui occupent leur espace buccal. C'est très courant sur les marbrés.

06/07/22 - Quelques poissons06/07/22 - Quelques poissons

Cyril et Stéphane terminent de ranger leurs affaires et vont bientôt quitter la plage, il est environ 1h du matin. J'ai une touche au ver de sable, le poisson est dessus mais se décroche... dommage.

10min plus tard, alors que Cyril et Stéphane s'apprêtent à prendre la route, j'enregistre une belle touche. Je ferre, et sens immédiatement que le poisson est plus joli que les autres. Il déclenche un gros départ qui fait chanter le frein de mon moulinet. Je pense à un joli marbré mais le reste du combat est lourd et entrecoupé de départs très brefs. Nous commençons à penser qu'il s'agit d'une dorade mais non, c'est bien un marbré qui a réussi à croiser toutes mes lignes et celles de Chriskk. Il mesure 35cm de long mais est particulièrement trapu, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas attrapé un marbré proportionné ainsi, on dirait un losange presque parfait.

06/07/22 - Quelques poissons06/07/22 - Quelques poissons

Dans la foulée, je remonte une dorade de 26cm au couteau. Celle-ci a avalé mon hameçon taille 2 et ne parviendra pas à reprendre la mer, je dois la conserver.

Ce sera le dernier poisson de la soirée pour moi. Chriskk et ses garçons remontent une dernière dorade quelque minute après la mienne et celle-ci marquera le point final de la soirée. Nous sommes restés pêcher 1h de plus mais aucun autre poisson ne passera nous rendre visite.

Fin de la pêche vers 2h15. Le bilan halieutique est un peu mitigé car les touches ont été peu nombreuses et très éparses. Les conditions climatiques étaient en revanche très agréables avec une température extérieure parfaite et aucune humidité ambiante.

Essai de mes nouvelles bobines

Je profite de ce compte rendu de sortie pour vous présenter brièvement les nouvelles bobines que je viens de recevoir. Cette sortie fut l'occasion de les essayer et je dois dire que j'en suis ravi.

Ces bobines coniques en plastique sont très légères et coûtent beaucoup moins cher que les modèles d'autres marques. De plus, elles sont livrées avec un bouton de frein de rechange. Pour l'instant, je ne leur trouve que des avantages. Un article viendra sans doute dans les prochaines semaines à leur sujet.

06/07/22 - Quelques poissons06/07/22 - Quelques poissons06/07/22 - Quelques poissons

Résultat final

6 poissons enregistrés

  • 3 Marbrés : 27, 28 et 35cm (532g)
  • 3 Dorades : 26, 27 et 28cm
06/07/22 - Quelques poissons
06/07/22 - Quelques poissons06/07/22 - Quelques poissons
Commenter cet article
J
Salut Jérémie <br /> Merci pour ces articles bien écrit et intéressant <br /> Je suis pêcheur en club en Charente Maritime et je passe mes vacances a la londes les maures (83) aurais tu des plages a me conseiller ? Merci d avance et merci pour tes histoires de pêches
Répondre
J
Hello Florian.<br /> Merci pour ton commentaire.<br /> <br /> Je ne connais pas les plages du Var pour pouvoir te conseiller. Je t’invite donc à rejoindre le groupe Facebook du blog. La communauté pourra certainement te conseiller.
A
Tu pêches avec du soixante centièmes ? Ce n’est pas un gros pour des poissons d’environ 40cm ? <br /> Bon il est vrai que je ne suis pas un pêcheur aguerri de la mer ou océan, plutôt petites rivières et à la mouche, donc 10x100 en bas de ligne, mais j’ai eu attrapé des truites de 40cm et quand je pêche en mer j’utilise du du 28 au 35 centièmes, voilà pourquoi je m’étonne, mais c’était un chouett article.
Répondre
J
La construction d'une ligne de surfcasting est très différente de ce que tu connais en eau douce en raison de la taille démesurée des plombs que l'on utilise. Le corps du montage et l'arrachés (la tête de ligne) sont en 60/100 pour résister au lancer sur des plombs de 150g voire 170g. Les empiles sont en 22/100 et le fil du moulinet est en 14 ou 16/100.
F
hello Jérémie,<br /> tu parle de casse dans tes lancés bien que ce soit des montages déjà employés , est-ce que sa ne viendrais pas de toi qui dans l'action du lancé provoquerais un à-coup ou le laché du fil trop tardif ce qui provoque un étirement excéssif de l'arraché. <br /> bon je dis ça je dis rien mais des fois une bétise permet d'approfondir un sujet.<br /> vravo pour ton post tjrs aussi agréable a lire.<br /> cdlt
Répondre
J
Quand je regarde mes vidéos d'entrainement, je ne vois rien de brutal de la sorte. J'ai d'ailleurs travaillé mon geste pour réduire les casses car j'en avais beaucoup plus encore auparavant. Ceci dit, je casse toujours avec les mêmes cannes : mes modèles les plus puissants et les plus raides.